Gouvernance au Bénin : Patrice Talon fait des Évangélistes ses ambassadeurs

Gouvernance au Bénin : Patrice Talon fait des Évangélistes ses ambassadeurs

Le chef de l’État implore la disponibilité des pasteurs pour expliquer sa politique aux citoyens. Le président Patrice Talon implique désormais les pasteurs des églises dans sa politique.

Bénin : Les femmes marchent sur la présidence le 20 février prochain

Ils doivent se considérer comme des ambassadeurs du régime de la rupture au regard de la démarche entreprise par le président de la République à leur endroit : « Votre rôle dans la cité et son importance me conforte dans le choix de vous rencontrer bien souvent pour recueillir vos commentaires sur ce que nous faisons au conseil, et faire de vous mon ambassadeur dans la cité».

Les Pasteurs sont les alliés de taille du gouvernement à en croire le chef de l’État. «Qui mieux que vous peut dire à nos concitoyens, vos fidèles, le bien-fondé de nos décisions, si vous  partagez la pertinence de nos choix, si vous en avez la conviction», a-t-il poursuivi.

Il est convaincu que les dirigeants des  églises ont une capacité de conviction : « vous pouvez convaincre vos fidèles plus que nous sur le bien-fondé des choix que nous opérons… », a dit Patrice Talon, chef de l’État lors de la rencontre avec le  Collectif des associations des églises évangéliques du Bénin. Surement à cause du nombre pas des moindres que les églises drainent. Il a indiqué qu’il n’est pas dans la logique de les compromettre dans leur mission.

Le président de la République entend peser de tout son poids pour faire aboutir ses réformes même s’il n’est pas facile de changer les habitudes : « Les réformes sont de nature à changer l’ordre des choses au Bénin. Si nous ne parvenons pas à les faire aboutir, nous aurions échoué… », a précisé le chef de l’État soucieux sans doute des conditions de vie des béninois. Mais son engagement reste le même : « habituellement, j’ai la grâce de réussir, même difficilement ce que j’entreprends avec conviction, avec foi, avec  détermination ».  Il se résolue qu’il s’agit maintenant de tout un peuple dont la solidarité est nécessaire pour construire le Bénin.

Commentaires

Commentaires du site 59
  • Avatar commentaire

    Notre ami agadjavi faut une analyse interessante a check pres qu’il confined la haute bourgeoisie, ceux qui vo-lent et corrompent avec les travailleurs qui réclament le minimum et défendent les libertés publiques…
    Comptez le nombre de ministres et directeurs qui font grève :0
    Comptez ke nombre d’instit, d’infirmiers qui ont volé : très peu
    C’est clair
    Sans vouloir enseigner z notre jeune frère les rudiments de l’analyse des classe, on lui recommande de ” Rollot the money”, suivre les interets financiers des uns et des autres
    Le tous oiyrrus dont ilpartle, les élites qu’il dénonce, ce sont les gouvernants et non les travailleurs
    Les Talon, Abimbola,Hagbe,Amoussou

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 4 mois

    Les gars, qu’est ce que vous avez à écrire en longueur ainsi ????? Impossible de vous lire, trop de temps à y consacrer.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 4 mois

    @Paysan,

    C’est normal que vous ne répondiez pas vu qu’il n’y a aucune réforme entreprise pour le bien collectif. D’autres et pas des moindres se sont cassés les dents sur la question. Certains ont cité le paiement des salaires par virement comme une réforme, c’est dire !

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 4 mois

    Aziz est une tête inachevée. Mieux vaut ne pas prendre en considération ce qu’il étale ici sur le forum: Comment Talon qui a fait déposer de la drogue dans un conteneur adressé à celui-là même qui l’a aidé à venir au pouvoir, pour tenter de l’éliminer politiquement, peut être encore crédible aux yeux de Aziz.

    Aziz condamne cet acte de Talon le matin tout en trouvant le soir que Talon soit dans la vérité pour quoi que ce soit dans ce pays. Il faut être atteint par la schizophrénie pour avoir un tel etat d’esprit.

    Le simple constat qu’une tête bien penssante est en mesure de faire dans le cas de Talon est de percevoir, que tous les actes qu’il a posé jusqu’à présent n’ont qu’un seul objectif: améliorer les choses pour lui-même, son clan et pour une minorité qui rode autour de lui.

    Il soustrait des milliards de la caisse de l’Etat pour lui-même et ses héritiers, il paie ses ministres nommés par lui à 12 millions voire 16 millions de nos sous par mois pendant que le peuple travailleur est à 33.000 FCFA voire 40.000 FCFA. Par mois. Et parceque les travailleurs réclament ce qui leur est dû, ils doivent être radiés. Et Aziz trouve tout cela bon.
    Devrait on en venir à travailler sans salaire dans ce pays, pour que Talon puisse être porté au triomphe , comme il se le souhaite?

    Non, Talon divise et ceux qui ne sont pas en mesure de voire cela, doivent se regarder dans la glace et se demander ce qu’ils sont venus chercher sur cette terre.

    Aucune réforme, aucune vision ne justifie que l’on puisse oser affamer les mères, les commercantes, les artisans de l’informel qui ont nourri , élevé les ministres, les députés et les collaborateurs de Talon qui s’accaparent aujourd’hui des maigres ressources de l’Etat.

    Talon n’est pas venu avec une valise pleine d’argents comme il s’emble suggérer, C’est les impôts peniblement payés par les travailleurs, les populations qu’il emploie pour s’enrichir et engrossir le petit cercle autour de lui au détriment des populations éprouvées.

    Encore une fois, Talon use de la ruse et de la rage pour diviser et affamer. Comment quelqu’un qui avoue avoir profité de la corruption pendant des années dans ce pays, peut prétendre combattre la corruption. Depuis quand un vo-leur qui prétend arrêter un autre vo-leur est exhonoré de son crime.

    Ailleurs cet aveu vaut la condamnation et la prison pour Talon, mais sachant qu’il est dans un pays où même les sachants lire et écrire sont demeurés pour la plupart des analphabètes, il se permet tout cela. Celui qui ne voit pas cela et trouve une justification d’un quelconque acte de Talon, est entrain d’empoignarder les populations dans le dos. Mais bientôt la réplique sera grave, terrible et effroyable pour tous ceux-là qui aujourd’hui maitiennent le plus grand nombre des populations dans la misère et dans la pauvreté cruelle.

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 4 mois

      Aziz hooyé?…hooyé

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR Il y a 4 mois

        ” aziz est parfois lui même contre aziz ” 😂😂😂
        Et il se trouve un  , qui crie ” aziz oyé , oyé ” ce n’est pas étonnant qu’il s’appelle paysan . Je me demande de quelle pathologie cela relève.
        Pour aziz , qui est un parent , nous avons le remède : ” quand il sera au village à parakou , un bon coup de sokpaka de sa mère , notre yonkogui ” notre Yayi lady ” 😂😂😂

    • Avatar commentaire

      napo…ton post…est très pertinent…je l’avoues..!!

      meme aziz lui..meme est parfois contre..aziz lui meme…et celà ne le géne pas..

      C’est parfois nécéssaire..d’aller contre soi meme..et botter en touche..ses propres certitudes.

      la vie est toujours..un choix…

      Si je me regarde..moi meme…mes convictions ,mes postures…et mes prises de positions…idiologiques..mes attaches politiques…la plus part du temps…je me vois confronté violamment à moi meme….

      or donc…une fois la vérité établie..je me plie à elle…..peut importe..mes convictions

      Mais convictions personnelles..ne pèsent pas….devant celles du peuples beninois…et c’est ce qui me diffrencie…des autres forumistes

      Je n’ai pas d’idiologies,ni de postures établies

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Est ce parce qu’il pense qu’il ne trouvera plus la population pour le porter en triomphe , qu’il se tourne vers les évangélistes pour véhiculer ses mensonges pour toujours vo.ler les beninois ? Que ces évangélistes pensent à ce qui est arrivé à adjavon , soglo etc et savoir que ce type va les abandonner en plein milieu de la traversée et se sauver comme à son habitude .
    Et puis il a déjà les ouailles  de gbaname non 

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 4 mois

      Hihihi comme pour abimbola et consorts, talon est en train de piocher dur sur le terrain des fcbe….mais il ne tombera pas si bas qu’ au yinweland

  • Avatar commentaire

    Le sultan a pris…quoi..demande anonyme..?

    de la bouillie coco..avec du lait caillé..que j’achete toujours..chez les turcs…à pro inter..

    En bon peulh..accroché à est tradition..cullinaire

    pour ce midi…je fais du tchintchinga…de mouton..pour mes enfants…avec un peu de frites…

    Ces petits métis..ont bien interet..à en a manger..sinon…je cogne…et celà ne blague pas avec..moi……

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 4 mois

    @Aziz…
    Ne perdez pas votre temps à répondre au Goebbels des porteurs de la lubie des Etats Généraux. Ils sont trop vieux pour comprendre les impératifs de la compétition entre nations et mourront opposants.

