Fête du livre : L’écrivaine franco-canadienne Nancy Huston, félicite Dieudonné Gnammankou

Fête du livre : L’écrivaine franco-canadienne Nancy Huston, félicite Dieudonné Gnammankou

Nancy Huston, célèbre écrivaine française d’origine canadienne et lauréate d’une multitude de prix littéraires dont le Goncourt des lycéens et le prix Femina, ce dimanche 22 avril 2018, sur le site de la fête du livre à Porto-Novo.

Police nationale: Stop aux appellations fantaisistes

Elle est descendue au Lycée Béhanzin de Porto-Novo, avec la délégation qui l’accompagne, pour constater de visu cette fête du livre. « Bravo ! Pour ce Salon du livre. Bravo pour votre travail et je vous souhaite beaucoup de courage. Peut-être qu’on aura l’occasion une autre fois d’échanger », a-t-elle lancé au professeur Dieudonné Gnammankou pour cette belle initiative.

Après la visite des différents stands, Nancy Huston accompagnée du peintre suisse Guy Overson, a laissé entendre devant le public qui s’est déplacé sur les lieux « je ne suis pas totalement connaisseur du Bénin. J’ai la chance d’être depuis 30 ans l’amie de Emile Zinsou, qui avait une librairie dans ma rue à Paris quand j’avais 30 ans. Autour d’un café, il me parlait des livres qu’il collectionnait et moi je parlais des livres que j’essayais d’écrire… Cette fois-ci par miracle, grâce à une invitation de mon compagnon qui est un peintre suisse Guy Overson, j’ai pu être avec Emile hier pour ses 70 ans d’anniversaire, et j’ai eu la joie de rencontrer le Professeur Dieudonné Gnammankou qui m’a parlé de la Fête du livre. Donc j’ai sauté sur l’occasion malgré que ce n’était pas dans notre programme… ».

Profitant de cette opportunité, un ouvrage intitulé « L’Avenir du Dahomey » et un autre sur Ganvié, ont été offerts à Nancy Huston par l’initiateur de la fête du livre. Quand à son compagnon Guy Overson, il a reçu l’exemplaire d’un ouvrage, une bande dessinée qui retrace la vie du roi Béhanzin »

Germain Kétévi, responsable des Tic à Ago Média des Editions Ago, intervenant dans les bandes dessinées et les documents pour la jeunesse

« Nous sommes venus exposer les différents ouvrages que nous avons, et par la même occasion se faire connaitre. Ce qui m’a vraiment marqué, ce sont les différentes conférences qui ont été organisées au cours de ces quatre (04) jours. Toutefois, la mobilisation du public autour de l’évènement n’est pas encore cela. Il n’y a pas vraiment une implication du public. Une chose à corriger lors les prochaines éditions (…) Le débat d’hier consistait à montrer une facette du livre numérique qui est une option naissante et qui se voit grandissante. Donc j’ai eu à expliquer ce qu’on fait par rapport à la conception du livre numérique, donner un peu quelques avantages, par exemple avoir son livre dans son téléphone portable. Si par exemple j’ai besoin d’un livre togolais alors que je suis en France, je ne vais pas demander à ce qu’on me fasse venir un livre qui coûte peut-être 2000F. Si on a la version numérique, il suffit donc juste de la télécharger selon certains critères. Aujourd’hui on a beaucoup de possibilités, dont le dessin assisté sur ordinateur. Et à partir de ces dessins, moi en tant que spécialiste du livre numérique, je fais la création de livres… ».

Commentaires

Commentaires du site 0