La présidence de la République du Nigeria a donné la confirmation ce mercredi de la libération des filles enlevées le 19 février dernier à Dapchi par des membres de la secte islamiste Boko Haram.
Le président Muhammadu Buhari vient d’honorer une promesse qu’il a faite il y a à peu près une semaine. Par la voix du porte parole de la présidence Garba Shehu, il a été confirmé la libération des filles enlevées le 19 février.

Pour l’heure, le nombre exact de filles libérées n’a pas été précisé. Mais certaines sources avancent 105 filles, car les 5 autres auraient trouvées la mort. Le président Buhari avait rassuré les parents et la communauté internationale  qu’il ferait tout ce qui est de son ressort pour que ces filles soient ramenées saines et sauves.

Pour sa part, le porte-parole de la présidence nigériane a promis faire des clarifications dans les prochains jours sur cette libération des filles pour donner plus de précisions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom