Enseignement supérieur : La grève maintenue, l’appel du Sg SNECC au président Talon

Enseignement supérieur : La grève maintenue, l’appel du Sg SNECC au président Talon

L’Université nationale du Bénin est toujours paralysée par un mouvement de grève déclenché par l’intersyndicale des enseignants du supérieur.

Bénin : Déficit de formation au niveau des enseignants selon Lucien Glèlè

L’intervention du Président Patrice Talon est attendue pour le dégel de la crise selon les propos du professeur Julien Gbaguidi. L’Intersyndicale des enseignants de l’Université nationale du Bénin maintient toujours sa grève pour non satisfaction des points de revendication.

Joint au téléphone ce vendredi 16 février 2018, le Secrétaire général du Syndicat national des enseignants-Chercheurs et Chercheurs, le professeur Julien Gbaguidi souligne que : «  Pour le moment on n’a pas encore eu gain de cause, c’est pourquoi nous maintenons la grève ».

Les autorités ont reçu les syndicalistes plusieurs fois, mais apparemment rien de concret n’est à mettre sous la dent. C’est pourquoi le professeur Julien Gbaguidi indique qu’ils sont dans une action syndicale et appelle le chef de l’Etat à considérer leur revendication.

« Nous demandons au président Patrice Talon de prendre le dossier en main, parce que l’enseignement supérieur c’est le lieu par excellence où on forme les cadre aussi bien de l’administration publique que des entreprises privées », a indiqué le syndicaliste. Il a indiqué qu’il l’invite « humblement en tant que premier responsable du Bénin à mettre du sien pour la résolution de la crise ». Pour l’instant, le bout du tunnel est encore loin.

Commentaires

Commentaires du site 0