Meurtre du petit Bouba en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara dit plus jamais ça!

Meurtre du petit Bouba en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara dit plus jamais ça!REUTERS/Luc Gnago

La tragédie du petit Bouba tué pour des sacrifices rituels a choqué toute la toile africaine et mis au jour de nombreux autres cas en Afrique. Si les autorités à différents niveaux ont gardé le silence. En Côte d'Ivoire Alassane Ouattara vient de réagir.

Côte d’Ivoire : Soro va demander pardon à Gbagbo, Ouattara et Bédié

Alassane Ouattara s’est dit choqué par la nouvelle. Dans une intervention télévisée, le président ivoirien a présenté ses condoléances aux familles endeuillées et leur a apporté toute sa compassion. 

Extrait de la déclaration du président Alassane Ouattara

Je condamne avec la plus grande fermeté ces crimes ignobles perpétrés sur des enfants sans défense. Les enquêtes en cours ont déjà permis l’interpellation des personnes impliquées (…) Les coupables seront sévèrement punis. J’ai donné des instructions fermes pour que les forces de défense et de sécurité se déplacent en nombre pour protéger toutes les populations.

Je vous invite à ne pas céder à la psychose; nous sommes déterminés à lutter contre ces pratiques inacceptables. Tous les moyens humains et matériels seront déployés pour faire la lumière sur ces événements ignobles afin d’éviter que cela se reproduise. Il ne doit plus jamais y avoir des cas de Bouba en Côte d’Ivoire.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI Il y a 2 mois

    C’est bien dommage que le Président Talon n’a aucun amour pour son peuple, il ne pense qu’à lui-même et ses proches, il ne veut jamais se mettre à la place du peuple. Comment puisse-je comprendre avec tous les actes barbares que commettent au jour le jour les sans foi ni loi, aucune voix officielle ne puisse se lever comme vient de le faire le Président ivoirien Allassane Ouattara? Que vaut un béninois, un compatriote pour Patrice Talon? zéro.

  • Avatar commentaire
    tonton gentil Il y a 2 mois

    au bénin, ça se passe pratiquement tous les jours, mais aucun politicien n’en a officiellement fait une préoccupation malheureusement.