Dans l’usine de production de la Nouvelle Cimenterie du Bénin (NOCIBE) à Adja-Ouèrè, le prix de la tonne de ciment est passé de 61 880 FCFA à 73,780 FCFA. L’information émane de l’ABP. A l’origine de cette flambée du prix de la tonne de ciment : le blocage d’une importante cargaison de charbon destinée à l’usine Nocibe, au port de Cotonou. Selon l’ABP, ce charbon devait servir à la préparation du clinker, une matière qui entre dans la composition du ciment.

Face à ce désagrément, les responsables de Nocibe ont décidé d’utiliser le fuel pour faire fonctionner leur usine de production. Pour une source proche du  directeur général de Nocibe, « ce mécanisme de production », a fait envoler les coûts de production que doivent assurer la société.

Signalons que le gouvernement est en pourparlers avec les dirigeants de la société pour trouver une solution à cette flambée du prix du ciment.

5 Commentaires

  1. Dieu vous voit , mais dieu doit savoir que c’est parce qu’ils sont bloqués momentanément, qu’ils sont revenus à l’énergie conventionnelle, ce qui a provoqué ce surcoût.
    Unes fois leurs charbons libérés , que les prix seront réajustés 

  2. Quand vous avez les combustibles moins chers est ce que vous diminuez les prix. Pourquoi cette augmentation. On ira chercher les ciments de Dangote moins chers et plus efficaces.

  3. Pendant ce temps ce sont les consommateurs de ciment qui trinquent .
    Pourparlers de talon là , celà doit cacher quelque chose , genre comment il va  faire main basse sur le secteur 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire