Bénin – Marc Robert Dadaglo sur la poursuite de la grève de l’Unamab : « On va jusqu’au bout ! »

Bénin – Marc Robert Dadaglo sur la poursuite de la grève de l’Unamab : « On va jusqu’au bout ! »

Dans un entretien accordé à Frisson radio, le nouveau président l’Unamab a annoncé la poursuite du mouvement de débrayage qu’observe son syndicat depuis quelques semaines.

Bénin : Patrice Talon provoque encore l’Unamab

Pour Marc Robert Dadaglo, la grève est un droit constitutionnel. L’Etat n’a donc pas le droit d’opérer des retenues sur salaires quand les travailleurs observent des mouvements de débrayage. En ce qui concerne les magistrats poursuit-il, la grève sera maintenue jusqu’à la rétrocession des défalcations. 

« On va jusqu’au bout » a lancé le tout nouveau président de l’Unamab, qui invite le peuple béninois à comprendre leur lutte. « Que l’opinion publique comprenne que nous sommes en train de défendre la démocratie, l’état de droit. Donc ça concerne tout le monde » a laissé entendre Robert Dadaglo.  L’Unamab reste donc sur pied de guerre. Pendant ce temps, l’intersyndicale de la maternelle et du primaire reprend le chemin des classes.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Democrate , oui , ” maîtres , professeurs , qui forment les magistrats , magistrats qui disent le droit , savent lire et donner du sens aux lois ” et voilà tous deux qui veulent que talon rétrocéde les défalcations.

  • Avatar commentaire
    Democrate Il y a 4 mois

    Le démocrate,
    Je suis le vrai démocrate sur ce forum, cesse d´usurper de mon identité pour produire des commentaires contraires à mes convictions.
    je ne viens pas raconter des inepties sur ce forum.

  • Avatar commentaire

    C’est triste. Et ceux sont nos cadres ça. C’est dommage. Que de la pourriture, ils sont sans conscience..! Des innocents croupissent en prison actuellement à cause d’eux et ils le savent. Courage à talon qu’il tienne bon..! On verra les vrais perdant. Et les enseignants, ils tiennent à blanchir l’année, vivement que TALON profite de ça pour le recrutement des personnes conscientes et qu’il connaissent la valeur d’un emplois..! Le béninois n’as aucun sens du patriotisme. Il travaille pas pour faire avancer son pays. Mais plutôt pour de l’argent. Pauvre Bénin 

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 4 mois

    La grève est un droit constitutionnel, selon Dadaglo !!!…. Qu’en est-il du droit des citoyens à une administration régulière de la justice? Tout le monde perd la raison dans ce pays.. Seul Talon peut vous faire entendre raison.. . A mon avis, les défalcations devront se poursuivre tant que vous n’aurez pas repris le travail…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Une rare fois que nous trouvons democrate raisonnable et intelligent, et oui qui d’autres que nos magistrats  , disent le droit  et interprètent les lois . 
    Quand à bocco , même pas la peine de le suivre dans ses élucubrations 

  • Avatar commentaire

    Marc Robert Dadaglo, je crois que tu es clean??? Si tu as un cadavre dans ton tiroir alors tu nous verras sur ton chemin. Ce que je vois nos magistrat ne lisent pas bien notre constitution et font la pagaille! On dit en droit tu defends ton droit tout en respectant celui des autres§ est ce que l’Unamab oublie que les justiciables ont des droits???????

    • Avatar commentaire
      Le démocrate Il y a 4 mois

      Qui mieux que les magistrats sait lire et comprendre la loi en général et la Constitution en particulier ??

      • Avatar commentaire
        Democrate Il y a 4 mois

        Qui a formé le magistrat en matière d´interprétation des lois?
        Ce sont leurs professeurs dans les universités.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Agadjavi , tu as vu et lu ? Talon a chaud .
    Question défalcations, le train des magistrats est sans frein , et il n’est pas chinois 😂😂😂