BeniBiz à Porto-Novo : Un projet pour accompagner les entrepreneurs

BeniBiz à Porto-Novo : Un projet pour accompagner les entrepreneurs

Le projet BeniBiz, prend corps dans la ville capitale. Le lancement de ce projet a été effectif le vendredi dernier à la salle de délibération de l’hôtel de ville de Porto-Novo.

Porto-Novo : « Toutes les voies seront reprofilées » dixit Gilbert Ahouansou

C’est le directeur de cabinet du maire de Porto-Novo, Jules Djossou, qui a procédé au lancement officiel de ce projet. C’était en présence de Gregory Valadie, chef du projet BeniBiz.

Dans son mot introductif, ce dernier s’est réjouit des 50 ans d’existence de ce projet qui a pris corps au Ghana. Mais aujourd’hui affirme t-il, ce projet s’est étendu dans plusieurs pays du monde. Selon lui, BeniBiz est expert dans l’accompagnement des entreprises, notamment sur l’approche filière. Les nombreuses expériences déjà acquises par ce projet depuis deux ans, n’ont pas été occultées par ce dernier.

Ouvrant les travaux, le directeur de cabinet du maire de Porto-Novo dira qu’il s’agit pour la mairie de Porto-Novo, d’une opportunité majeure offerte aux entrepreneurs dans un contexte où les jeunes sont de plus en plus invités à entreprendre. Il a rappelé que la ville capitale a initié les Conférences Libres de Porto-Novo, pour le partage d’expériences avec les entrepreneurs modèles.

« C’est toujours dans la même logique que nous travaillons avec la ville de Montréal, à créer l’école entrepreneuriale de Porto-Novo », précise t-il.

Selon les propos du Dc Jules Djossou, par ses interventions BeniBiz offre l’opportunité aux propriétaires de micros petites et moyennes entreprises, de bénéficier d’une assistance technique pour améliorer leurs performances et accroître leur chiffre d’affaires de 50%. Pour finir, ce dernier a remercié les responsables de l’Ong Technoserve, et à travers eux les Pays-Bas et la Suisse, pour cette opportunité offerte à la jeunesse de la ville de Porto-Novo.

Signalons qu’une présentation du projet a été faite aux participants par Wilfried Atchamou de BeniBiz. Selon lui, l’objectif principal du projet qui va durer 5 ans et qui est financé par la Coopération Suisse et la Coopération Néerlandaise, c’est de pouvoir impacter 3400 entrepreneurs répartis à raison de 2500 micro entreprises sur toute l’étendue du territoire national, en réalisant un chiffre d’affaires minimum de 1 à 10 millions, et 750 Pme réalisant un chiffre d’affaire minimum de 10 millions et allant jusqu’à 50 millions Fcfa, dans tous les secteurs d’activités y compris l’achat et la revente.

Commentaires

Commentaires du site 0