Crise au Bénin : Chadaré condamne la mauvaise foi du gouvernement

Crise au Bénin : Chadaré condamne la mauvaise foi du gouvernement

Les centrales et confédérations syndicales sont favorables à la médiation aux fins de la sortie de crise. Intervenant ce dimanche 1er avril 2018 sur l'émission Sans langue de bois, le Sg de la Cosi-Bénin a condamné la mauvaise foi du gouvernement.

Importation du granite de la Norvège : L’He Mitokpè interpelle le gouvernement

Les travailleurs sont favorables à toute médiation, pourvu qu’elle permette de sortir de la crise. C’est ce que pense le Secrétaire général de la Confédération des Organisations Syndicales Indépendantes (Cosi-Bénin),  Noël Chadaré.

Il en veut pour preuve, la disponibilité des secrétaires généraux à se rendre chez le médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun toutes les fois qu’ils ont été invités. Il affirme que c’est le gouvernement qui fait preuve de mauvaise foi.

Il a fait remarquer que le gouvernement a brillé par son absence à la rencontre initiée par le médiateur. Ce qui signifie à ses dires, que le gouvernement est responsable de la poursuite de la grève dans le secteur de l’éducation. L’invité de soleil Fm  a rappelé qu’aucun enseignant ne veut une année blanche dans le secteur. Mais il a soutenu que la grève en cours est celle de la dignité de l’enseignant qui a été longuement humilié, bafoué. Il reste cependant optimiste en ce qui concerne le dénouement de la crise.

Toutefois, la décision d’une année blanche émane de l’initiative du gouvernement s’il estime que rien n’est possible pour sauver l’année. Il faut noter que les enseignants exigent l’indexation des salaires et la signature de deux ou trois arrêtés au moins.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 8 mois

    Si Patrice TALON ne copie pas YAYI BONI pour calmer la crise, cette crise sociale va se transformer en crise politique.

    Il y a assez de raisons pour que ce soit ainsi.

    Et s’il y a chute de Patrice TALON, moi je vais seulement féliciter le peuple béninois.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 8 mois

    J’attends Aziz pour faire des propositions concrètes pour le règlement à la hussarde de ce conflit qui n’a que trop duré. Je serais accompagné de Chrystelle pour mener ces discussions…(mdr)

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 8 mois

      ALLOMAN, on vous connaît , avec vous , ce sont les valeurs , ruses , rage , vol , pillage , destruction , paroles de pu.tes , qui prennent le dessus , et sont de mise .
      Aziz ne se laissera pas  prendre à ton piège ,  tu as dû mettre dans le sac de Christelle   comme appât comme à votre habitude , , pour ferrer Aziz  18 kg de cocaïne pure 😂😂😂 on vous connaît , talon et toi 

      • Avatar commentaire
        ALLOMANN Il y a 8 mois

        @OLLAH !!18kg de coque dans le sac à main de Chrystelle..tu es fatigué, à force d’être agrippé au clavier 24H/24 pour le compte de YABO !!! Je t’enverrai 18 grammes juste pour ta consommation personnelle…, de quoi te redonner du tonus pour poursuivre ta veille retribuée….mdr

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 8 mois

    Lire défalcations (au lieu de desfalcatiins ) et travail ( au lieu de traail)

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 8 mois

    Talon doit briser, une fois pour toute, cette ritournelle de grèves sans desfalcatiins qui encourage les politiciens anarcho syndicalistes à la solde des Fcbe et du PCB. L’abcès doit être crevé afin que chacun puisse désormais savoir à quoi s’attendre en cas de débrayage. Trop c’est trop, car la valeur traail est foulée au pied au profit de la paresse dans un pays qui ne dispose d’aucune ressources de sous sol. Talon poserait un acte de salubrité publique et une des réformes majeures attendues par les patriotes.

  • Avatar commentaire

    Dieu..dans sa manifestation..a engendré (je pèse ici..les mots)…toutes choses dans le discernement et la justesse..

    Il a tout beni…mais a beni…le travail…plus que toutes les choses

    n’est ce pas…par le travail…que l’homme se réalise..retrouve sa dignité…et sa raison…d’etre manifesté..

    Toute personne qui refuse…de travailler…defi dieu..

    avez vous remarqué…que meme les ressources du sol et du sous sol…d’un pays…n’ont pas la benédiction…..

    la preuve…tous les pays..qui ont des ressources..sont soumis à une sorte de malédiction…qui les perd….en fin de compte

    Réfléchissez…observez…autour de vous…..et vous verrez..que le dieu est une réalité active

  • Avatar commentaire

    face au défi..du dévelloppement,de la pauvreté…et étant convaincu…que seul le travail bien fait…mais aussi un dialogue franc entre tous ceux qui gèrent l’état…

    Dis je..

    N’est il pas possible…que chaque année…et parlement,et syndicats,et gouvernement…se réunissent…et s’attendre…sur un consensus..en terme de progès social…en tenat compte des ressources de l’état de la’nnée en cours

    Le résultat de ce cocnsensus….sera inscrit dans la loi…entériné par la cours const..

    Oui le genie…beninois en est capable…et d’en finir une fois pour toute…avec les grèves réccurrentes et pathologiques…

    Car en effet..on a du mal…à savoir…le caractère des gréves..?

    De la politiques…?…de la défenses des droits…?…je ne sais plus…!!

  • Avatar commentaire

    Je me demande si ce gouvernement est soucieux de l’avenir de nos enfants. Il joue avec la misère des enseignants parce qu’il sait qu’ils ne pourront pas tenir longtemps sans salaire.

  • Avatar commentaire
    damdam Il y a 8 mois

    J’espère que vous pourrez le leur dire en face, si tant est que vous êtes garçon. Jusqu’à présent le faux fuyant n’est que le gouvernement qui ne respect en aucune manière les textes de la république qui permettent de sortir de la crise. L’initiative d’un médiateur est prévue par les textes, mais elle n’a point été faite dans le cas d’espèces par les SG syndicalistes. C’est le Médiateur de la République lui même qui a pris cette initiative. Et qui n’en a pas voulu, c’est encore ce gouvernement qui trouve qu’il était à un séminaire gouvernemental.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 8 mois

    Les syndicalistes jusqu’au-boutistes ont le feu au cul, d’où leur recours désespéré au médiateur pour tenter de sortir la tête haute de cette gadoue dans laquelle ils se sont empêtrés… Peine perdue… Ils vont boire le vin jusqu’à la lie…. bandes de paresseux