Bénin : Claudine Prudencio porte assistance aux personnes souffrant de déficience mentale

Bénin : Claudine Prudencio porte assistance aux personnes souffrant de déficience mentale

Elle a encore fait parler sa fibre sentimentale. Hier mercredi 18 avril 2018, elle est allée apporter une grande assistance aux pensionnaires du Centre St Camille de Lellis d’Abomey-Calavi, les bras chargés de vivres.

Coopération bénino-japonaise : Les retombées d’une relation fructueuse exposées

Cartons de pates alimentaires, sacs de riz, sacs de haricot, bidons d’huile, sac de gari, cartons de savon… Claudine Prudencio était ce mercredi 18 avril 2018 au chevet des pensionnaires du centre St Camille de Lellis d’Abomey-Calavi.

Les mains chargées de produits alimentaires et de première nécessité, la présidente de la Commission en charge des Affaires sociales de l’Assemblée Nationale a offert un instant de bonheur aux personnes en situation de défiance mentale. Qui, à cause de leur situation sanitaire, sont «oubliées », voire «exclues» de la société. L’acte posé par l’élue de la sixième circonscription électorale, est la manifestation de sa « solidarité », son « affection » et sa « tendresse » à l’endroit non seulement des pensionnaires, mais aussi des responsables de l’Association St Camille de Lellis, qui «essaient de pallier au quotidien avec abnégation, courage et détermination », drames des personnes en situation de défiance mentale. «Ainsi que vous le savez sans doute, je suis au Parlement la Présidente de la Commission en charge des Affaires sociales », a rappelé l’honorable Claudine Prudencio.

«Cette position m’a déjà fait prendre des initiatives, rencontrer des gens de différentes conditions, mais jamais auparavant je n’avais éprouvé d’aussi près les difficultés qui pouvaient être celles de s’occuper des pensionnaires d’une structure comme celle, qui nous accueille aujourd’hui », a-t-elle fait savoir.

Avant de «féliciter» et «remercier ceux qui ont décidé un jour de remédier aux carences de l’Etat, en prenant la décision d’apporter leur assistance inconditionnelle aux personnes malades qui sont ici soignées».

«Prompte guérison et une réinsertion facile»

L’honorable Prudencio reste persuadée que «la difficulté la plus pesante résulte non de l’état des malades », mais «de l’abandon dont ces derniers sont souvent l’objet de la part de leurs familles et de leurs amis, quand survient la maladie mentale.». «Affectée dans mon moral, ébranlée par cette situation, je viens donc en attendant un autre apport venant de la Fondation Espace Afrique, dont je dirige la branche Béninoise le CIEVRA, vous apporter en mon nom propre, ce don », a-t-elle annoncé d’une voix émouvante.

Aux patients et pensionnaires du centre, elle a souhaité «une prompte guérison et une réinsertion facile» dans leurs familles. «Je souhaite à chacun une reconstruction personnelle accomplie… un retour gagnant dans cette société dont les insuffisances sont largement responsables de votre présence ici. Que Dieu vous accorde la grâce de la guérison. ». Les mots de la député de la 6e circonscription électorale à l’endroit des responsables de St Camille de Lellis, sont des remerciements et encouragements. « Chers responsables de l’Association St Camille de Lellis, nulle récompense, nul mot, ne sauraient suffire à vous remercier de l’action magnifique que vous accomplissez ici, témoigne-t-elle. Recevez simplement par ce geste ma modeste contribution à l’effort qui est le vôtre au quotidien. ».

Touché par le geste et la démarche de l’honorable Claudine Prudencio, Grégoire Ahongbonon le fondateur de l’Association St Camille de Lellis, l’a remerciée. Il lui a demandé d’être l’ambassadrice du centre auprès du Parlement béninois

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    omoAjileyeShittu Il y a 3 mois

    ce n’est pas son rôle, c’est à l’Etat de créer une structure pérenne pour s’occuper de ces personnes!