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 4 mois

      @agadjavidjidji
      Parmi eux, il y a un brillant statisticien d’antan, devevu homme de rue aux côtés des houngbadji et consorts

      • Avatar commentaire

        Il vaut mieux mettre ses talents de statisticien economiste au sevice du peuple comme le fait jean zounon du FSP que de les metttre au service d’un clan de rapaces qui ne cherchent qu’a depecer le pays a leur profit !
        Ce a quoi nous rêvons n’est pas d’etre le pays le plus docile pour les interêts etrangers et ceux d’une caste de profiteurs, mais celui ou des citoyens libres construisent leur destin dans la prosperite et la dignite…
        Cet imperatif intemporel, tous les beninois patriotes, jeunes et moins jeunes la partagent ….
        Il y aura toujours des gens qui preferent mettre leur talent et energie au service des ennemis du peuple… et nous ne parons pas un kopeck sur leur avenir dans l’histoire de notre pays 

        • Avatar commentaire
          Paysan Il y a 4 mois

          @gombo,
          La compétence, ce n’est pas seulement le bagage intellectuel. Il y a aussi le « common sense”. Sinon il devrait depuis longtemps convoquer ses états généraux. Des ANARCHISTES oui….

      • Avatar commentaire

        Un statistien proche du peuple merite du respect. Certains agissent tous les jours contre la volonte du peuple mais ils ne le savent pas ou font semblant. J’ai aime ce courage des femmes de nos marches qui ont dit sans detour a Talon au palais de la presidence ceci ” Les autres ne voulaient pas de toi, nous  on s’est entete. Consequence: nous avons faim”. Il faut être malhonnête pour ne pas reconnaître que le pays va mal sous Talon.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 mois

    “c’est le discours d’un ***.” Anonyme il y a une chose sur laquelle nous sommes d’accord, pour l’instant on en est au discours et rien de plus. Quant à “faux *****”, ma foi ça n’a plus aucune importance.

    Je relève une chose: en l’absence d’un parlement digne et capable, les syndicats sont montés au créneau comme toujours dans l’histoire de l’Afrique et du bénin. Comme les autorités coloniales il y a longtemps et KEREKOU plus près de nous, il ont fait changer le pouvoir d’aujourd’hui dans sa manière de considérer et sa volonté d’ignorer l’opinion publique.
    L’avantage de se parler, surtout en public, c’est que le discours engage publiquement et là, la partie est engagée. Le Gouvernement sera tenu de rendre compte d’une manière ou d’une autre sur ce qu’il a dit.

    • Avatar commentaire

      “CONTRE les autorités coloniales il y a longtemps et CONTRE KEREKOU plus près de nous,”

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 4 mois

    @Aziz..
    Oui… Je t’avais combattu ici même pour tes idées mais au fond c’est toi qui avais raison sur nous tous. Ce pays devra passer tôt ou tard par un électrochoc majeur pour que chacun reconnaisse enfin son couloir pour enfin l’amorce du progrès social collectif.
    A vrai dire, ce sont les mêmes qui ont combattu et chassé Kerekou II sous le prétexte légitime de l’autocratie du Prpb qui vont le ré-hisser plus tard au sommet de la gloire au détriment de Soglo qu’eux-mêmes avouent en privé comme étant le meilleur bâtisseur que cette terre ait jamais engendré après bien sûr Ghézo, le roi réformateur.
    Kérékou II pose le même diagnostic de pourriture généralisée et préconise la nécessité d’assainir les mœurs si l’on veut sortir la grande masse des griffes de la misère et de l’infamie. Il crée alors la Cellule de Moralisation de la Vie Publique logée à la Présidence sous sa supervision directe. Peu de temps après, le rouleau compresseur de la Fronde sociale est mis en branle. « Mon General, nous avons faim ».
    Pis, à chaque fois qu’un dossier lui est transmis, il constate que tout le monde est trempé à commencer par ses plus proches collaborateurs. De guerre lasse, il lâche les rênes avec la célèbre boutade. « ils sont tous des voleurs. Mieux vaut les laisser sinon ils iront tous en prison et on va dire que c’est moi ». S’ensuit alors la bamboula généralisée avec son lot de milliardaires en carton et autres parvenus incultes comme les Saley et consorts. Les nouveaux riches pullulent mais le Benin ne bouge pas d’un iota en termes d’infrastructures.
    Résultat, Kerekou se retire en 2006 avec l’impression généralisée de nous avoir fait perdre 10 années supplémentaires en plus des 17 du Prpb.
    Vient alors Yayi. Une fois encore, le même diagnostic est posé. La machine est trop gangrenée pour produire quoi que ce soit. S’ensuit alors la marche verte contre la Corruption avec des vagues d’arrestation de certaines personnes désignées coupables sans même qu’on ne les ecoute. Et puis peu de temps après, là encore, la machine de la fronde sociale se met en route. « Monsieur le Président, ne touchez à rien svp car nous avons faim ». Drôle de fonctionnaires qui roulent en 4 x 4 mais qui deviennent subitement affamés quand des reformes sont lancées au sein des secteurs vitaux de l’economie. Cherchez l’erreur !!!!
    Yayi se braque et se dit prêt à en découdre. Dans la foulée, il supprime le droit de grève aux douaniers et menace de radier quiconque ira en grève. Mais comme son illustre prédécesseur, il cèdera peu de temps après au chantage des grévistes, s’autoproclame papa bonheur et décrète des primes par ci par là sans même se soucier des déséquilibres que ceci pourrait engendrer au niveau des comptes publics. En guise de « remerciement », il sera défait comme un pariât et son protégé aux élections sera vilipendé et trainé dans la boue par les mêmes ayant bénéficié de ses largesses de Papa bonheur.
    Maintenant vient Talon. Et une fois encore, le même constat est fait. La gangrène est trop purulente pour être soignée. Il faut reformer en profondeur. Il est mis fin au cercle des concours frauduleux. Une cure d’amaigrissement est décrétée et les fonctionnaires fictifs démasqués. Entre temps, la machine à fabriquer les faux diplômés que sont les universités privées sont désormais priées de se soumettre à des examens organisés par l’Etat sous peine de voir leur parchemins non reconnus par ce même Etat qui reste le premier employeur du pays.
    Et puis boom !!! Le rouleau compresseur de la fronde sociale entre à nouveau en action. On accuse le president d’être arrogant et voulant tout pour lui seul et sa famille. Les mêmes prétextes fallacieux ayant conduit à la défenestration de Soglo en 1996…. pour ceux qui ont de la mémoire.
    De vieilles épaves au soir de leur misérable vie de looser se saisissent de leurs plumes et appellent à l’insurrection parcequ’ils estiment ne pas être suffisamment « associés aux réformes en cours» . Comme s’ils etaient nantis de quelque légitimité que ce soit. Leurs désirs sont ceux du peuple. Et donc ce sont eux qui doivent être écoutés et satisfaits et eux seuls. Les 9.900.000 restant on s’en fiche.
    Voilà le cercle vicieux dans lequel, des élites cleptomanes et ennemies du progrès veulent maintenir ce pays. Demain, ce sont les mêmes qui vous diront du successeur de Talon qu’il a cherché leurs épouses comme motif pour aller en grève. Et ça la jeunesse consciente devrait le savoir et se désolidariser de ces ennemis du progrès qui veulent continuer à vivre des privilèges de la république pendant que la grande masse est abandonnée à leur sort sans eau, ni électricité.
    C’est le combat du mal contre le bien. Devrons-nous une fois encore laisser le mal l’emporter ?
    A chacun d’en juger…

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 4 mois

      Votre constat est juste, à un détail près, Talon est un produit de cette gangrène qui ronge le pays. Je ne reviendrai pas sur l’origine de sa fortune. Mais nous nous rappelons tous du rôle joué par la fameuse télécommande de Paris dans les mouvements sociaux qui ont paralysé le pays sous l’administration précédente. Mais je crois qu’à cause de se passé trouble, il est à même de profondément réformé ce pays, car il peut lui parler le langage de la vérité. Mais il y a un prix à payer, renoncer totalement à tous business avec l’État béninois. Montrer pattes blanches. Apparemment, c’est un prix trop élevé pour lui. Dommage pour le pays

