Crise au Togo : L’opposition dans la rue ce jour

Crise au Togo : L’opposition dans la rue ce jour

L'opposition togolaise semble décider à aller jusqu'au bout pour faire pression sur le pouvoir de Faure Gnassingbé

Togo : Faure Gnassingbé prend des mesures pour calmer les tensions

Les manifestations suspendues au Togo du fait de l’appel au dialogue entre la coalition des 14 partis d’opposition et le pouvoir, vont reprendre de plus belle ce jour. Car l’actuel président de la République tient à se présenter de nouveau à l’élection présidentielle de 2020 pour un quatrième mandat. Ce qui a suscité l’ire de l’opposition qui veut renouer avec la stratégie de la rue.  

Dans une vidéo postée il y a quelques heures sur Youtube, la coordinatrice de la coalition des 14 partis d’opposition Brigitte Adjamagbo Johnson a invité toutes les populations togolaises à participer massivement aux manifestations qui vont commencer les mercredis 11, jeudi 12 et qui prendront fin au samedi 14 avril 2018.

Deux mois de dialogue infructueux

Ces manifestations vont se tenir à un moment particulier. Presque deux mois se sont écoulés sans que les aspirations de l’opposition ne soient prises en compte. Ce qui préoccupe le pouvoir sans partage. « Le régime n’est obsédé par les voies et moyens par lesquels il va encore organiser rapidement des élections truquées et ça nous ne devons pas l’accepter », a soutenu la coordinatrice avant de rappeler les points de départ des différentes marches.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Si l’opposition au Togo , n’est pas poussée par une frange des forces armées , leur marche ne va guère aboutir .
    Au mieux elle lève une branche armée, rentre dans le maquis , pratique la guérilla jusqu’à venir déloger le clan eyadema dont la saga a assez duré