Bénin : Joseph Djogbénou dénonce la “paix compromission”

Bénin : Joseph Djogbénou dénonce la “paix compromission”

Le ministre de la justice garde des sceaux Joseph Djogbénou a indiqué, face aux enseignants, dans un exercice d’appréciation de la loi sur le droit de grève que le Béninois aime la paix compromission.

Bénin : Plus de publication d’actes administratifs sur les réseaux sociaux

Le ministre de la justice, Joseph Djogbénou s’insurge contre ce qu’il appelle la paix compromission qui se traduit par des actes de légèreté dans le pays. Selon ses propos, tous les citoyens s’accordent à demander d’être regardant même quand il y a une situation suffisamment grave.

Ainsi, faisait-il allusion aux crises sociales pour lesquelles différentes délégations sont allées rencontrer le président de la République, Patrice Talon. Il a indiqué que, ne pas appliquer les textes de loi parce qu’on recherche la paix est un acte incohérent. « C’est la paix compromission. Elle est fragile cette paix, elle n’est pas durable. Il faut la paix dans la vérité, la paix dans la responsabilité, c’est aussi une paix, cette paix elle est durable », a affirmé le professeur de droit.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Agnidé Il y a 5 mois

    Vous qui analyse les sujets analyser bien les choses au lieu d’écrire de n’importe quoi pour commenter on veut les analyses qui compromis de ce qu’il a dit et non d’insulter les gens il faut grandir on tout cas le peuple est mûr déjà

  • Avatar commentaire
    MITCHITE Il y a 5 mois

    Franchement, ce monsieur commence par fatiguer. Qui viole les textes dans le pays. Lui, venir parler de respect des textes;j’hallucine. Pendant qu’il trouve que ce n’est pas encore grave qu’il n’y ait pas de remplaçant désigné de M. Dato sous prétexte qu’on n’en a pas encore trouvé en violation du délai légal, il ose venir parler de “respect de textes”. Effectivement le métier d’avocat n’est pas le même que celui de ministre. Un avocat fouille et cherche les textes qui arrangent son client pour le sortir d’affaire et c’est ce qui se passe tout le temps avec notre ministre de la Justice. Ne pas respecter les textes qui ne les arrangent pas n’est pas un problème mais c’en est un quand ceux qui les arrangent sont violés par d’autres.

  • Avatar commentaire

    Kerekou a dit:
    1) les cadres beninois travaillent dans leur pays comme des colons

    2) les intellectuels tarés

    Ce djogbenou confond le rôle d’avocat et celui de ministre (serviteur du peuple)

    Talon sait pourquoi il a gonflé le salaire des politiques. En effet, ce faisant il les a soumis et rendu aveugles.

  • Avatar commentaire

    Ce porteur de valises de Talon parle de qui ?
    Qui viole les textes , les decisions de justice tous les jours si ce n’est pas le clan Talon ?
    Derniere en date, les dispositions precrivant remplacement du membre demissionnaire de la CC !
    Et celui ose venir nous parler de respect des textes !
    En fait personne ne veut la paix avec ces es-crocs assasssins de liberte et affameurs des peuple!
    Ce qu’il leur faut c’est une guerre pied a pied jusqu’a leur destrcution finale comme object politiques !
    Le combat ne fait quie commencer et nous n’aurons de cesse qu’ils soient vaincus et annihiles politiquement, socialement, et jetes dans la poubelle de l’histoire!