Mémoire de l’esclavage au Bénin : Ouidah bientôt au centre d’un pélérinage

Mémoire de l’esclavage au Bénin : Ouidah bientôt au centre d’un pélérinage

Faire de Ouidah un haut lieu de pèlerinage autour de la mémoire de l'esclavage au Bénin. C'est l'une des volontés du gouvernement de la rupture. Ouidah, l'un des premiers sites de départ des esclaves en Afrique sera au centre de ce projet.

Bénin: La demande de restitution des trésors historiques est « uniquement politique » selon Robert Vallois

Sur trois siècles près de deux millions d’Africains ont été déportés à partir de Ouidah. La souffrance de ces millions de personnes (dont plusieurs milliers ont perdu la vie pendant le voyage, assassinées pour rébellion ou encore certaines femmes violées) sera immortalisée à Ouidah, si le projet du gouvernement voit le jour.

Pour y parvenir, d’après les premières informations obtenues de sources officielles, le gouvernement veut faire de la route de l’esclave un véritable lieu de pèlerinage avec en prime la construction d’une réplique d’un bateau négrier qui pourra être visité par des touristes.

En ce haut lieu historique, des guides auront la lourde charge de transmettre aux visiteurs l’émotion de l’époque à travers histoires et explications du processus de départ des esclaves.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 5 mois

    Yayi Boni à promis la route des pêches avec de gigantesques croquis……..même une première pierre…….nous n’avions rien vu……

    Ouidah, lieu de pélérinage ? Good luck…..s’il voit jour, je voterai Talon en 2021, 2026, 2031.

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 5 mois

    Danialou S.
    https://m.youtube.com/watch?v=KqxNqMVU6Bg

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 5 mois

    J’ai de la peine à comprendre la Psychologie des béninois. L’esclavage est un évènement malheureux douleureux qui a marqué à jamais notre peuple.
    Ne pas l’oublier et l’inscrire dans les Programmes scolaires puisque les générations et les générations puissent l’apprendre est un devoir.
    Mais de là à en faire une attraction touristique , même si C’est un petit-fils de négrier qui fait cet exploit, nous devrions nous en distancer.

    • Avatar commentaire
      Chrystelle Il y a 5 mois

      Pourquoi au senegale il y a l’ile de Gorée?

      Les sénégalais ont compris et ont même érigé la statue de la renaissance

      Mais les stupides béninois ne veulent rien comprendre.

      C’est dommage et triste

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon Il y a 5 mois

        “Pourquoi au senegale il y a l’ile de Gorée ?… Les sénégalais ont compris…la renaissance ” J’adhère à 100% Chrystelle.
        Le reste du post rejoint le niveau de celui auquel il répond.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 5 mois

    C’est une bonne chose que ce projet; Il faut que le monde comprennent le boulet que traine l’Afrique jusqu’aujourd’hui et surtout que les béninois se forgent une idée précise des conséquences de rivalités ethniques autodestructrices qui ne profitent à terme qu’à leurs fossoyeurs.

    • Avatar commentaire

      et que agadjavi en soit….le directeur général…chargé de promouvoir…ce haut lieu de mémoire…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Qu’à cela ne tienn que talon songe aussi à reproduire l’enclos où on parquait les esclaves capturés avant de les expédier , et surtout prévoir un nommé talon , gardien de l’enclos humain en captivité avant expédition.