RDC : Des responsables condamnés à mort pour rébellion

RDC : Des responsables condamnés à mort pour rébellion

L'ancien chef du service de lutte contre la fraude minière dans le Sud-Kivu, Abbas Kayonga vit des moments difficiles.

RDC : Ouverture d’une enquête judiciaire contre Katumbi

Poursuivi pour des faits qui remontent à la fin de l’année dernière, Abbas Kayonga a été reconnu coupable alors qu’il comparaissait hier avec 25 autres personnes. Rébellion, assassinat et détention illégale d’armes de guerre sont les chefs d’accusation retenus contre eux.

Rappelons que les faits remontent à Novembre 2017. Alors que Abbas Kayonga était chef du service anti-fraude de la riche province du Sud-Kivu, il s’était opposé à sa suspension par le gouverneur. Des affrontements avaient éclaté à l’époque et avaient fait six morts.

En rendant sa décision, la cour militaire n’a pas été tendre. Abbas Kayonga et 13 personnes parmi les 25 coaccusés ont été condamnés à mort malgré que la peine de mort est abolie avec le décret signé par les autorités. Un jugement applaudi par des acteurs de la société civile comme Rémy Kasindi qui encourage le gouvernement à aller encore plus loins. Ses avocats de leur côté ne comptent pas en rester là. Ils ont annoncé qu’ils feront appel. L’un d’eux, Joseph Amzati pour ne pas le nommer a même d’ailleurs dénoncé un jugement “excessif”.

Commentaires

Commentaires du site 0