Cotonou : Détails sur les marchés ultra modernes du gouvernement

Cotonou : Détails sur les marchés ultra modernes du gouvernement

Le gouvernement de la rupture est dans la logique de moderniser les marchés de Cotonou. Il est envisagé la réhabilitation de trente six marchés mais vingt-et-un sont concernés par la première phase.

Bénin: Le SG du Syna-Efc Patrice Trékpo s’insurge contre l’affermage du parc de la Pendjari

Le projet de la réhabilitation et de la modernisation des marchés de Cotonou dans le département du littoral veut démarrer. Probablement dans cinq mois selon la projection du ministre du Cadre de vie et du développement durable José Tonato. Il s’agit selon lui, de rendre à la ville, son dynamisme en terme de développement urbain en séparant les marchés modernes.

Le gouvernement envisage dans cette perspective un marché de gros à réaliser dans la commune d’Abomey-Calavi notamment à Akassato sur un domaine de deux cent hectares.

« La première fonction commerciale que joue un marché c’est le marché de gros », a expliqué José-Didier Tonato, ministre du Cadre de vie et du développement durable.

Il rassure que les études sont très avancées et il est possible que ce marché de gros ouvre en 2019. La conséquence est que le marché international Dantokpa sera déplacé ou n’existera plus ainsi que certains marchés installés ça et là dans les quartiers de la ville de Cotonou.

Au total en effet, vingt-et-un marchés sur trente-six seront modernisés. Les travaux vont durer entre six et douze mois.  Ainsi, la ville de Cotonou pourra disposer de vingt et un nouveaux marchés d’ici 2019 en attendant le démarrage des travaux de réhabilitation des autres marchés. La question est de savoir quel sera l’état d’esprit des occupants des marchés de Dantokpa qui à terme n’existera presque plus. Ce qui est heureux, c’est l’assurance donné par le ministre Tonato : « Personne ne sera délogée sans savoir sa nouvelle destination ».

 

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Ibrahim Il y a 8 mois

    Pourquoi ne pas avoir prévu la délocalisaton de Dantokpa sur Sèmè Kpodji ou Porto Novo quand on sait que majorité des clients viennent du Nigeria et éviter des embouteillages monstrueux entre calavi et Allada ? En plus il faut penser à un marché digne d’une capitale à Porto et environs

  • Avatar commentaire
    Monpays Il y a 8 mois

    Pour le marché de gros d’Akassato, c’est cette même voie de calavi qui va le déservir où il est difficile de faire le dépassement ?

  • Avatar commentaire
    Le patriote Il y a 8 mois

    Qu’appellent t-ils “marché ultramoderne”? Y’aura-il des guichets? Des terminaux de paiement ? D’ascenseur ? D’escaliers roulants? À mon avis, il s’agit d’une communication de pacotille digne de l’URRS. Au final, tout le monde sera déçu.

  • Avatar commentaire

    Merci au gouvernement. Ces marchés sont indispensables, pour lancer l’économie du Bénin 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Marché moderne , à quel prix , pour y vendre quoi , et à qui ? 
    Le pays étant cadavré avec le régime de talon .
    Des men.teurs 

    • Avatar commentaire

      Mon frère ollh….tu es un homme de terrain…contrairement à nous qui avons..déserté…et qui méritent d’etre fusillés….

      dis nous tout…sur ce qui ne marche pas

      pas de partie pris ni de saillies…anti rupturien idiologique….

      Je veux que tu nous dises tout…objectivement…

    • Avatar commentaire

      Oumar on dirait que tu es un Togolair 🇹🇬, si tu n’a rien à dit vaux mué de se t’ai.