Bénin : Trois présumés trafiquants d’écailles de pangolins arrêtés à Cotonou

Bénin : Trois présumés trafiquants d’écailles de pangolins arrêtés à Cotonou

La Cellule Aéroportuaire Anti Trafic (Caat) de l’aéroport international de Cotonou, a mis la main sur trois présumés trafiquants d’écailles de pangolins le 19 mars 2018.

Bénin : Les comportements malencontreux des conducteurs de Ebomaf décriés

Ces trois personnes s’apprêtaient à s’envoler pour  le Vietnam avec 513 kg d’écailles appartenant à cette espèce protégée. Le coût de ces écailles entassées dans vingt-trois sacs, serait estimé à 500 millions de FCFA.

Les présumés trafiquants ont été présentés au procureur de la République le 21 mars 2018.L’homme de loi a jugé bon de les mettre sous convocation.Mais avant, ils ont eu à payer des cautions.

Les présumés trafiquants échappent ainsi à une peine qui varie entre  6 mois et  05 ans de prison selon l’article 154 de la loi portant régime de faune en république du Bénin.Ils semblent avoir plus de chance que leurs collègues arrêtés  à Cotonou en mai 2016. Le tribunal de Cotonou avait condamné l’auteur principal du trafic, à un an de prison.

Commentaires

Commentaires du site 0