Bénin – Cotonou : La police républicaine lance la chasse aux cybercriminels

Bénin – Cotonou : La police républicaine lance la chasse aux cybercriminels

La Police républicaine a lancé depuis hier mardi, une traque contre les cybercriminels de la ville de Cotonou

Bénin : Sacca Lafia se préoccupe de la lutte contre la cybercriminalité

L’opération est menée par la sous-direction de l’office central de répression de la cybercriminalité, qui a reçu du patron de la police républicaine, l’ordre de traquer ces « arnaqueurs des temps modernes ». Dans la journée d’hier, les équipes de cette sous-direction ont sillonné  plusieurs cybercafés de la capitale économique.

Ils ont pu arrêter quatre cybercriminels en plein travail, dans un cybercafé situé à quelques encablures de l’église Sacré Cœur d’Akpakpa. Selon le directeur de l’office central de répression de la cybercriminalité, cette opération a été déclenchée pour traquer les cybercriminels, notamment, ceux  qui publient sur les réseaux sociaux des supports audio qui troublent la quiétude des citoyens.

Pour Nicaise Dangnibo« Le Bénin est un pays de droit,et l’on ne doit pas permettre à de vils individus de menacer les autres sans être inquiétés ».

Il a par ailleurs  ajouté que les cybercriminels arrêtés seront présentés au procureur de la république. L’opération déclenchée ce mardi est prévue pour durer plusieurs mois.

Commentaires

Commentaires du site 44
  • Avatar commentaire
    JEAN ALLOHA Il y a 2 semaines

    VOUS LE FAIT TOUSSE OUI JE PARLE DE ARNAQUE MÊME LES MINISTRE AVEC DES AFFAIRE LOUCHE ET FAIT CHAQUE FOIX DES SACRIFICE D’ENFANTS PAR ANS TOUT SA POUR LE FRIQUE OUI L’ARGENT OK ONT N’EST DES MÊME CHOSE TOUSSE DES TUEUR IL N’A JAMAIS UN BELLE VIE AVEC L’ARGENT SONT LE SANG VERSER A TERRE

  • Avatar commentaire
    MI NON LÈH YOR MIN Il y a 3 semaines

    MI HI BA DÉ WA DES HAINEUX, VOUS ÊTES TOUS PAREIL. VOUS ALLEZ MARCHE 🚶 FATIGUÉ À PIEDS À COTONOU APRÈS C’EST POUR VOIR SUR LA ROUTE POUR AUTO STOP EN ALLANT VERS UNIVERSITÉS DE CALAVI. LES SALO VA

  • Avatar commentaire
    Unküt Il y a 3 mois

    Mais on peut anarquer sans tuer qui que ce soit alors mes frères on a pas bésoin de tuer nos frères nos soeurs,nos parents ni nos enfants avant d’obtenir l’argent du Blanc
    Tuer n’est pas dans l’arnaque alors la police peut traqué ces maudites jusqu’en leurs derniers retranchement.Force à vous La police

  • Avatar commentaire
    Modeste Il y a 3 mois

    Mais c’est pas bon

  • Avatar commentaire
    Sourou Il y a 3 mois

    Bonjour allez vous faire foutre les jaloux laisser chacun sur son chemin et keske le président a déjà créer comme boulot dans ce pays pour les jeunes et l’argent que les caïmans font entrés dans le pays par jour le gouvernement ne peut jamais consommer cette somme par jour alors au boulot les frères carvce n’est pas leur argent c’est juste la jalousie ‘la haine

  • Avatar commentaire
    Sansan Il y a 3 mois

    Courage

  • Avatar commentaire

    Cest du bon travail. Que ces jeunes qui se permettent le luxe de tuer des enfants soit tous arrêtés. Gagner de largent na pas besoin que s’adonne à pratique occultes. Bravo au gouvernement. Nous vous soutenons.

  • Avatar commentaire
    la volonter Il y a 3 mois

    cette afaire de tuer ne son pas des anarqueur

  • Avatar commentaire

    Bien joué !! Bonne initiave de la part de la police républicaine …bravo

  • Avatar commentaire
    chef supreme Il y a 3 mois

    Qu’es que vous trouver dans jalousie mes chers parents frères sœurs voisin voisine
    y a rien dans jalousie si vous ne voulez pas aider quelque laisser le sur sont chemin

  • Avatar commentaire
    Esther Il y a 3 mois

    Vous qui commenter en disant qu’il n’y a pas de boulot c’est une raison pour tuer des enfants faire des trafics d’organes? Des petits de 20 à peine et qui se permet le luxe de menacer tt un peuple. Et vous trouvez sa normal. Si vous n’avez rien à dire taisez vous tt simplement. Car sa déchire le coeur. Awotchoooo!!!!!

    • Avatar commentaire

      Si ta rien a dit fait toi aussi ont ta dire que c’est les jeunes de 20 ans qui tuent les enfants’?
      Poser vous cette questions

  • Avatar commentaire
    ACHILLE Il y a 3 mois

    DU DESORDRE GOUVERNEMENTALE

  • Avatar commentaire

    bon travaille, mais il sont partout pas seulement dans les cyber

  • Avatar commentaire

    j’espère que demain la police n’en feras pas de trop car c’est le Bénin les ordres sont les ordres mais quand nous vetont demain des policiers tiré sur des jeunes soit disant anarqueurs. c’est un bon travail mais que les enquêtes soient bien menées car demain on parlera du Benin. bravo la police bravo homme en uniformes

  • Avatar commentaire
    Maître arnaqueur Il y a 3 mois

    Allez vous faire foutre avec vos commentaires nous on va toujours valider on ne peut jamais arrêter ça le Nigeria n’a essayé et a laisser donc il y a rien la

  • Avatar commentaire

    Il vaut mieux s’inquiéter pour la suite car après ceci quel mal viendra, es ce un mal plus pire que la cyber-criminalité ? Car dans tout environnement de l’homme le mal et le bien circule pour former l’équilibre.
    Pour ma part bravo à la police républicaine, vous aviez répondu à l’appel.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    Cette police dite républicaine dispose t- elle des moyens appropriés pour ça ? Je crains qu’il n’ait des abus ; 
    Et comme on est dans un benin anormal avec talon , pas grand monde pour s’en offusquer 

  • Avatar commentaire
    Roméo Il y a 3 mois

    Très bonne initiative….mais j’aurais préféré que la police républicaine mette à notre disposition, un numéro vert afin de dénoncer les cybercriminels à moindre soupçon

  • Avatar commentaire

    Il y’a pas de travail dans le pays. Si la cybercriminalité s’arrête vous ne verrez jamais la país dans le pays

  • Avatar commentaire
    Dorcas Il y a 3 mois

    Très bonne initiative , comme quelqu’un l’a dis ci dessus , mettez à notre disposition un numéro vert pour qu’on puisse vous aider à les traquer aussi , juste un coup de fil pour vous signaler leurs positions.. …puisqu’ils sont partout

  • Avatar commentaire

    😂😂😂😂😂

    • Avatar commentaire
      ACHILLE Il y a 3 mois

      CE N’EST PAS DU TOUT BON IL NY PAS DE TRAVAIL AU BENIN , ET IL ARRÊTE AUSSI L’ARNAQUE CE N’EST PAS BIEN. LES JEUNNES VON VOLÉ ALORS

  • Avatar commentaire
    Franky Il y a 3 mois

    Mettez un numéro vert à la disposition de la population afin de dénoncer nos voisins et connaissances cybercriminels, pour faciliter la lutte pour la quiétude. À moindre soupçon,on dénonce seulement.

  • Avatar commentaire
    Donald Il y a 3 mois

    Courage à vous policiers

  • Avatar commentaire
    fidèle Il y a 3 mois

    Bon travail pour la gouvernance. Je valide. Bon travail monsieur le président. Du courage. Luttons ensemble pour construire le bon Bénin 

  • Avatar commentaire
    Dannon placide Il y a 3 mois

    Vraiment c’est une très bonne opération, j’invite toute la population à collaborer avec la police républicaine pour la réussite totale de cette opération
    Que Dieu vous fortifie

  • Avatar commentaire

    BRAVO A LA POLICE REPUBLICAINE. Mais vivement que cette lutte ne s’arrête à une traque dans les cybercafés. Il faudrait associer les services de renseignements et les informaticiens pour une traque complète sur internet et dans les maisons. Les habitudes de ces cuber-criminels sont connues et avec une bonne politique informatique on devrait pouvoir les débusquer assez aisément. Il faut que le Bénin se dote d’une loi contre la cybercriminalité si cela n’est déjà disponible.

