Le président Patrice Talon s’est prononcé sur le projet « boucle ferroviaire » lors d’un entretien qu’il a accordé au site d’informations français Challenges.fr, ce vendredi 16 mars 2018 à Cotonou.
Pour le chef de l’Etat, Samuel Dossou et Vincent Bolloré doivent quitter le projet au profit de la Chine.

L’ex- homme d’affaires a d’abord opiné sur le cas Bolloré. A l’en croire , un investisseur privé ne peut pas financer seul la Boucle ferroviaire. De plus, les deux pays concernés que sont le Bénin et le Niger, ont besoin d’un équipement moderne. « Avec le projet tel qu’il a été conçu par Bolloré, les investissements auraient été datés » selon Patrice Talon

Les propos du président béninois au cours de l’interview accordé site d’informations français Challenges.fr(à lire ici) révèlent subrepticement les critiques formulées à l’encontre du groupe Bolloré en Afrique. En effet, on reproche au groupe français de réaliser des chemins de fer « bas de gamme » en Afrique avec des rails « à écartement métrique » plus petits que ceux qui respectent les standards internationaux. De plus, le matériel roulant mis à disposition est bon marché.

Après avoir finement attaqué Bolloré, le président béninois s’est tourné vers son compatriote Samuel Dossou, à qui il demande également de quitter le projet. Selon le porte flambeau de la rupture, le béninois n’a pas la surface financière nécessaire pour conduire à terme ce projet. Patrice Talon souhaite que le béninois se retire pour laisser place à la Chine.

A en croire le premier magistrat, l’empire du milieu est « le partenaire le plus indiqué, le choix le plus réaliste pour un tel projet ». Pour Patrice Talon, la Chine a déjà montré au continent son génie, dans la construction des grandes infrastructures. De plus, elle dispose des moyens financiers nécessaires selon l’ex homme d’affaires.

41 Commentaires

  1. C’est très intelligent Mr le président d’avoir écarté les deux du projet. Mais ne dort pas avec les chinois aussi, ils ont leurs griffes.
    Faite des commentaires réfléchi pour éclairer les gens au lieu de dire n’importe quoi comme commentaire.

  2. Il y a une parlementaire qui va bientôt rejoindre le groupe de la minorité parlementaire si Talon venait à vraiment écarter Dossou, son époux de ce projet. Suivez mon regard.

  3. 🙁 🙁 🙁 Olla tu raisonnes comme ton parrain Yabo un peu non !! “que le train recommence à siffler ….c’est tout ce que nous voulons, puis basta” en un mot tu estimes que l’essentiel est que le train siffle MAIS pas n’importe quel train (pas aux normes et de Mathusalem….années 1800) et n’importe comment mais moderne, utilisable par la postérité. Pas un train pour un train ou le train coûte que coûte.
    Et puis ce que tu appelles bla bla bla est dans la Constitution du Bénin

  4. ” garant de l’état , sauvegarder les intérêts du benin ” sydney , pardon , quitte dans ton bla bla bla .
    Que les protagonistes dénouent leur imbroglio juridico-financier , et que talon se la joue douce , et que le train recommence à siffler 3 fois comme dans le film , c’est tout ce que nous voulons , puis basta 

    • :(:(:( Olla tu raisonnes comme ton parrain Yabo un peu non !! “que le train recommence à siffler ….c’est tout ce que nous voulons, puis basta” en un mot tu estimes que l’essentiel est que le train siffle MAIS pas n’importe quel train (pas aux normes et de Mathusalem….années 1800) et n’importe comment mais moderne, utilisable par la postérité. Pas un train pour un train ou le train coûte que coûte.
      Et puis ce que tu appelles bla bla bla est dans la Constitution du Bénin

  5. Dans cette histoire , talon ne fait-il pas montré d’immixtion dans les affaires judiciaires , foulant aux pieds le sacro-saint principe de la séparation entre les pouvoirs ?
    Il serait plus céans de laisser les protagonistes de cette affaire , bolloré, et surtout dossou aworet dont une décision de justice en dernier ressort donne droit , de se prononcer sur ce qu’il aurait retenu 

    • En sa qualité de garant de l’Etat, il se doit de sauvegarder les intérêts du Bénin et de veiller à la sécurité et à la quiétude de tous. Je pense qu’il est dans son rôle non pas en s’opposant aux décisions de justice mais en jouant habilement les médiateurs pour une issue favorable à ce projet et pour que les protagonistes entendent raison. Aworet serait soit associé au projet soit bénéficiera de l’érection du port de Sèmè. Bolloré, lui se doit de continuer de jouir de ses nombreux avantages au Port de Cotonou, de Canal+, etc…

  6. Super !!! très bonne inspiration comme toujours du Président Talon.Exit ! Out ! Dehors Bolloré qui occupe déja allègrement presque tous les ports africains.
    Par contre je pense que le Président devrait, comme l’a dit nombre de forumistes, que notre compatriote Aworet doit être associé aux chinois pour la réalisation de ce projet. Ceux qui pensent qu’il ne dispose pas de la surface financière nécessaire, je réponds qu’il cherchera des baileurs tout comme n’importe quel homme d’affaires.

