Guillaume Attigbé aux syndicats en grève : « Une lutte ne se gagne pas en un seul combat »

Guillaume Attigbé aux syndicats en grève : « Une lutte ne se gagne pas en un seul combat »

Le président du Conseil national du dialogue social (Cnds) était l’un des invités de l’émission socio-politique « 90 mn pour convaincre » de la radio nationale. Guillaume Attigbé a opiné sur la suspension de la grève par quatre confédérations syndicales.

Grève : Le trésor public paralysé dès mercredi

Pour l’ancien syndicaliste, ce sont les différentes séances de négociations organisées par le médiateur de la république, le Ces (Conseil économique et social) et le (Cnds) qui ont abouti à la suspension de cette  motion de grève. Il salue d’ailleurs ces confédérations syndicales qui ont été plus réceptives que leurs collègues.

Il  assure cependant  que le dialogue se  poursuivra  avec les  autres centrales et confédérations syndicales encore en grève pour qu’elles  reprennent le chemin de l’école. Guillaume Attigbé a par ailleurs prodigué quelques conseils à ces syndicats qui ne démordent pas pour l’instant. A l’en croire, « quand on est dans un système de dialogue, il faut pouvoir faire la part des choses. Quand il y a un point d’achoppement on le met de côté et on poursuit les négociations quitte à (revenir là-dessus après) ». Pour l’ancien syndicaliste « une lutte ne se gagne pas en un seul combat ».

Le président de (Cnds) a également tenté d’expliquer les raisons qui justifient la poursuite du mouvement de grève par certaines centrales et confédérations syndicales. A l’en croire chaque organisation syndicale  a une ligne à laquelle il doit se référer. Il y en a qui sont à gauche, au centre ou à droite .Ils ne peuvent donc pas avoir les mêmes points de vue. Cependant, il pense que les 7 centrales et confédérations syndicales auraient pu s’entendre au départ pour définir un  minimum acceptable pour chacun d’eux.

Commentaires

Commentaires du site 0