Des présumés cybercriminels béninois lynchés et brûlés vifs au Togo

Des présumés cybercriminels béninois lynchés et brûlés vifs au Togo

Le Bénin n’est plus sûr pour les cybercriminels béninois, le Togo encore moins. Selon la presse locale togolaise deux « gaymen » béninois ont été lynchés et brulés hier jeudi à Kpogan, un quartier de la banlieue nord-est de Lomé.

Togo/Recrutement de mercenaires: Le gouvernement indexe l’opposition

A en croire des médias togolais qui ont rapporté l’information, les cybercriminels auraient tenté d’enlever une maraîchère dans un jardin potager situé à quelques encablures de l’école Kpogan Agbétiko.

Les cris de la dame ont alerté les conducteurs de taxi-moto qui sont venus prendre de ses nouvelles. C’est alors qu’ils découvrent la dame avec trois “gaymen”.

Deux des présumés malfaiteurs sont maîtrisés par les “zémidjan-man”. Le troisième prend la poudre d’escampette à bord du véhicule qu’ils ont emmené sur les lieux. La suite des événements est macabre. Les deux cybercriminels sont  lynchés et brûlés par les habitants du quartier.

Commentaires

Commentaires du site 0