  • Avatar commentaire
    Saibos Il y a 3 mois

    Les propriétaires de maison doivent aider à cela en dénonçant les comportements suspects de leurs locataires

  • Avatar commentaire

    Décourager les à jamais

  • Avatar commentaire
    Irené Il y a 3 mois

    Le cyber criminels ne fréquentent pas les cyber cafe. Ils ont de téléphones , des tablettes et autres materiels tres performant s pour travailler en toute quiétude. Ils doivent etre chercher dans les maisons . ils sont autour de nous et ils escroquent sous nos nez. Dénonçons pour aider la police.
    Un seul numéro : ALLÔ POLICE 🚨 166

    • Avatar commentaire
      LOKONON B. Ghislain Magloire Il y a 3 mois

      *CHÈRES AUTORITÉS EN CHARGE DE NOTRE SÉCURITÉ AU BÉNIN:*

      *S’AGISSANT DE LA LUTTE CONTRE LES ASSASSINATS, TENTATIVE D’ASSASSINAT ET SACRIFICES HUMAINS DE TOUT GENRE, JE CROIS PERSONNELLEMENT QUE LES INTERPELLATIONS ET ARRESTATIONS NE DEVRAIENT PAS SE LIMITER AUX GAYMEN SEULS, MAIS À TOUS LEURS COMPLICES ET TOUS CEUX QUI PLANIFIENT DES ASSASSINATS A TOUTES FINS UTILES À EUX.*
      *EN PRINCIPE, LE GOUVERNEMENT OU LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DEVRAIT ORDONNER PAR LE JUGE LA DÉTENTION PRÉVENTIVE SYSTÉMATIQUE DE TOUTE PERSONNE MÊLÉE À UNE SITUATION DE MEURTRE COMMIS, COMMANDITÉ OU PLANIFIÉ, MÊME LES AUTEURS DE MENACES DE MORT, AUCUN D’EUX NE DEVRAIT ÊTRE EN LIBERTÉ.*
      *Pour la petite histoire, moi je devrais déjà mourir par assassinat ou enlèvement suivi d’assassinat si les voeux et le plan du gendarme à la retraite ÉDJÈKPOTO Désiré et de sa fille Floride avaient marché ce mercredi 29 novembre 2017…*Comment, avec toutes ces déclarations graves avérées que détiennent les Renseignements, la Présidence de la République, le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de la Justice et même le Parquet, tous ces individus et leurs complices soient encore tous en liberté jusqu’à aujourd’hui???*
      *Nous sommes au quotidien en danger tant que ces éléments continuent de nous côtoyer. Je vous file cette information selon laquelle Dah ÉDJÈKPOTO Désiré poursuivi par le Parquet pour menace de mort et tentative d’assassinat a un fils du nom de Jeanot ÉDJÈKPOTO, GAYMAN reconnu et qui réside dans la même maison que le Dah à Adjahito Abomey là en face du grand portail du Centre de santé d’Abomey. Dieu seul sait tout ce que cet enfant EDJEKPOTO gayman a déjà commis comme forfaits ou crimes au profit de Monsieur. ÉDJÈKPOTO Désiré qui ne l’a jamais dénoncé en tant que Chef de famille et agent assermenté…*
      *C’est certainement pour l’une de ces raisons que la Directrice de Floride, dans l’une de ces vidéos se demandait si je connais bien cette famille à Abomey avant d’avoir affaire à eux…*
      *Ma vie et celle de ma petite famille sont exposées tant qu’ils restent en liberté !*

      *De source très rapprochée de lui dans sa maison; source qui a préféré requérir l’anonymat pour sa sécurité, Dah Dessou ÉDJÈKPOTO Désiré, gendarme à la Retraite, maîtrise parfaitement la position du gayman Jeanot ÉDJÈKPOTO son fils de famille.Tenez le très dur. Il finira certainement par lâcher la vérité. Il est son parrain et il l’aurait initié à bien de choses de nature criminelle pour faire de la famille qu’il dirige une maison redoutable, crainte et respectée. C’est à ce même Jeanot ÉDJÈKPOTO que Dah Désiré EDJEKPOTO aurait eu à confier au prime abord mon assassinat courant dernier trimestre de l’année 2017 écoulée. Mais, quand Jeanot s’est rendu compte que par personne interposée, j’étais intervenu entre temps pour la libération de sa belle soeur gardée à vue au commissariat central d’Abomey pour une affaire de dette, ce dernier en signe de reconnaissance a habilement décliné l’offre sans toutefois le signifier directement au commanditaire ÉDJÈKPOTO Désiré. Et c’est pour cette raison que Floride ÉDJÈKPOTO la fille de Dah ÉDJÈKPOTO Désiré dans l’une des vidéos prises dans son école le 1er décembre 2017, disait que SÉVÉ (ÉDJÈKPOTO) le père génétique de Jeanot est mon ami et que c’est lui qui me filait des secrets de leur famille contre son père le Chef de famille et qu’il en moura comme moi… Floride et son père ÉDJÈKPOTO Désiré, n’ayant donc pas eu le courage de reprocher à Jeanot sa trahison à leur encontre, parce qu’ils craignaient que Jeanot les dénonce pour avoir commandité un assassinat, mon assassinat, ils s’en sont donc pris de cette manière à son père SÉVÉ sachant que Jeanot et son Père ne s’entendaient pas. C’est pour tout cela que jusqu’à présent, Dah ÉDJÈKPOTO Désiré protège et cache le gayman Jeanot pour éviter qu’il fasse des révélations contre lui sur tout ce qu’ils avaient eu à cuisiner ensemble de délictueux…*

      *DERRIÈRE UN JEUNE GAYMAN SE CACHENT SOUVENT DE GRANDES PERSONNES INSOUPÇONNABLES ET INSOUPÇONNÉES ! POUR PLUS D’EQUITÉ, DE TRANSPARENCE ET D’EFFICACITÉ, IL ME SEMBLE INDISPENSABLE QUE LA LUTTE CONTRE LES ASSASSINATS, MENACES DE MORT, SACRIFICES HUMAINS DE TOUT GENRE DEVENUS MONNAIE COURANTE DANS NOTRE PAYS AU BÉNIN, SE FASSE DANS UNE APPROCHE SYSTÉMIQUE DE FAÇON INTÉGRALE ET INTÉGRÉE…*

      *D’Abomey, Bidossessi Ghislain Magloire LOKONON, Enseignant.*

      • Avatar commentaire

        Quelles sont les raisons….qui sont à la base….de cette bagarre..entre vous..jusqu’à ce projet funeste contre toi

        Tu as fait…quoi au vieux gendarme..pour qu’il cherche…à te flinguer

        Dis nous tout…..?

        • Avatar commentaire
          Jojolabanane Il y a 3 mois

          Le récit est à la fois crédible et incrédible par manque de respect à la notion de présomption d’innocence et manque de preuves visant la culpabilité présummée des presonnes citées.
          J’invite le monsieur à se rapprocher de la police et des journalistes pour ce qui relève de leur compétences respectives pour mieux nous éclairer..

      • Avatar commentaire
        JEAN ALLOHA Il y a 2 semaines

        TOI SI TU NE LAISSE PAS LES GAYEMENT JE T’ASSURE QUE JE VIENDRAI TUER TOUT TA FAMILLE POUR MON FÉTICHE TASSA ET KINÉSIE OK OUI JE M’APPELLE JEAN ALLOHA OK

      • Avatar commentaire
        JEAN ALLOHA Il y a 2 semaines

        JE VIEN TE TUER JE T’ASSURE

  • Avatar commentaire

    Nous verrons bien entre eux et l’État qui gagnera et par ricochet le peuple

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 3 mois

    Nous vous supportons. Tuez les tous sans aucune considération des droits de l’homme. C’est de la vermine à éradiquer sans pitié.
    Courage !

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    J’ai entendu le message de ces lascars. Quel toupet ! Ils défient publiquement leur propre pays et menacent les gens.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Courage et respect à ces hommes de conviction qui mériteraient les moyens nécessaires à leur travail.