Bénin : Le financement de la recherche préoccupe le Prof Léon Bio Bigou

Bénin : Le financement de la recherche préoccupe le Prof  Léon Bio Bigou

Le Professeur Léon Bio Bigou, enseignant à l’Université d’Abomey-Calavi, a été reçu le mardi dernier au cabinet du président de l’Assemblée nationale.

Bénin : Me Adrien Houngbédji dévoile le rêve de sa fondation

Au terme de l’audience, le Professeur Léon Bigou se confie à la presse parlementaire et parle de la question du financement de la recherche à l’Uac, et l’autonomisation des universités. Pour lui, le Bénin se situe à un niveau de 0,3% de financement de la recherche.

C’est pour cette raison que l’hôte du président Houngbédji dira qu’il faut que notre pays le Bénin respecte la déclaration de Dakar.

Lire ses propos

«…Nous avons deux préoccupations par rapport à notre université de façon particulière et les universités publiques de façon générale. Il s’agit d’abord du financement de la recherche. Depuis le plan de Lagos en 1980, il est question du financement de la recherche dans la mesure où aucun pays ne peut se développer en dehors de la recherche. De 1980 à ce jour, il y a beaucoup de déclarations à l’international, des décisions ont été prises, mais tout cela peine à trouver une application concrète. En 2015 avec la déclaration de Dakar, il a été retenu que les pays africains devront pouvoir financer la recherche à hauteur de 1% du PIB et 5% à l’horizon 2025. A la date d’aujourd’hui, il n’y a que l’Afrique du Sud, le Malawi et l’Ouganda qui ont respecté ce taux de 1% sur l’ensemble des pays africains (…) Notre pays le Bénin se situe à un niveau de 0,3% de financement de la recherche. Nous avons dit au président de l’Assemblée nationale qu’il faudra que le Bénin puisse respecter la déclaration de Dakar. Le deuxième dossier dont nous avons parlé est l’autonomisation des universités. Nous avons parfois des conflits d’attribution pour la gestion administrative et académique de nos universités publiques. Nous avons donc souhaité que l’Assemblée nationale puisse doter notre pays d’une loi en la matière ».

Propos recueillis par IK

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 0