      • Avatar commentaire

        @madampol,
        L’idée centrale derrière votre développement et celui d’agadjavi est que tous les mouvement sociaux sont téléguidés par des politiciens véreux qui manipulent les masses et les syndicats pour ne pas avoir a rendre compte… Ce fut la thèse de Yayi que reprend maintenant Talon voyant le FCBE partout et Yayi derrière toute contestation de sa politique anti-sociale, liberticitide, aux relents d’autocratie sans progres économique …
        Il s’agit la d’une lecture cynique et non fondée dans les faits, de l’histoire du mouvement syndical chez nous et une injure a la mémoire et aux sacrifices de tous ces syndicalistes qui ont passé des décennies en exil après 75, qui ont souffert le martyr chez nous depuis 1963 et ce jusqu’à ce jour, sans parler des luttes héroïques des syndicats de la période coloniale.
        Personne ne prétend qu’il n’y a pas de brebis galeuses parmi les dirigeants syndicaux, mais réduire les grèves et protestations a la manipulation d’un tireur de ficelles magiques relève des théories de la conspiration. Que les députés et les clubs électoraux qui les représentent aient toujours fait la manche chez Talon pour la plupart et aient servi de marche pied a ses ambitions politiques ne signifie pas que les travailleurs qui reclament le minimum social, qui n’acceptent pas que leur dirigeants soient radies sans procédure disciplinaires, ou que les organismes paritaires ( CSM) deviennent des anti-chambres de l’executif, contre les attaques contre le droit de greve…, sont des « tchitchavi » -poupees dont on tire les fils…
        On pourra discuter dans un autre cadre des raisons de l’echec des « luttes contre la corruption » qui tiennent selon moi a la nature de qui les conduit ( corrupteur ou corrompu eux-mêmes) , a la manière – peu crédible-, de les conduire ( de facon opportuniste , et partiale contre opposants)…
        Talon et son clan récoltent ce qu’ils sèment, le dépeçage du pays, le mépris des travailleurs et leur conditions de vie, les tentations autocratiques, la ruse et la rage, -en plus de leur origines et histoire de corrupteur – toutes chose qui font que personne ne leur fait confiance.

        • Avatar commentaire
          Madampol Il y a 4 mois

          Pas tous les mouvements sociaux. Mais Talon ayant participé à ce sale jeu ne peut pas juste se présenter devant le peuple béninois et vouloir faire le ménage sans montrer pattes blanches.

  • Avatar commentaire

    Cet énième show de Talon montre a suffisance l’incapacité de Talon et son clan a opérer une quelconque transformation dans le pays…
    Maintenant ce sont les associations d’églises évangéliques qui doivent être ces relais dans l’opinion et on assiste au retour de la phraséologie pseudo chrétienne mal digérée dans le discours public (“la grâce” etc…). OU sont les soit disant partis soutenant ce pouvoir ? Ils n’existent pas ou se sont discrédités !!!
    Trois questions centrale sde tout projet de réforme sont éludées :
    1- A qui profite la reforme, ceux la qu’il faut mobiliser, enthousiasmer
    2- Qui sont les personnes indifférentes ou sans intérêt majeur dans la reforme ou le maintien du statu quo qu’il faut entrainer en leur donnant des raisons de soutenir la reforme
    3 – Qui sont les adversaires de la réforme, ceux dont les interets objectis sont mis en cause, qu’il faut isoler
    Or qu’observe t-on ?
    Aucune des reformes envisagées ne sert le grand nombre, au contraire elle sert la petite minorité du clan Talon, leur ego mal place, leur désir de faire de Cotonou petit Oslo, le Benin une SARL gérée a la petite semaine ,les priorités mal placées, toutes chose qui ne peuvent servir les intérêts de la grande masse :
    a/ les casses urbi et orbi pour des raisons qui ne touchent pas le quotidien de la grande masse des soutiens potentiels (prétendu embellissement se traduisant par des aménagements inutiles et inutilisables…)
    b/ des privatisation déguisées et des licenciement massifs qui touchent le grand nombre des travailleurs et menace les autres et ne semble profiter qu’aux étrangers et aux amis ( Port, Hôpitaux, Reserve Pendjari, , en attendant OPT…). Or dans le contexte de pauvreté et d’analphabétisme, les travailleurs font vivre de large couches –au delà d’eu x mêmes- et sont des faiseurs d’opinion qu’on le veuille ou non
    c/ des prises d’intérêts par le pouvoir et ses allies( paiement de 47Mds a Talon, attribution du PVI a Talon fils, opacité des attributions de contrats(SAFRAN…) et commandes d’études, collusion dans l’exécution (OFMAS),…salaires de près de 200 millions par an aux ministres, frais de représentation de 60 Millions aux préfets etc…)
    d/ une politique fiscale et douanière qui semble profiter aux nantis et nuire aux démunis ( exonération sélective des droits de douane ( camions et taxis neufs qui ne peut profiter qu’au riches…) , et d’enregistrement sur vente immobiliere pendant qu’on re-instaure la vignette pour tous.
    e/ apparente chasse aux opposants ( elus locaux destitues, redressements fiscaux cibles, poursuite selective de prevaricatins etc…)
    Tout ceci sur fond de restriction des libertés ( interdiction d’associations, interdictions de marche) et de vassalisation perçue du pouvoir législatif prive de facto de son rôle de contrôle et de contre pouvoir ( et de représentant du peuple) , d’arrogance et de mépris pour les peuples ( nous savons mieux que vous ce qu’il vous faut et allons le faire que vous le vouliez ou pas – la doctrine du « forcer un peu »).
    La recette pour l’échec des reformes , même les plus nécessaires et leur rejet par ceux dont on pense qu’ils sont les bénéficiaires est toute trouvée, en plus du fait qu’aucune « reforme » jusque la ne s’attaque aux problèmes principaux de notre économie et de notre société ( l’ecole, l’agriculture, l’industrie, la sante…).