  7. Aziz , je ne suis pas de ton avis ; une de mes devises que j’aime partager avec les miens est la suivante : faire l’économie de la mauvaise expérience des autres ” 
    Si la Chine a construit des chemins ferroviaires au Kenya , en ethiopie etc , à moindre coût, de bonne qualité, avec des garanties pour la maintenance , pièces de rechange , et formation des autochtones, pourquoi s’en priver ? 

  8. J’ai aussi douté que Dossou ait la surface financière nécessaire à la réalisation de ce projet. Mais pourquoi ne pas encouragé un consortium avec Dossou,les chinois et d’autres partenaires béninois ou africains. Retirer de façon aussi cavalière le projet à Dossou a quelque chose de mesquin.

  9. En aucun cas je n’ai épaulé les actions de Talon, mais sur ce sujet il semble avoir raison. En France Bolloré n’est pas fiable car trop voyou en affaire et le ferroviaire n’est pas sa tasse ni le magicien benino-gabonais qui n’y connaît rien. Bolloré peut continuer à escroquer les africains avec canal+ et des programme ne cas tant pas avec les réalités africaines, bizarrement le peuple béninois pauvre enrichit ce breton français détesté par le milieux des affaires français. TALON T BIEN REMETTRE RAPIDEMENT CE PTOJET AUX CHINOIS avec douleur. On veux enfin du concert avant notre mort..

  10. Au il ne faudrait pas qu’on occulte le fait que l’OCBN appartienne au Bénin et au Niger et on ne maitrise pas les secrets d’Etats et on ne sait vraiment pas ce que les trois se sont dits lors de leur dernière rencontre je veux parler de Talon,Issifou et Aworet.N’oublions pas que le Niger est Bolloré et Talon est Aworet.Moi je pense qu’il y aura dédommagement.

  11. Bon j’ignore le bout du tunnel sur cette affaire, la dernière que j’ai pris le train c’était après mon succès au bac où il fallait ramener mon vélo au village après 3années à Coulibaly, je pensais voir ces trains rapides ailleurs circuler chez nous mais les frères béninois n’arrivent pas à s’entendre mais depuis que Mr Dossou a gagné cette affaire aucune action visible pour montrer sa capacité technique et financière pour ce projet. Demain Le groupe Pétrolin sortira qu’il y a tout mais rien ne se fait en dehors du port sec de Parakou. Dossou doit éclairer le peuple sans crier chasse au béninois Talon a besoin du concret comme le peuple.

  12. Le secret de polichinelle, c’est que, après ****** le pétrole gabonais, Samuel Dossou est actuellement en plein dans le blanchiment en s’engageant dans des initiatives dont il n’a pas les capacités. Merci Monsieur le président, pour avoir évité au Benin une catastrophe programmée.

      • Tu veux quelles preuves pour le « béninois gestionnaire du pétrole gabonais » pour des années, comme on l’appelait là-bas ? Demande aussi a dah député comment il avait géré le diamant centrafricain

  13. Je ne comprends pas pourquoi les chinois et Samuel Dossou ne pourraient pas travailler ensemble ? C’est tout de même un grand projet d’infrastructure de grande envergure.
    Que se passerait il si Samuel Dossou refuse de quitter le projet ?

    • Aworet ne doit pas quitter ce projet..

      c’est lui qui eu l’idée..et notre justice lui..en donne le droit…et tous le beninois..doivent le soutenir…en premier lieu…napo,sonagnon,et amary…qui nous saoulent ci….avec histoire de démocratie et de l’état de droit

      voilà…une occasion…en or…pour nous prouver qu’ils sont cohérents…et non des communistes…ayant échappé…par justesse…à clément zinzindohoué..les tawes les babalola,les orou samson et sinjaloum…et autres gomina…

      • Cher Aziz, si je vous disais que les chinois dont parle le président sont ceux de Dossou Aworet. Suis mon regard! Juste une belle stratégie pour faire partir définitivement Bolloré. Bientôt Samuel va commencer la réalisation de la boucle ferroviaire.

    • Il faut lui arracher alors de force ce projet car il n’à pas le rein solide,ni les outils nécessaire pour le concrétiser avec efficacité. Venez n Allemagne, tous les jours on pose des rails….

