UAC – Bénin : Une reprise timide des cours dans les amphis

UAC – Bénin : Une reprise timide des cours dans les amphis

Dans la matinée de ce mardi 03 avril 2018 à l’Université d’Abomey-Calavi, les cours ont repris mais timidement. Cette reprise fait suite à la levée de la motion de grève de l’intersyndical des enseignants du supérieur, la semaine écoulée.

Grève au secondaire : Les vacataires donnent de la voix les 16 et 17 prochains

Si certains enseignants du supérieur attendent encore, d’autres ont déjà repris les cours à l’Université d’Abomey-Calavi avec des amphis clairsemés. C’est le constat fait hier mardi 03 avril 2018, dans quelques amphis de ce haut lieu du savoir. Cette reprise timide des cours est due en partie à la grève des étudiants (en cours).

Pour rappel, l’intersyndical des enseignants du supérieur a dans la journée de jeudi dernier, levé sa motion de grève afin d’inviter le gouvernement à se pencher au plus vite sur les légitimes revendications. A l’annonce de cette information, certains étudiants ne se sont pas fait prier pour suivre les cours. Venus à compte goutte, ces étudiants estiment qu’il est temps que les cours reprennent à l’Université.

« Nous avons trop perdu de temps à la maison. C’est vrai que nos revendications sont pertinentes et légitimes, mais j’invite les responsables étudiants à plus de responsabilité », a déclaré Chantal Makponsè, étudiante en deuxième année d’Anglais.

A l’en croire, sa présence dans son amphi témoigne de sa volonté de reprendre les cours. Mais hélas se désole-t-elle, le professeur n’est pas arrivé. Elle conclut en invitant les responsables étudiants à suspendre leur motion de grève pour le bonheur des étudiants. Abondant dans son sens, Julien Atchedé étudiant en année de Licence à la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg), a fait observer que les enseignants du supérieur ont pris une décision responsable en suspendant leur motion de grève et donnant un moratoire de deux mois au gouvernement, pour satisfaire leurs revendications. « Que le gouvernement saisisse cette opportunité pour dénouer la crise qui paralyse les activités académiques depuis plusieurs semaines », a-t-il souhaité. Selon ses explications, ils ont fait deux cours sur les trois prévus. Les étudiants soutient-il, veulent reprendre les cours sans avoir à être agressés. S’exprimant en ces termes, ce dernier fait allusion à la grève des étudiants qui persiste…

« Cette levée de motion de la part des enseignants du supérieur, serait salutaire si le gouvernement affiche la volonté de satisfaire aux revendications… Nous attendons tous de voir si avant le terme des deux mois de moratoire, le gouvernement va agir dans le bon sens », a laissé entendre Isidore Gahou, étudiant en année de Licence en chimie.

Il estime par ailleurs que les étudiants qui sont allés suivre les cours fragilisent le mouvement de grève. Car, la lutte doit être commune pour que les étudiants puissent avoir gain de cause

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Remocrate Il y a 6 mois

    Pourquoi reprennent-ils les cours?
    Pathétique Bénin où étudiants et professeurs entrent en grève et dans ces conditions on veut atteindre le niveau d’un pays développé.