Bénin : Le pouvoir de la rupture a mis la constitution en lambeaux selon le Pcb

Bénin : Le pouvoir de la rupture a mis la constitution en lambeaux selon le Pcb

Le Parti communiste du Bénin présent au congrès constitutif du parti l'Union Sociale Libérale, le Parti communiste du Bénin dresse un sévère réquisitoire de la gouvernance du Président Talon.

Association béninoise du droit constitutionnel : Procès de la gouvernance Talon

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement de la rupture ne fait qu’augmenter la misère du peuple, constate le représentant du Parti Communiste du Bénin ici à Djeffa pour le congrès du nouveau parti dénommé “Union Sociale Libérale”.

Dans son adresse à l’assistance, le Pcb affirme que Patrice Talon demande aux Béninois de patienter un an, mais quelques jours nous sépare des deux ans de Patrice Talon au pouvoir et la situation s’aggrave, rien ne rassure le peuple de sa gouvernance. Pire, le Pcb constate que le pouvoir de la rupture a mis la constitution en lambeaux.

Dans quelques mois, les membres de la Cour constitutionnelle vont finir leur mandat, explique le représentant du Pcb qui indique qu’un danger attend le peuple Béninois. Il estime que le chef de l’État et le président de l’Assemblée nationale vont installer une Cour constitutionnelle à leurs bottes.

Face à ce qu’il appelle la prédation de la liberté, le Pcb invite le peuple à se lever pour agir afin de sauver la démocratie béninoise.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Alassane Tatiana Il y a 4 semaines

    Il y a une chose que moi j’ai constaté au bénin,c’est ceux qui détiennent le pouvoir qui le détiennent.où sont alors les pauvres.nos dirigeants courent leur ventre d’abord,et les enfant,on a fait dans le pays,mais eux ont à l’abri des dégâts, mais vous oubliez une choses,l’argent ne fait pas tout,vous trahissez même votre peuple,en quoi sa gêne de rendre le peuple heureux?????et chacun se lève et fait ce qu’il veut mais n’oubliez pas qu’il y a un Dieu qui peut couper votre souffle à tout moment.

  • Avatar commentaire
    Emmanuel Isibor Il y a 4 semaines

    Vous n’avez même pas honte depuis que vous combatez dans ce pays vous n’avez même pas quelqu’un qui soit nommé chef d’un parc auto au Bénin. Chikoyi

  • Avatar commentaire

    Le ridicule ne tue pas au Bénin. PCB, à part les déclarations tapageuses ,que peuvent encore ces rigolos qui n’ont même pas eu un conseiller local. De la fumée !!! Ils sont venus prendre leur part chez le roi des poulets congelés

  • Avatar commentaire
    Azanhouan Il y a 4 semaines

    Chasser Talon du pouvoir? Ainsi vous entendez respecter notre constitution Alors que reprochez vous à Talon et que voulez vous faire? PCB toujours même refrain depuis 1972 à ce jour En tout cas vous ne prendrez jamais le pouvoir Allez l’écrire au mur comme l’a dit le grand Kerekou

  • Avatar commentaire
    Arouna Séïdou Il y a 4 semaines

    Hum mon peuple! Suivre ces genres de déclarations devraient donner la sueur froide à tous ceux qui vivent actuellement le chaos de la Libye, du Togo voisin, de la CA! Qui prendra le devant? Le Pcb ou qui?

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 4 semaines

    Et c’est vraiment le Grand danger que court le Bénin à présent. Patrice Talon et la bande achetée n’hésiteront pas une seule Minute pour installer une Cour constitutionnelle bidon.
    Les Forces vives de la Nation et lle glorieux peuple du Bénin n’ont mainteant qu’une seule possibilité pour sauver les populations éprouvées. C’est de se soulever comme un seul homme et mettre fin au Gouvernement de Talon pour chasser les députés godillots, pour que ceux-ci ne deviennent plus rien au Bénin. Afin que le pays puise repartir de nouveau Avec des intitutions nouvelles responsables qui seront au Service du peuple.