    • Avatar commentaire

      Gombo..!!!

      Tu fais toujours l’hunamité…c’est à dire..tout le monde aime te lire…meme tes adversaires..

      Mais de grace sois court…précis…et on te lira avec plaisir

      la talonphobie..comme hier..la yayiphobie….sont des maladies…qui nous ruinent le cerveau

      L’aigreur..la jalousie..les médisances..et surtout…notre penchant naturel…de ne pas voir…quelqu’un qu’on aime pas…porter des projets..réformateurs…nous tirent toujours vers le bas

      Ne pas aimer quelqu’un…est humain…et celà se manifeste…au quotidien..meme au sein de nos propres familles..

      Mais peindre..tout en noir…me parait..etre une betise huamaine

      • Avatar commentaire
        Gombo offline Il y a 4 mois

        Aziz
        Ok pour faire courtMais je ne soufre pas de talonphobie
        Avant les elections j’avais decrit en detail son role de corrupteur ( caption de subventions indues, transfer des risques financiers et autres sur l’etat sans contrepartie, accaparemment des fonctions de controle a son profit etc… dans la filiere coton ou il a cree un monopole de fait en influencant la reglementation par traffic d’influence sur les pouvoirs successifs de soglo a yayi)
        Mais quand il a ete elu, je me suis tu pendant 3 ou 6 mois pour le voir faire…
        Tres tot il a montre son mepris du peuple et de la democratie… apres c’est alle de mal en pis et je suis devenu opposant resolu…
        C’est pas personnel…
        Si on examine de pres j’ai parents, allies et amis dans le systeme ….Au benin on se connait tous et tout le monde est cousin…
        Mais l’ineret du pays prime sur les fidelites claniques ou amicales chez moi…

        • Avatar commentaire

          C’est avec plaisir…que je le lis..tiburce adagbé…mon concitoyen…fils natif de parakou que moi..et je déguste gloutonnement…ce littéraire..qui n’a rien..à envier…aux plus écrivains français..

          Il est établi…que talon…est le maitre d’ouevre..de l’avenement de yayi au pouvoir..

          En homme averti…il a misé…sur le cheval gagnant…et de ce point de vue..ila le droit de passer à la caisse..

          je suis un homme pragmatique,réaliste…mais trés libéral…..par idiologie..

          99% des élites…sont des réveurs…dans ce pays…

          Ils veulent…tout pour eux….rien que pour eux….mais refusent aux autres..ce qu’ils font

          Je le dis…talon est cyniquement honnete…et c’est pourquoi…le monsieur me kiff…grave

      • Avatar commentaire
        Monwè Il y a 4 mois

        aziz je te vois sous un nouveau angle. avec ce message tu as tout dit et à partir de maintenant point besoin d’intervenir encore sur ce forum. si les gens peuvent méditer casque jour chaque heure ce message alors la tout le monde gagnerait en maturité et changer les choses avec objectivité

        • Avatar commentaire

          Monwé…!!!

          il ne faut pas aller vite en besogne…car en effet..

          Le sultan aziz…reste et demeure..un régionaliste,ethnocentriste..notoire….

          C’est à dire..le résidu..d’une certaine école de pensée et de posture….qui n’est pas propice..à l’unité nationale..

          Je suis d’une génération…d’hommes et de femmes…façonnés..

          priez pour moi…afin que je sois dans le droit chemin

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 4 mois

      Des pleures pour juste décourager talon de les amener au tribunal. J’ai moi même deux cousins du village devenus subitement politiciens et riches hommes d’affaires qui exhibaient arrogamment leurs richesses. Je n’aurai pas d’état d’âme à les voir sous les barreaux

      • Avatar commentaire
        Paysan Il y a 4 mois

        Et quand vous ne lirez plus les olla, gombo et autre sur ce forum, c’est sûr qu’ils seraient aussi derrière les barreaux

        • Avatar commentaire
          Gombo offline Il y a 4 mois

          Paysan
          Le seul qui a essayé de me mette sous les barreaux sans y parvenir c’est Kerekou et c’est pas Talon qui y parviendra …
          Il y sera bien avant moi…

  • Avatar commentaire
    Cathie Il y a 4 mois

    Le mandat de Patrice TALON est terminé. Nous ne devons plus rien attendre de ce mandat. Avec les grèves dans tous les sens, aucun Etat n’a réussi à amorcer le développement dans ces conditions. 2019, c’est l’élection législative. 2020, les communales et 2021 présidentielle. La seule année qui lui reste est 2018, mais, malheureusement TALON est entrain de la gâcher. Il n’est même pas capable de publier les salaires ses ministres et de lui même de peur que que la population voie comment elle est grugée. Comment voulez-vous demander des sacrifices au peuple alors que vos salaires sont plus élevés que celui de MACRON, le Président français. Le Bénin, un petit pays de rien de rien du tout, qui n’a aucune ressource naturelle et qui est l’un des plus pauvres dans le monde. Pauvre Bénin.

    • Avatar commentaire

      cathie…!!

      En principe..par solidarité..je devais partager ton avis..parce que mon cousin.du forum…est amoureux de toi…et tu sais…c’est qui.

      mais l’interet général..de la nation…m’impose..de dire..que tu as tout faux

      talon…est dans la vérité….par rapport..à certains faits…

      il a mon soutien..

      • Avatar commentaire

        aziz tu as pris quoi ce matin?
        Tu fais partie peut être de ces évangélistes qui sont chargés de porter la parole de talon sur fond de misère noire.
        Il n’y a que toi qui ne vois pas que Talon n’y arrive plus.

        • Avatar commentaire
          Paysan Il y a 4 mois

          Non, la pensée stratégique de aziz plutôt dépasse le niveau de beaucoup

          • Avatar commentaire
            gombo offline Il y a 4 mois

            Paysan
            Vous etes impayable !
            Aziz est strategique quand il soutient Talon et fsit des declarations a l’emporte piece, regionaliste quand il ne siutient pas votre es-croc en chef…
            Moi

    • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 mois

    Il faut reconnaitre une chose. Il y a une inflexion de la présidence dans la manière de communiquer et de mon point de vue c’est un mieux.

    Le Président semble s’être rendu compte de plusieurs choses:
    une règle de base, c’est que l’action politique impose un leadership (parler à ceux qu’on veut entrainer vers l’avant)
    sur la forme, il réalise enfin qu’il est meilleur orateur que ses collaborateurs (Ministre de la Justice, …) et qu’il pensait l’être lui même. Il parle sans note.
    Les propos sont mis au niveau de son auditoire (Glo Djibé: alternance français/fon)

    la pensée est claire et les explications simples et didactiques
    Reste 2 risques:
    -l’improvisation comporte des risques (« Nos choix politiques sont fondés sur les vertus de l’église »)
    Ensuite, la parole enivre l’orateur et il peut en abuser et ne s’en tenir que là.
    Sur le fond, enfin semble t-il, les sacrifices de tous (de tous…) sont mis au centre des problèmes et l’intérêt général désigné comme finalité ultime.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 mois

      Glo Djigbé: https://www.youtube.com/watch?v=DpEfnp6m35U
      Les sacrifices nécessaires
      La Justice et l’intérêt général: https://www.youtube.com/watch?v=DpEfnp6m35U

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon Il y a 4 mois

        reste à voir l’action et là, les paris restent ouverts…

        • Avatar commentaire

          @gbetomagnon qui nous dit: peut être bien que oui; peut être bien que non! c’est le discours d’un faux cul.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 4 mois

    @Madampol….

    Toute transformation profonde est douloureuse par définition en ce qu’elle bouscule les certitudes et les positions établies et donc nécessite au préalable une adhésion des masses pour pouvoir aboutir. En cela, vous avez tout à fait raison. Mais je dois vous dire que ce qui se passe au Bénin( et ça a toujours été le cas), c’est que toute tentative de réforme qui touche des intérêts personnels ou de quelque groupe organisé est systématiquement sapé et combattu par ces personnes. A vrai dire, tout le monde dit être pour qu’on reforme. Mais au fond personne n’est prêt à ce que celle ci touche ces plate bandes ou parcelle de privilèges. C’est de cela qu’il s’agit. Je ne suis pas assez vieux pour remonter jusqu’en 1960 mais je le suis suffisamment pour vous dire que tout ce qui est entrepris aujourd’hui par Talon comme réformes a déjà fait l’objet de tentative aussi bien de la part de Kerekou II que de Yayi. Mais chaque fois sans succès. On peut comprendre donc que ce qui est en cause ici ce n’est pas le gouvernant réformateur mais l’objet de ces réformes que sont les populations en général et les élites en particulier.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 4 mois

      Nous avons chassé Kerekou sous prétexte de l’autocratie féroce et non productive du Prpb pour le hisser au sommet de la gloire au détriment de Soglo qui passe pour le meilleur bâtisseur que notre pays ait engendré depuis 1960. Mais quand KerekouII a créé la Cellule de Moralisation de la Vie Publique pour assainir les mœurs et instaurer de nouvelles paradigmes dans notre conception de la chose publique, les mêmes sont allés le voir pour lui dire “Mon Général, votre peuple a faim” Résultat, ce dernier lâche du lest et on connaît tous la bamboula généralisée qui s’en est suivie avec des milliardaires en carton comme les Saleh et consorts. Yayi aussi vient en 2006 pour dire on ne peut pas continuer comme ça. Stop! Mais très tôt, le rouleau compresseur de la fronde sociale se met au travers de son chemin. “Monsieur le Président,ne touchez à rien car nos avons faim” Résultat, Yayi aussi lâche les amarres et très vite, son règne se transforme en foire à scandales où chaque jour apportait son lot de crimes économiques. Pour le sanctionner, on le chasse comme un malpropre malgré des acquis sociaux probants à son actif. Talon vient avec le même diagnostic de pourriture généralisée et les mêmes intentions de réformer et une fois encore les mêmes sont déjà à ses trousses sous de faux prétextes fallacieux qu’il est arrogant et qu’il veut tout pour lui seul.

      C’est cela la réalité du cercle vicieux dans lequel ce pays végète depuis 1990 juste parce que c’est ça qui arrange certains.

    • Avatar commentaire

      Tu as résumé en quelques phrases…mes pensées.

      Les commissions..adjai sika,ahouansou..les marches vertes de yayi…ont tous fait shitt…parce que la volonté seule ne suffisait pas…face..à une elite de conservateurs

      Pour une fois..on a quelqu’un de déterminé….et qui veut en finir

      Pour ma part..je trouve…qu’il parle trop…..et ce n’est pas bien..

      Qu’il tape…sur le tas….des gros coups…et puis il n’ a rien

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 4 mois

    @Paysan,

    Police républicaine et Pendjari????? C’est tout ce que vous avez trouvé ?On parle de réformes pour le bien collectif et vous parlez des lubies du président ? Un peu de sérieux svp.

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 4 mois

    Pour savoir ce qu’on appelle réforme

  • Avatar commentaire
    Le patriote Il y a 4 mois

    La tâche ne va pas être facile à ces néo ambassadeurs. Expliquer aux fidèles que Saint Patrice s’est approprié les deux moteurs de l’économie béninoise, qu’il paye à ses ministres et collaborateurs les salaires politiques les plus élevés de la planète et que ceux qui produisent la richesse doivent se serrer la ceinture,me semble mission ainsi impossible.

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 4 mois

      Usant de sa ruse, talon veut encore élaguer l’une des branches d’action des fcbe

  • Avatar commentaire
    attangB Il y a 4 mois

    encore eux il reviennent ces mange milles ils en ont tellement pris au temps de yayisme que

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 4 mois

    Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Certaines de ses réformes sont les bienvenues, mais comme toute réforme, elles demandent des sacrifices. Et tant que ses compatriotes auront le sentiment que les sacrifices sont à sens unique, il y aura blocage.
    Deuxième point, il a besoin de la participation de l’administration pour réussir ses réformes, et vu l’ambiance dans le pays, c’est pas gagné.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 mois

      On est en phase, avec de mon point de vue, le mépris du pouvoir, durement ressenti par les uns et les autres, à tort ou à raison.

      • Avatar commentaire
        Madampol Il y a 4 mois

        Il essaie de rectifier le tir par rapport à ce point, l’impression de mépris. Mais que de temps inutilement perdu, pour quelqu’un qui s’est toujours enorgueilli de bien connaître son pays et ses compatriotes

    • Avatar commentaire
      Le patriote Il y a 4 mois

      Qu’entendez vous par réforme ? Pouvez vous me donner deux exemples de réformes entreprises par ce gouvernement ?