Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption a révélé un cas de corruption dans l’acquisition de motos et de véhicules au ministère du cadre de vie et du développement durable. C’est au cours d’une conférence de presse ce jeudi 15 mars 2018 au siège de l’institution. Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption, Jean-Baptiste Elias a fait des révélations dans le dossier d’acquisition de matériels au profit du Ministère du Cadre de Vie et du Développement durable.

Loading...

Au terme d’une conférence de presse qu’il a animée cet après-midi, le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption a indiqué que sa veille a permis de sauvegarder trois cent vingt huit (328) millions de francs Cfa dans la caisse de l’État. « C’est important », s’est réjoui Jean-Baptiste Elias.

Il faut souligner que cette action fait suite à une enquête qu’il a menée dans le cadre de l’acquisition de matériels roulant au profit du Ministère du Cadre de vie et du Développement Durable, dirigé par José Didier Tonato.  Des cas de dysfonctionnement ont donc été constatés à propos de vingt trois véhicules et quatre vingt quatre  motos et des pièces de rechange.

« Il y a eu des actes de collusions, il y a eu des actes de surfacturation », se désole Jean-Baptiste Elias.

Il cite en exemple qu’une moto Honda 125 dont le concessionnaire de moto japonaise dit qu’il est prêt à vendre à un million trois cent soixante quinze mille (1.375.000) est facturée à plus de cinq millions de francs Cfa et il fallait acheter quatre vingt quatre (84) motos.

Voir les commentaires

10 Commentaires

  1. ce jean baptiste elias est le roi des corrompus
    il fait la chasse aux faux parchemins mais il se targue de posséder un doctorat en économie
    demandons lui de le prouver
    peut il seulement expliquer le cursus qu il faut pour présenter une thèse
    ce monsieur est une insulte à la lutte contre la corruption

  2. qui est propre au bénin? Pourtant il y a des gens qui ont été nommés dans ce ministère et qui n’hésite à nous rabattre les oreilles sur une chaîne de radio tous les matins que la rupture est là pour les choses changent mais hélas c’est dans son ministère que la gangrène se trouve. Le grand patron confesse partout même à l’international qu’il doit sa richesse grâce à la corruption. et si on était dans un pays le procureur devrait se saisir de ce dossier pour le mettre en examen. Qu’on cesse tous les mercredis de nous balancer les faux dossiers d’audit commandités. Voilà que déjà les auteurs de ces rapports sont accusés de masquer les choses. Qui est finalement propre? On nomme quelqu’un à des postes c’est comment faire pour réaliser rapidement. Allez fouiller au MEF aussi.

  3. Pour une fois on a des preuves pour sévir contre la rupture. Et c’est ce que je réclamais depuis sur ce forum tant qu’on a pas apporté des preuves on ne peut pas accuser. Maintenant j’attends de voir ce que la justice va faire. Vous voyez on est pas la pour soutenir un bord. Tu fais bien on applaudit tu fais mal on dénonce preuves à l’appui tel doit être notre conduite responsable.

  4. à ce J-B elias , qui est tout heureux d’avoir levé quelques petits lièvres, nous demandons ce qu’il a fait des chasseurs braconniers, , *********************************.
    Procureur togbonon , c’est plus gros que les présumés 2 millions de commission de metognon , allez voir de ce côté aussi , ou bien vous attendez les ordres de talon et djogbenou 😂😂😂

  5. La présidence et tous les ministère surtout la finance doivent être suivie de prêt car le Bénin est goûté avec ruse et rage. Dans 3 ans c’est le peuple miséreux qui avisera de sa pauvreté. Ainsi va le Bénin rupturien

  6. Qui l’eu Cru? Sous le Gouvernement de la rupture aussi des faits de corruption, de surfacturation? Tonato Dehors. Que Dieu bénisse le Bénin.

  7. Ce cas est une goutte d’eau dans l’océan de la rupture. Allez-y fouiller les autres ministères et les sociétés d’Etat.
    Que Jean Batiste regarde dans les marchés publics octroyés aux soutiens et membres de la rupture, sans oublier les sociétés du PR.
    je veux bien voir le conseil des ministres saisir la justice pour ce fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom