Le directeur des infrastructures était sur les plateaux de la télévision nationale il y a quelques jours. Jacques Ayadji s’est prononcé sur l’état d’avancement des projets hérités par le régime de la Rupture le 06 avril 2016.Pour le directeur des infrastructures, ces projets sont au nombre de 16 et ont déjà été exécutés à 50%. Certains ont été redimensionnés à l’image du projet route des pêches. Selon les explications de Jacques Ayadji, ce projet routier  devrait s’arrêter à Adounko.

Mais le président Patrice Talon a décidé de l’étendre jusqu’à la porte du non-retour à Ouidah en « y ajoutant quatre bretelles qui permettent aux gens qui quittent  Erevan de sortir de la route pour se retrouver à l’aéroport » ou ailleurs.

La première phase  de ce projet (Erevan-Adounko) devrait s’achever en 2020 selon Jacques Ayadji. La seconde phase qui prend en compte l’axe Adounko- Porte du non retour démarre en août 2018.

L’autre projet redimensionné par le gouvernement, c’est  la route Calavi-Kpota-Cococodji en passant par Hèvié. « Ce projet est passé de deux fois une voie à deux fois deux voies » explique  Jacques Ayadji. qui informe qu’un autre segment  quittant Ouédo pour Tori-Bossito sera ajouté à l’infrastructure routière. Le directeur des infrastructures a par ailleurs évoqué la construction de la traversée de Parakou et de la route Comè-Lokossa-Dogbo. A l’en croire, le financement pour ces deux projets a déjà été bouclé.

4 Commentaires

  1. C’est la preuve que Yayi a fait quelque chose et que tout n’est pas négatif et zéro, Ayadji. Maintenant, à part vos maquettes et agenda d’intentions, quelles sont vos réalisations concrètes après deux ans?

  2. C’est bien de poursuivre les travaux de route commencés par yayi boni , mais que talon retiens que beninois ne mangent pas goudron et puis maquette 

  3. On attend aussi la route qui va relier Calavi-kpota et Porto-Novo avec le deuxième pont pour entrer à Porto-Novo. On n’oublie pas que Talon avait par ailleurs dit qu’il y aura d’autres échangeurs et beaucoup d’autres passages supérieurs! Nous attendons toujours.

  4. C’est bien de terminer les projets etudies et finances sous yayi ( apres avoir retarde celui de la route des peches de 6 -12 mois), mais qu’est ce que la rupture a fait de concret en 2 ans a part donner 42 milliards a Talon et renflouer ses caisses avec Benin control et pvi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire