Bénin – Lutte contre la cybercriminalité : Plus de 200 arrestations en un mois de traque

Bénin – Lutte contre la cybercriminalité : Plus de 200 arrestations en un mois de traque

La guerre contre la cybercriminalité fait rage au Bénin depuis plusieurs semaines. Le directeur de la Police républicaine contacté par Rfi a fait un bilan d’étape.

Bénin : Trois policiers républicains participent à un braquage à Abomey-Calavi

Pour Nazaire Hounnonkpè, le nombre de cybercriminels arrêtés est « très important ». « On a dépassé déjà deux cents » a indiqué le Général  qui ajoute que la Police républicaine « procède à des arrestations » chaque jour. Le numéro 1 de la Police républicaine a par ailleurs évoqué les moyens de lutte contre ce fléau.

Selon Nazaire Hounnonkpè, l’office central de répression de la cybercriminalité est doté « d’équipements… qui permettent de tout retracer. Même quand l’appareil est vidé de ses appels et de ses messages, dès qu’on entre en possession du téléphone, on peut faire quelque chose ».

Il faut signaler que les cybercriminels arrêtés au Togo,la semaine dernière seront remis au chef de la Police républicaine ce jeudi 05 avril 2018.

Commentaires

Commentaires du site 20
  • Avatar commentaire

    Vous parlez de crime rituel mais pouvez-vous dire exactement combien d’enf on été tué arrêtez de salir le nom de votre propre pays.c’est à cause de l’arna que le taux de vol a diminué ne penser que c’ a cause de votre police républicaine 

  • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire

    combien de pose de travaille avons nous dans le pays ? depuis des années on a tous constaté que le taux de vole, de braquage ont reduit jusqu’à 80% d’apres mes analyses… donc cela n’est pas la meilleux solution… mais faites l’opération avec modération car lorsque le taux d’arnaque n’est pas élevé voyez vous tous ce qui se passe? c’est de l’insecurité totale… de grace soyez modérer… merci

  • Avatar commentaire
    jonas léfils Il y a 2 semaines

    combien de pose de travaille avons nous dans le pays ? depuis des années on a tous constaté que le taux de vole, de braquage ont reduit jusqu’à 80% d’apres mes analyses… donc cela n’est pas la meilleux solution… mais faites l’opération avec modération car lorsque le taux d’arnaque n’est pas élevé voyez vous tous ce qui se passe? c’est de l’insecurité totale… de grace soyez modérer… merci

  • Avatar commentaire

    Vous êtes doucement entrain de vouloir former des rebelles sans le savoir laisser les jeunes car vous n’avez pas créé du travail 

  • Avatar commentaire

    Le Nigéria a belle et bien mené cette lutte, la Cote d’ivoire en a fait aussi et pourtant, le Nigéria demeure le premier et la cote d’Ivoire le deuxième dans le classement de la cybercriminalité.Traquer les , emprisonner les n’est pas la solution car bientôt ils vont sortir des prisons. Que vont-ils devenir à leur sortie? C’est la question que vous devez vous poser.C’est le pire que vous êtes entrain de cultiver.Nous sommes dans un pays où le taux de chaumage dépasse 80% . Ces jeunes ont besoin d’éducation, de dialogue et d’écoute.

  • Avatar commentaire

    Bravo à la police. Il faut nettoyer le pays de ces ordures infestent nos villes et particulier Cotonou et Porto-Novo. Tous ces brigands de grand chemin qui deviennent multi millionnaire du jour au lendemain et qui étaient pourtant souvent bien connus de tous.
    Il faut en finir avec toute cette racaille.

    • Avatar commentaire

      Tu traite un béninois comme toi d’ordure pourtant tu n’es pas DIEU… dans ce même temps tu vas te rendre à la mosquée le vendredi si tu es musulman ou à l’église le dimanche si tu es chrétiens soit disant que tu vas prié oui mais prié quel DIEU si ce n’est de perdre ton temps car DIEU il es miséricordieux et malgré nous nos péché quotidien il nous pardonne toujours…
      Réfléchissez trois fois avant de parler ont ne parle pas pour parler .

    • Avatar commentaire

      toi u dois etre jaloux ou jalouse. on devient multimillionnaire du jour au lendemain comme sa. c’est la télé réalité? et si tu cherches brigands c’est ses jeunes! ! penser créé les emplois. dites à ses bailleurs je parles au dirigeants que ses font pour traquer les jeunes béninois seront utilisées pour créer les emplois. vous verrez s’ils vont accepter. Il veulent juste voir les africain mourir de faim… Et dans tout sa c’est cette galeureuse de France qui se plaint.

    • Avatar commentaire

      La jalousie et rien d’autre continue de trater tes frères d’ordu salop

      • Avatar commentaire

        Bien dit ! La jalousie ! Vous les traités de brigand ! Saviez vous combien d’entre eux on leur diplôme et son sent emplois ?? Confronté à la réalité d’aider leur familles , ne vont ils pas se chercher ! Encore heureux qu’ils ne vous arrêtent pas à mais armé ! Que le apporte concrètement leur pays ! Rien
        Mais chacun derrière son clavier vous en êtes conscient ! Que Dieu vous pardonne et pardonne à nos dirigeants ! Pfff
        Jaloux !

  • Avatar commentaire

    Bravo à la police républicaine,que chaque béninois soit vigilant et donne la bonne information. Vivement que l’enrichissement illicite soit sévèrement puni ici au Bénin

  • Avatar commentaire

    Félicitations à l’équipe de la police républicaine. Mais si c’est juste pour que ces cybercriminels interpellés soient relaxés après ou condamnés à moins d’un an de prison, est-ce pour leur donner plus d’entrain à leur sortie de prison pour continuer leurs forfaits? Le Bénin doit se doter de lois vraiment répressives contre la cybercriminalité.

  • Avatar commentaire

    moi j approuve le zèle dont ils font preuve mais il a pa k cela a faire ce pays ne compte pa ce seul mal

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

    ” même si l’appareil est vidé, on peut faire quelque chose ” celui là est général , et voilà comme il s’exprime ; un ri.go.lo , qui n’a rien de républicain, vue que parmi les 200 interpellés , dont il parle , nombreux devraient l’être de façon abusive et hors règles de droit en matière d’interpellation.
    Pendant ce temps des bri.gands comme agadjavi et son mentor de talon se baladent dans la ville , heureux , et avouant devant les caméras qu’ils sont ou ont été des vo.leurs , pilleurs ; on est où là ?