Bénin – Route des pêches : Des casses se poursuivent

Bénin – Route des pêches : Des casses se poursuivent

La construction de la route des pêches au Bénin se poursuit.

Bénin : vers la réduction des conséquences des déguerpissements sur les femmes

L’entreprise en charge de ce projet phare du gouvernement ne ménage aucun effort pour finaliser la route qui devrait servir selon les autorités, de transit aux camions pour rallier le Port autonome de Cotonou.

Les bâtiments et autres objets situés dans l’emprise de la route des pêches en construction sont dégagés. A Togbin dans l’arrondissement de Godomey ce jeudi 1er février 2018 dans la matinée, les occupants des lieux ne semblent pas être surpris. Ils auraient été avisés, semble-t-il, pour libérer les lieux afin de faciliter les travaux. Il faut signaler que l’opération s’est déroulée sous la surveillance des forces de sécurité ce jeudi et se poursuit progressivement.

Le bruit du bulldozer commis à la tâche révèle l’intensité de la tâche pour poursuivre ce chantier de grande envergure. Sur les lieux, on trouve des jeunes hommes et femmes qui s’affairent à ranger des briques ayant servi à la construction des habitations. Mais ils ne disposent que de peu de temps, parce que l’engin évolue à grand pas dans l’aménagement de cet espace de la route.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI Il y a 8 mois

    Hum les talonistes! Donnez-nous alors vos titres pour cet article?
    Voici le titre: Route des pêches : Des casses se poursuivent

    Ce qui veut dire tout simplement que les casses engagées dans le cadre du projet route des pêches se poursuivent. Est-ce difficile à comprendre ça?

    Vous avez toujours des idées arrêtées vous qui êtes du clan Talon. Puisque votre cochon de Toboula a mis dans votre tête et celles des béninois le mot casse, c’est fini, on doit plus l’employer dans tous les sens.

    comprenez simplement le titre de l’article tel

  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 8 mois

    Le titre de l’article n’est pas vraiment en phase avec l’idee principale qui est la construction d’un projet vital et d’envergure.