Congrès des FCBE au Bénin : Yayi entre intrigues et devoir de vengeance

Congrès des FCBE au Bénin : Yayi entre intrigues et devoir de vengeance

Le 2e congrès des Fcbe tenu les 10 et 11 février 2018 à Parakou, a permis à Boni Yayi de sauver un peu la face, de se mettre en vedette et de donner q

Bénin : Le 2è congrès des Fcbe lance la précampagne des législatives de 2019

Le 2e congrès des Fcbe tenu les 10 et 11 février 2018 à Parakou, a permis à Boni Yayi de sauver un peu la face, de se mettre en vedette et de donner quelques coups à ses détracteurs. L’homme qui affirme être un simple « invité » aux assises, a été pourtant en coulisses le principal acteur et en a profité pour régler quelques comptes. Houngbédji, Talon, Gbadamassi… chacun a reçu sa petite dose de fiel.

Il n’a certainement pas fini de livrer à la face du monde tous les tours de son sac. Alors qu’on le croyait définitivement mort politiquement, Yayi renaît de ses cendres avec un Fcbe sur lequel il semble avoir une grande emprise. A voir la proximité des personnalités politiques avec lui, on a bien des raisons de croire et de dire que le vrai acteur de l’ombre est Boni Yayi. Fait président d’honneur, il utilisera ce nouveau titre à fond pour se remettre de son « chômage », et surtout régler des comptes avec quelques vieux adversaires politiques qui ont commencé à le narguer depuis l’avènement de Patrice Talon au pouvoir. Et contrairement à ce qu’on puisse penser, sa participation à ce congrès a été totale.

Si lors de la cérémonie d’ouverture du congrès, il a eu l’occasion de s’adresser aux populations du septentrion, il a aussi saisi l’occasion des travaux techniques pour parler aux cadres du parti. Pendant plus d’une heure d’horloge, Boni Yayi a exposé la vision qu’il a du nouveau parti. Un parti fort, aussi influent à N’dali qu’à Dangbo, enraciné à Boukoumbé et à Agbangnizoun. Lorsque ce parti deviendra un grand parti, Yayi rêve qu’en son sein puisse venir le président de l’Assemblée. Au cours de son adresse aux congressistes, il a donné l’exemple de plusieurs pays européens dont les parlements sont dirigés par des hommes politiques d’une autre obédience que le parti au pouvoir. Avec ce grand parti, il réglera des comptes.

La première personne qui en fera les frais sera probablement Rachidi Gbadamassi. En effet, le retour de Yayi devant la scène politique va engendrer une grosse

rivalité avec le député de la 8e circonscription. Pour avoir ouvertement critiqué et dénigré Yayi à Parakou, ce dernier ne lui fera aucun cadeau. Lors de ce congrès, cette rivalité est apparue au grand jour. En effet, selon des informations recueillies dans les rues, Radichi Gbadamassi aurait tenté par tous les moyens de faire échouer le congrès en lançant dans la ville des opérations de démobilisation des femmes de Parakou.

Opérations ayant eu un effet boomerang, en ragaillardissant les femmes. Et cela ne fait que commencer entre ces deux hommes. Cette nouvelle posture politique de Yayi donnera du fil à retordre à Talon, qui pourra perdre assez de plumes dans le septentrion.

Au cours de l’ouverture de ce congrès, Boni Yayi a apostrophé deux fois Me Adrien Houngbédji. Une première fois en parlant d’intrigues politiques, et une seconde en interpelant son député Raphael Akotègnon, sur l’opportunité d’appeler encore son épouse « première dame ».

