Franc CFA : Kako Nubukpo démonte les arguments de Dominique Strauss Kahn

Franc CFA : Kako Nubukpo démonte les arguments de Dominique Strauss Kahn

Le récent rapport sur l'utilisation du Franc CFA par Dominique Strauss Kahn, continue de faire parler.

Le débat sur le CFA va « contre une certaine rationalité » selon Lionel Zinsou

Récemment, c’est l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques, Kako Nubukpo qui s’est exprimé à ce sujet, qualifiant notamment ce rapport de quelque peu bancale, notamment à cause d un certain manque de cohérence.

Jugeant son rapport de politiquement orienté puisque l’ancien patron du FMI travaille désormais pour plusieurs États africains en qualité de consultant, celui-ci assure en outre que DSK s’est inspiré des travaux de nombreux économistes africains qui, bien avant lui, ont critique la zone Franc CFA. D’ailleurs, si celui-ci a cité deux ouvrages copubliés par des économistes africains en annexe, c’est qu’il a forcément eu vent des idées prônées par ceux-ci, sans pour autant ouvertement l’admettre.

Sur le fond, cette fois-ci, DSK se serait livré à un exercice des plus complexes, à savoir étudier et analyser la gouvernance et le bon fonctionnement de la zone Franc, mais également analyser les possibilités de sauvetage et de sauvegarde de l’influence française en Afrique : un travail qui mêle ainsi idées économique et politique. Monsieur Nubukpo c’est également permis de souligner la contradiction des propos de Strauss Kahn, en soulignant le fait que celui-ci appelle notamment à l’émancipation des États africains, tout en recommandant la tenue annuelle d’un sommet des chefs d’État de la zone Franc Cfa, chefs d’État de la zone qui seraient également accompagne du président de la République française.

Enfin, ce dernier assure que Strauss Kahn a, en définitive, échoué à répondre à la seule question qui vaille, à savoir de comprendre pourquoi, plus d un demi-siècle après l’indépendance des États africains, ceux-ci continuent de sous-traiter la France dans de nombreux domaines, donc la défense ou encore la finance.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    Essindouk J. Il y a 1 mois

    Il est temps que les souverains africains francophones s’engagent dans ce processus legitime de liberation economique si et seulement si ils gouvernent pour leurs peuples.

  • Avatar commentaire
    MoïseChristo Bible Tora Il y a 4 mois

    Vive l’Afrique.

  • Avatar commentaire
    Colbert Il y a 4 mois

    Il y’a un dicton qui dit que la bonne charité commence chez soi. La France si elle est généreuse comme elle le fait savoir pour les africains doit réduire d’abord le chômage et décanter la situation des sans abris qu’on trouve dans les banlieues en France.

  • Avatar commentaire
    Fabien Mbassi Mbassi Il y a 4 mois

    Si la France est aussi bonne pourquoi ne part elle pas de l’Afrique alors ? Ces intellectuels portent enfin le vrai débat libérateur de nos peuples. N’en déplaise aux africains suppôts de cette France

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 4 mois

    Kako Nubukpo, pour moi est l’un des africains dont tout le continent doit être fier!!!

    Cet homme,et l’ivoirien Nicolas AGBOHOU sont les intellectuels africains le plus en vue à l’avant garde de la libération monétaire de nos pays.

    Le débat intellectuel nécessaire pour faire bouger les lignes, il faudrait absolument l’avoir, et c’est tout à l’honneur de ces dignes fils d’Afrique de braver tout pour restaurer la vérité intellectuelle dans ce débat.

    Que ceux qui n’ont pas la capacité intellectuelle de comprendre la lutte juste que mène ces grands fils d’Afrique, s’abstiennent de les critiquer.

    Nous avons fini, avec le colonialisme, qu’on nous laisse nous organiser comme nous voulons. Aucun pays développé n’a une monnaie qu’un autre pays dirige. Alors respectez ces hommes là!!!

  • Avatar commentaire

    Un vrai complexe ce togolais qui personnalisé le débat et prêt à entraîner toute une communauté dans l’aventure donc des millions de personnes. Il n’a aucune proposition concrète rien que la haine contre la France

    • Avatar commentaire
      Utilisateurs du cfa Il y a 4 mois

      Si les propos de ce ministre sont haineux. N’a t-on donc plus le droit de haire celui qui te hait

    • Avatar commentaire
      sèmèvo Il y a 4 mois

      Donnez la preuve de ce que vous affirmez

    • Avatar commentaire
      BAGUIDI Il y a 4 mois

      Où est la haine là dans tout ce qu’il à dire? Souligner moi le passage qui démarque la haine contre la France. Le silence veut mieux quand on a rien à dire.

    • Avatar commentaire

      C’est vous et votre nation qui haïssez les Français comment comprendre que depuis des décennies un tout pays comme la France en reconnaissance aux africains qui l’ont libérés à l’Allemagne nazi puisse exclavagiste les africains pille vole leurs sols et sous sols leur prive de souveraineté monétaire à votre profit peuple français et vous ne voulez pas voir les africains en France et tu te permet dire qu’on hait la France pose tou

    • Avatar commentaire
    • Avatar commentaire