Bénin – Remplacement de Simplice Dato : Patrice Talon poursuit les consultations selon Djogbénou

Bénin – Remplacement de Simplice Dato : Patrice Talon poursuit les consultations selon Djogbénou

Le président de la République continue la consultation pour le remplacement du Conseiller Simplice Dato. C’est qu’a fait savoir le ministre Joseph Djogbénou ce mercredi.

Affacturage et crédit bail : La Cour renvoie la copie à l’Assemblée nationale

La Cour constitutionnelle est réduite à six sages depuis le vendredi 26 janvier 2018. Le chef de l’État, conformément au règlement intérieur de la Cour en son article 12 devrait procéder au remplacement du conseiller démissionnaire Simplice Dato.

Mais depuis lors, rien n’y fit. Devant les hommes des médias ce mercredi 28 février 2018, au cours du point du conseil des ministres, le ministre de la justice garde des sceaux Joseph Djogbénou est revenu sur cette préoccupation nationale.

« Il faut considérer que le président de la République ne peut pas éviter de ne pas mettre en œuvre la constitution et de ne pas user de ses prérogatives. La question est de savoir s’il y a des personnes qui sont disponibles pour siéger à la Cour Constitutionnelle dans les conditions que vous savez », a déclaré le ministre de la justice.

Selon ses propos « le président de la République ne manque pas de rechercher, de solliciter, de consulter…Lorsque ces consultations vont aboutir il procédera à ce que de droit ce que la constitution lui recommande de faire et ce que le règlement intérieur de la Cour constitutionnelle lui demande de faire ». Jusqu’à quand l’attente, peut-on se demander.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    JAMES111 Il y a 5 mois

    DJOGBENOU UN VRAI CLOWN

  • Avatar commentaire

    lamentable…
    un pretendu agrege qui s’exprime de facon confuse, pour justifier la violation de la loi !
    des pieds nickeles et des bras casses, voila ce qu’on a la tete du pays !
    un mois 2 jours sont passes et on nous dit qu’on consulte !

  • Avatar commentaire

    C’est pitoyable ces hors-la-loi que nous avons au sommet de l’État. Champions tout terrain de violation des textes et lois de la république. J’en suis écoeuré pouaaah

    • Avatar commentaire

      tiens tiens…big…qui change de camps…en pleine bataille

      joe le plombier…a fait des émules…

      Et dire que pendant ce temps sauvy,et la foudre…se cachent..ne disent rien..

      Pour la foudre…je peux comprendre..puisque c’est pas la saison des pluies..histoire de nous gartiffier…de ses éclaires diaboliques

      Quant à sauvy…à cause de la honte…il s’est pendu….

      gbeto…le petit métis..hybride…a perdu la boussole….

  • Avatar commentaire
    Azeto yeton Il y a 5 mois

    Jogbe talo wadagn tout le Gouvernement de coalition rupture sont voleur corrompus impunité et violation de la constitution

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 5 mois

    On croit rêver avec des déclarations pareilles !!!! décidément avec ces gens là, il faut s’attendre à tout. On se croirait en Guinée au temps de Lassana CONTE : la loi c’est moi (Pata).

  • Avatar commentaire

    Calme toi mon cher OLLA .

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Lire : délai légal 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Il se paie de la tête des beninois celui-là ainsi que son mentor ; n’y a-t-il pas un délais l’égal pour procéder à la désignation ? Le benin ne dispose-t- il pas de juristes compétents , ou talon doute de trouver un juriste godillot à son talon , zut à sa botte ? 
    Y a t-il une condition spéciale pour siéger à la cour constitutionnelle  ? Ah oui  , la condition pour ce régime est de dire oui à tout ce qui va dans le sens de ce gouvernement .
    Plus djogbenou l’ouvre , plus il raconte des conneries , dites lui de la boucler 😡😡😡