  14. Comment la chine a-t-elle acquis cette expertise ?
    En obligeant les fournisseurs etrangers ( allemands, americains, francais etc…et dans une moindre mesure japonais) a ceder une partie de leur propriete intellectuelle a travers des joint ventures avec l’etat et ou des groupes chinois…

    Comment esperons nous que des beninois un jour acquierent la capacite technicque -si ce n’est financiere – de conduire et gerer de grands projets d’infrastructure ?
    Certainement pas en confiant les etudes a Louis Berger, la Gestion au Port d’Anvers -qui se depeche de recruter des quiddam sur le marche, et le rail a la Chine !!!
    Pauvre Benin ! Fils de cheminot comme moi, Talon a tout faux ( excepte le depart de Bollore)! On marche a reculons ! Un pas en avant , trois pas en arriere!

    • J’ai comme…l’impression….que tout le monde évite…la question….qui tue…

      combien de béninois…ont facilité la vie à un autre beninois…dans notre histoire..

      Aucun beninois…ne veut voir…un autre beninois…évoluer..et le dépasser

      C’est notre adn

      Sinon…pourquoi mettre les batons..empecher aworet de réaliser son projet

      Qui est né…spécialite…du ferroviaire et des super structure

      on le devient…en se lançant..à l’eoil…en faisant des erreurs…en acquérant…un savoir faire…qui prend du temps…

      je l’avait dit…et je suis le seul..à l’avoir pérvu

      Pour moi…talon veut etre le seul…maitre à bord de notre pays…c’est évident..!!!

    • Tout a fait vrai!C’est en forgeant qu’on devient forgeron mais le dandy-competiteur-kpayo ne veut voir personne d’autre dans son canton! Pauvre pays avec des etres a la mentalite aussi miserable!

  15. @Aziz,

    Réponds à la question de @Napo vu que tu le défends allant jusqu’à dire qu’il ne fait rien d’autres que ce qu’il a dit qu’il fera. J’ai même demandé des exemples mais tu n’as pas répondu.

    Quand, pendant la campagne a-t-il dit que durant son mandat il sera le seul grand homme d’affaires de ce pays ?

  16. Je pense que depuis que Patrice TALON est devenu Président du Bénin, pour moi c’est première décision de bon sens qu’il est entrain de prendre.

    Ni BOLLORE, encore moins DOSSOU AWORET, ne pouvaient répondre avec satisfaction à cet ambitieux projet.

    Toutefois, il doit analyser avec ses conseillés la faisabilité d’un tel choix.
    Car, on se rappelle que lorsqu’il a été question de lui retirer le PVI, on a vu tout ce qui s’est passé!!!!

    De la tentative d’empoisonnement de YAYI BONI, à la corruption massive de toutes les personnes impliquées dans ce dossier en passant par tous les délits et crimes inimaginables pour conduire cette affaire, même si notre pays ni gagne rien!!!

  17. Je crois..avoir été le seul…forumiste..à dire à prédire…ce qui arrivera à dossou aworet…à propos de ses projets..

    Celà ne se réalisera pas……

    yayi sous influence..avait déjà…fait ce mauvais coup à ce compatriote

    Ce projet en effet fera..de dossou aworet l’homme le plus riche du benin…pendant au moins…dix générations….

    Le coup contre ajavon…contre rodriguez….ne sont rien d’autres..que des signes…de la vision de talon…pour ce pays

    il faut éliminer systématiquement…toute personne…dont la taille dépassera la sienne

    • La vérité…c’est que fondamentalement..génétiquement et pathologiquement..il est impossible…qu’un beninois…facilite les choses..à un autre beninois

      on le vois en politique…sur le plan de la fiscalité (un beninois…qui réussi en affaire…doit se préparer à lutter contre le fisc)

      combien..de personnes de la diaspora…avec des bonnes idées,du blé..sont obligées de rebrousser chemin…

      c’est dommage…..n’est ce pas

        • pourquoi me poses tu la question…?

          adresses toi…aux élites…aux politiciens…et en dernier au ressort…aux beninois…

          Tout le monde…sait…que je ne suis pas un démocrate….et talon n’est pas là par un coup de force…à ma connaissance…

  18. Une rare  fois , en ce moment de ” tire sur le pigeon talon ” où je suis tenté de dire à talon bien vu et bravo .
    Pour dossou et bolloré, ce serait qui ” perd gagne ” une pluie de deja nos maigres ressources à leur reverser en dommages et intérêts, avec des rétro commissions à gogo ; pauvre de mon benin 

    • Quel crime…ce compatriote..dossou aworet a t il commis…en initiant…des projets structurels….jamais éloborés par un nigerien,un burkinabé,un malien,un togolais..un ivoirien..

      ne seront nous par fiers..d’avoir un beninois…qui aura acquis l’expertise dans le domaine ferroviaire et des supers structures…

      Non on préfère…que celà soit…un étranger..un inconnu…pourvu qu’il ne soit pas des notres..

      la misère…ne nous laissera pas pendant plusieurs générations…puisque nos misères ne sont pas matérielles…mais mentales..et comportementales

Répondre à rufin Annuler la réponse

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire