Soupçon de corruption en Afrique : Vincent Bolloré mis en examen

Soupçon de corruption en Afrique : Vincent Bolloré mis en examen

Les choses se compliquent pour Vincent Bolloré. Après la prorogation de sa garde à vue, nous apprenons que le puissant homme d'affaires est mis en examen pour soupçon de corruption.

Bénin : un collectif de cheminots de Bénirail apporte son soutien à Bolloré

Dans les mailles de la justice française, Vincent Bolloré vit des moments durs. Les choses semblent se compliquer pour Vincent Bolloré qui après avoir été déféré devant le juge d’instruction est mis en examen.

Pour rappel l’industriel français avait été placé en garde à vue dans les locaux de l’office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales. Comme nous vous l’annoncions plus tôt, l’information qui a été rapportée par plusieurs médias français s’est finalement confirmée.

Vincent Bolloré a été mis en examen pour soupçons de corruption en rapport avec des concessions portuaires en Afrique de l’Ouest. Plus d’infos dans les prochaines heures

 

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Agadjavi a perdu le pari , et que raconte même monmawê, oui en France on peut affirmer que les juges sont indépendants, ce qui n’est pas le cas sous nos tropiques    Et au benin avec talon et djogbenou, bonjour les pressions et magouilles diverses 

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 5 mois

    Quoi qu’on dise, la France elle progresse. Elle est (enfin) entrée dans la phase où les puissants doivent rendre des comptes.
    Il se fait jour en France 2 choses:
    – la 1ère c’est que ces personnes ne font pas leurs petits bizz pour “la place de la France dans le monde” ou ses intérêts, mais pour les leurs profits propres.
    – la 2nde chose c’est que même les politiques français (je ne parle pas de ceux qui se sont faits virés en 2017), réalisent que cette attitude est sur le long terme suicidaire pour son image et son influence dans le monde.

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 5 mois

    Olla c’est ça on appelle démocratie si c’est un des deux la qu’on arrête maintenant tu allais crier chasse aux sorcieres. Qui vous avez vu allé crier au tribunal de le relâcher pourtant les faits se sont passés en Afrique et non en France. OÙ en est l’affaire EBOMAF distribution de billets de banque au ZEM à la présidence lors des élections. Mes frères africains ont doit changer pour l’avenir de nos enfants. Grave encore j’ai lu le compte rendu du conseil des ministres de ce jour ce que j’apprends si c’est vrai alors la je ne vois pas comment ce pays peut se développer. On doit mettre toute une génération de 1940 à 1978 à la touche encore qu’il faille faire un nettoyage parmi les moins de 40 ans

    • Avatar commentaire
      DINANGA NTUMBA Il y a 5 mois

      Ce n’est pas une question de génération, mais d’individus. Il ne faut pas tomber dans la généralisation au risque de sacrifier de grandes compétences utiles au développement de l’Afrique.
      Il y a une classe dirigente africaine qui a montré ses limites. C’est elle qu’il faut écarter des affaires et la remplacer par des personnes plus probes.
      L’Afrique est pleine de grandes ressources intellectuelles. Le problème, c’est que nos dirigeants sont imposés par une association de malfaiteurs, qui les choisit parmi les médiocres !

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Comme celà perdure , je crois qu’ils seront  mis en examen bolloré et ses collaborateurs , mais pas placés en détention , ayant de solides garanties de représentations . Mais si procès se tient , ils obtiendront un non-lieu .
    Agadjavi , prends ici le pari , si tu es garçon futé 😂😂😂

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 5 mois

    https://m.youtube.com/watch?v=z_1KbDJVIvQ

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 5 mois

    Si les Africains savaient quelles importances géostratégiques et géopolitiques,Ils représentent aux yeux du monde, ils se prendraient plus au sérieux dans la gestion de leurs propres affaires et celles du monde. Mais hélas, le sommeil et la division continuent.

    Afrique, deuxième plus grand continent au monde(ne vous fillez pas aux cartes du monde et atlas du colon), après l’Asie et le plus riche du monde en termes de ressources naturelles, n’a aucune excuse d’être à la traîne et la risée du monde.