Yayi répondait ainsi habilement à Houngbédji qui a critiqué avec véhémence sa gouvernance lors de la cérémonie de présentation de vœux des institutions au chef de l’Etat. On se rappelle bien, le président Houngbédji avait affirmé que le Bénin laissé par Yayi était déchiqueté… Avec ces Fcbe nouvelle formule, il y aura de l’électricité dans l’air

Commentaires

Commentaires du site 18
  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 7 mois

    Pour @Gombo et Big ainsi qu’aux piètres analystes dont l’inculture ne permet pas de faire une analyse rétrospective de l’évolution de notre pays, je voudrais rappeler quelques faits saillants de la gestion désastreuses et scabreuses de Yayi Boni et de ses sbires :
    -ICC Services avec les pasteurs politiciens qui ont plongé des millions de béninois dans la misère profonde pour des générations,avec la distraction de plus de 165 milliards volés aux pauvres gens,
    – scandale Maria Gletta avec 45 milliards engloutis dans leurs comptes et poches,
    – et comme conséquences des délestages récurrents et permanents, dont les seules solutions étaient les déplacements de Yinwè pour aller pleurer devant les Présidents Nigérians et Ghanéens et quémander des KWH octroyés de manière aléatoire. Il ne savait même pas qu’il y avait de petites centrales qu’on pouvait réhabiliter ;
    -scandale majeur de la construction de l’Assemblée nationale qui restera à jamais la plaie la plus hideuse de votre sombre passage au pouvoir,
    – scandales des concours frauduleux dont les places étaient monnayées à 10 millions,
    – scandale des machines agricoles dont aucune n’a jamais fonctionné,
    – scandale des prétendues usines de jus de fruits qui n’ont produit aucun centilitre de jus,
    – scandale des logements dits sociaux qui sont engloutis dans les forêts de Ouèdo, Fongba Lokossa, etc.
    -insécurité dans les villes et campagnes (braquages intempestifs et périodiques à Cotonou Missèbo et dans les autres contrées du Bénin, y compris à côté du domicile de Yinwè),
    – désarticulation du tissu social de notre pays avec organisation de messes d’actions de grâce et de remerciements du Dieu Yayi Boni, créant des frustration pour les contrées n’ayant bénéficié d’aucune nomination, occasionnant entre autres le meurtre d’un officier par les coupeurs de retour d’une messe ..
    – les minutes de silences observées à chaque Conseil des Ministres pour le décès de la mère du beau-frère du gardien du Directeur Départemental de…..la liste est longue
    Le régime de la rupture tente vaille que vaille de réparer ces plaies béantes faites à notre Nation….
    Talon se chargera bientôt de rappeler tout ce beau monde à leurs responsabilités devant la justice ….Bientôt, la montée en force de la riposte….

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 7 mois

    Je ne comprends pas pourquoi on dit que le Doc est fini. Certes, il a fini ses 2 mandats et ne peut revenir mais il peut continuer la politique s’il veut et conduire une liste pour les législatives de 2019.

  • Avatar commentaire

    Les gens me font rire sur ce forum c’est comme si le President de l’Assemblée est pris par décret. Nous sommes la pour voir ce qui va se passer; Yayi sera découragé, Vous pensez que les FCBE auront a eux seul 42 DEPUTES??????

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 7 mois

    Congrès des FCBE au Bénin : Yayi entre intrigues et devoir de vengeance:
    L’ANCIEN MINISTRE DE YAYI BONI ET ACTUEL DE TALON A PROPHETISE ET C’EST VRAI QUE :
    YAYI BONI EST FINI !
    ET MOI J’AJOUTE :
    YAYI BONI EST FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
    UN MINUSCULE PETIT FORUMISTE OSE SE MASTUR….BER LES MENINGES EN DISANT QUE YAYI AVEC CE GRAND PARTI VA RETABLIR LA DIGNITE DES BENINOIS ! QUELLE HORREUR ? UN HOMME QUI S’EST ASSOCIE AVEC LES BAN..DITS DE GRANDS CHEMINS ET QUI A REUSSI A PILLER 165 MILLIARDS DANS ICC-SERVICE VA RETABLIR QUELLE DIGNITE ?
    BANDES DE PAUVRES AMNESIQUES .

