Bénin : Les députés se préoccupent de leur assurance retraite

Bénin : Les députés se préoccupent de leur assurance retraiteHe Nourénou Atchadé

La septième législature tire progressivement vers sa fin, et le compte à rebours à commencé.

Bénin: L’accompagnement parlementaire du Pag, un des défis de Houngbédji

Lors des débats sur le rapport d’activités du président de l’Assemblée nationale, le mardi 10 avril 2018 dernier, certains députés se sont préoccupés de l’assurance retraite des députés.

C’est le cas du député Nourénou Atchadé, qui a suggéré au président de l’Assemblée nationale de confier ce dossier à la commission des finances, afin de faire des propositions dans l’intérêt des collègues. A un an de la fin de la 7e législature, il a demandé à voir clair dans ce dossier d’assurance de retraite.

« …Avec les députés ce ne sont pas des retraites programmées mais des retraites forcées… », a-t-il déclaré.

Pour finir, il a invité le président Adrien Houngbédji à sortir ce texte de loi, l’analyser et l’adopter dans l’intérêt général de tous les députés. Abondant dans le même sens, le député Gilbert Bangana félicite d’entrée ses collègues pour l’avoir choisi pour présider le comité en charge d’étudier le dossier d’assurance retraite des députés. Selon lui, beaucoup de recommandations ont été faites dans le rapport produit, mais sa mise en œuvre avantagera plus les députés de la 8e législature.

Pour terminer, il suggère au président de l’Assemblée nationale que les recommandations soient recensées par un comité ad hoc, surtout celles qui concernent le reversement des cotisations à la fin. Et pour les collègues qui ne seront pas réélus, il a suggéré qu’on leur accorde un sevrage de trois mois avant de rentrer en possession de leurs fonds, au lieu d’un an en cours

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 4 mois

    Qui est fou? Nonobstant le caractère approximatif de ses sorties sur tous les sujets d’actualité, ce député Atchadé a, quand même, de la suite dans les idées, s’agissant de sa prochaine retraite “forcée” (interdit de rire….)..sonnante et trébuchante…..