Afrique du Sud : Zuma comparaît dès avril pour corruption

Afrique du Sud : Zuma comparaît dès avril pour corruptionphoto: getty images

La fin du feuilleton Zuma n’est pas pour demain. Après sa démission le 14 février dernier, l’homme devra faire face à une longue bataille judiciaire qui va débuter au mois d’avril prochain.

AFRIQUE DU SUD : Winnie Mandela dénonce la corruption au sein de l’ANC

L’ancien président Jacob Zuma comparaitra devant la justice dès le mois prochain pour faire la lumière sur les charges de corruption, de fraude, de blanchiment d’argent dans une affaire de vente d’armes.

Selon certains médias, la première audience du procès devrait avoir lieu le 6 avril prochain devant un tribunal de Durban. Les autorités policières en charge du dossier assurent que les convocations vont être transmises à Jacob Zuma dans la semaine prochaine.

Lié à plusieurs scandales de corruption qui ont miné sa gestion, Jacob Zuma avait été renvoyé dans la première quinzaine de ce mois de mars devant un tribunal. Il lui est reproché de recevoir une somme offerte en pourboire chez le groupe français d’électronique Thales pour un contrat d’armement dont le montant est estimé à près de 4 milliards d’euros. Un dossier sur lequel les sud africains ne veulent pas se laisser faire. Dans un passé récent, le procureur après analyse du dossier a mentionné que Zuma doit être poursuivi dans ce dossier.

« Après examen de l’affaire, il y a bien matière de poursuivre avec succès Jacob Zuma », avait-il déclaré lors d’une conférence de presse le procureur Shaun Abrahams, « un procès me semble la voie la plus adéquate pour régler cette affaire ». a poursuivi ce dernier.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 8 mois

    Le Bénin doit s’inspirer de l’expérience sud africaine pour préparer un procès digne du nom à Patrice TALON qui ne manque pas de sérieux motifs d’inculpation.