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 7 mois

    Dites plutôt qu’avec ce grand parti , yayi boni , rétablira la dignité et l’honneur des beninois , des honorables et même des ministres au sein de ce gouvernement satanique n’appelaient ils pas yayi boni ” PAPA BONHEUR ” ma foi , ils ne se sont pas trompés, même si c’était pour servir leurs intérêts égoïstes en ces instants 

  • Avatar commentaire
    démocrate Il y a 7 mois

    Quel est l’objectif de publier un article avec ce contenu?
    Entretenir l’amalgame simplement et c’est triste.
    Le bourreau d’hier (Boni Yayi) est subitement devenu le sauveur juste après 22 mois.
    La pauvreté d’esprit est le mal dont souffre les béninois.

  • Avatar commentaire
    Cathie Il y a 7 mois

    Yayi sera l’année prochaine, Président de l’Assemblée Nationale. Talon a déjà joué ses cartes et tout le monde dans le pays pense que son mandat est déjà un échec.

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 7 mois

      Je soutiens Yayi pour le poste de président de l’assemblée nationale. Comme ça il pourra utiliser l’argent qu’il a volé sur le chantier de cette assemblée pour la reconstruire, effaçant ainsi l’image affreuse à l’entre de Porto novo

  • Avatar commentaire
    lelenou Il y a 7 mois

    Sentant sa mort prochaine Yayi fit venir ses enfants et leur parla sans témoin… Le pays vit de difficultés économiques à l’instar de tous les pays parce qu’une base structurelle est en train d’être posée, j’espère qu’il ne viendrait pas perturber cette quiétude par ses intrigues politiques et ses machinations avec son visage d’ange. Les concours frauduleux délibérés au palais et l’argent distribué dans ce même palais pendant les élections sont encore vifs dans notre mémoire. Pitié Yayi vous n’avez pas besoin de mettre le pays à feu et à sang, l’évocation de votre nom seul perturbe beaucoup de béninois, certes ceux qui ont profité de votre époque ne jurent que par vous pour retrouver leur possibilité de mettre encore la main sur les maigres ressources de du pays. Je vous observe. On a vu Aboubacar Yaya à vos côtés il était disparu depuis son histoire de concours frauduleux.

    • Avatar commentaire

      Vous vous embrouillez tout seul. Toute la rupture-gang a perdu calme et sérénité depuis ce weekend 😀
      Séances de prières pour vous

    • Avatar commentaire

      Yayi n’est pas un saint, mais Talon est un veritable demon…
      Yayi est bouffon et regionnaliste, mais avec Talon, ce n’est pas le regionnalisme, mais pire le pouvoir clanique, tribal, familial
      Yayi distribue de l’argent au palais, Talon paie les deputes en coulisses, et corrompt plus discretement
      Quelle base structurelle est en train d’etre posee quand on depece le patrimoine public pour le donner aux etrangers sous forme de cocession, affermage etc.( port, hopiteaux,aeroport…).., aux parents (pvj, filieres coton, anacarde…) ?
      J’ai combattu Yayi, mais j’affirmes clairement que Talon dans ses meilleurs jours est  un plus grand danger pour le Benin que Yayi dans ces mauvais jours…
      L’avenir du Benin ne passe par aucun de ces 2 la…Mais aujourdhui, tout ce qui peut empecher le controle total du pays par le clan Talon est bienvenu

      • Avatar commentaire
        soukpon Il y a 7 mois

        Ne perd pas ton temps mon frère. Yayi c’est fini, vos dernières illusions vous seront ôtées l’année prochaine.

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 7 mois

    Yayi volait avec la bible a la main. Ses casseroles sont visibles partout. L’immunité complaisante de fait qu’il a obtenue sous la bénédiction de Ouattara ne suffit plus. Il doit avant tout se tailler une immunité parlementaire avant toute autre chose

    • Avatar commentaire

      Balivernes. Et l’immunité temporaire obtenue par votre talon en devenant président de la république, malgré son passé sulfureux

      • Avatar commentaire
        Paysan Il y a 7 mois

        T’inquiète. La traque Talon doit se réaliser par ses successeurs, ainsi le pays fera un bon qualificatif. Mais pour le moment souffrez que la clique de Yayi réponde de leur banalisation du vol