Le ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle a notifié aux cadres de son administration, au cours d’une rencontre ce dimanche que les élèves ne sont pas concernés par la grève.Selon les explications du ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle, les élèves ne doivent pas être empêchés d’aller au cours. Parce que « la grève que nous avons n’est pas une grève des élèves, c’est une grève des enseignants. Par conséquent, nul n’a le droit d’empêcher les élèves d’aller en classe », a indiqué le ministre. Il a également fait savoir que l’État doit assurer leur sécurité et celle des enseignants qui désirent aller au cours.

Le ministre Kakpo a déploré le dommage causé aux enseignants  vacataires liés au retard dans la transmission de leurs états de paiement. «Je vous invite à apporter une grande célérité dans le traitement du décompte des heures des enseignants vacataires.» Et pour contrôler les heures effectivement effectuées par tout enseignant APE, ACE ou vacataire, de nouvelles mesures sont prises. Par exemple, la co signature des cahiers de texte par l’enseignant et le responsable de classe.

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur le ministre, où est restée cette fameuse décision de radier les enseignasnts en grève. Vous savez bien que lorsqu’on a ouvert sa bouche si grande, on ne se dégonfle plus. sinon, plus de considération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom