Zimbabwe: Mnangagwa opte pour la restitution immédiate des capitaux cachés à l’étranger

Zimbabwe: Mnangagwa opte pour la restitution immédiate des capitaux cachés à l’étranger

Les capitaux zimbabwéens cachés à l’étranger doivent revenir au pays. Tel est le souhait du président Emmerson Mnangagwa, qui a ordonné la restitution de près d’un milliard de dollars dissimulés illégalement par des entreprises et ou des particuliers à l’étranger.

Zimbabwe : l’armée met en garde Grace et Robert mugabe

Le président Emmerson Mnangagwa veut faire les choses autrement. Assainir les finances publiques et ramener l’argent du pays où qu’il se trouve. Raison pour laquelle il a rendu public hier lundi la liste des personnes et ou entreprises qui ont opposé un refus au rapatriement des avoirs dissimulés de façon peu orthodoxe à l’étranger.

1403 au total, ils ont un délai de trois mois (90) jours pour s’exécuter. Passé ce délai ils feront l’objet d’une poursuite judiciaire. Emmerson Mnangagwa assure entre autre que Sur 1,4 milliard de dollars de revenus dissimulés  à l’étranger, seuls 591 millions ont été rapatriés dans le cadre de l’amnistie offerte aux personnes concernées.

Autre réforme : Une nouvelle monnaie, qui est présentée sous la forme de billets d’obligation, dont le but est de freiner un temps soit peu la fuite vers l’extérieur du dollar américain. Mais cette réforme tarde à prendre.

Sa force et sa détermination dans le travail ont fait que le président actuel Emmerson Mnangagwa, qui est venu au pouvoir après un coup de force de l’armée, est surnommé le crocodile.

Commentaires

Commentaires du site 0