Bénin : L’ambassadeur chinois Jingdao Peng échange avec le président Tabé Gbian

Bénin : L’ambassadeur chinois Jingdao Peng échange avec le président Tabé Gbian

Le président du Conseil économique et social (Ces), a reçu ce lundi 9 avril 2018 en audience, plusieurs personnalités dont le nouvel ambassadeur de la Chine près le Bénin, Jingdao Peng.

Bénin : Les syndicats prennent connaissance des propositions du président du Ces

Il est allé prendre contact avec le président du Ces, et échanger sur la coopération entre les deux pays.

Au Bénin depuis une semaine, le nouvel ambassadeur de Chine près le Bénin est allé rendre une visite de courtoisie et de prise de contact au président du Conseil économique et social (Ces). Jingdao Peng, a relevé que c’est un grand honneur d’être reçu aussi vite par le président du Ces. Pour lui, cela démontre l’importance accordée par le Ces et son président à la coopération d’amitié entre le Bénin et la Chine. Il a profité de cette visite pour transmettre au président du Ces Tabé Gbian, les remerciements de son homologue chinois.

Selon l’ambassadeur, les échanges ont porté sur la coopération entre les deux institutions. Ils ont aussi parlé des projets de coopération entre les deux pays. L’ambassadeur Jingdao a rappelé que le Bénin est un pays ami de la Chine depuis de très longtemps. Alors, dans les tous prochains jours, il va déployer tous ses efforts avec les ministères concernés par la coopération, pour la réalisation des projets dans l’intérêt des deux peuples.

Le président Tabé Gbian a aussi reçu une délégation du Conseil national des structures d’appui aux mutuelles sociales du Bénin (Cnsamsb), avec à sa tête le président Aboubacar Koto Yérima. Elle a rencontré le président du Ces par rapport aux questions de protection sociale, et plus particulièrement la mise en œuvre de l’Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch).

Selon le président du Cnsamsb, ils sont allés exprimer au président Tabé Gbian leur impatience par rapport à l’opérationnalisation de cette réforme du gouvernement. Il a indiqué que cela fait déjà près de 18 mois qu’on en parle, mais que de façon concrète personne ne peut dire comment ce sera opérationnalisé. L’inquiétude selon Aboubacar Koto Yérima, c’est que la période électorale approche. Et dans le contexte béninois, en période électorale les réformes même de développement sont vouées à l’échec à cause des manœuvres politiciennes.

La deuxième chose est que quand on parle de l’Arch, il y a un volet assurance maladie. Etant acteurs du monde mutualiste depuis plus de deux décennies, les membres du conseil travaillent à faire en sorte que les populations agricoles et du secteur informel aient accès aux soins de santé. Donc, il y a déjà une expertise qu’il ne faut pas contourner. Ceci va éviter des erreurs.

La dernière délégation reçue en audience au Ces ce lundi, est une délégation tunisienne conduite par Nizar Ellouz de Yet group. Il a expliqué que Yet group est un groupe tunisien qui opère dans plusieurs secteurs, notamment le marketing, la communication, le journalisme, le commerce international, le textile, le plastique, etc. Et la délégation est allée échanger avec le président du Ces sur le renforcement de la coopération tuniso-béninoise. Il s’agit d’améliorer les relations entre les deux pays, afin d’avoir des investissements massifs des entrepreneurs tunisiens au Bénin, et de faire de réels partenariats entre des hommes d’affaire tunisiens et béninois, pour créer des projets à impacts économique et social.

Nizar Ellouz a informé que le président du Ces a accepté la proposition de création d’une association d’amitié bénino-tunisienne. Cette délégation tunisienne a aussi proposé au président Tabé Gbian, de faire des programmes permettant aux jeunes béninois d’aller voir le modèle tunisien au niveau économique, sportif, de l’éducation, de la santé et des nouvelles technologies

Commentaires

Commentaires du site 0