Bénin – Validation des statuts de la Fbf : 80 délégués attendus ce jour

Bénin – Validation des statuts de la Fbf : 80 délégués attendus ce jour

Les acteurs du football béninois se retrouvent dès ce mercredi 18 avril 2018, au siège de la Fédération béninoise de football (Fbf), sis à Djassin à Porto-Novo, pour valider les nouveaux statuts et règlements de l’instance.

Championnats au Bénin : La Fbf et Nasuba renouvellent leur partenariat

En dehors de cette validation, les 80 délégués convoqués vont se pencher sur le dossier ASVO # UPI-ONM. Etape cruciale pour remettre le football béninois sur orbite après des années de crise, le Congrès pour adoption des nouveaux statuts de la Fédération béninoise de football (Fbf), s’ouvre ce mercredi.

Objet de beaucoup d’attente, ce congrès qui prend fin demain devrait permettre de baliser tous les malentendus et interprétations des nouveaux textes, afin d’aller aux élections en juin 2018. Et pour cela, 80 délégués sont appelés à faire un travail intelligent, pour redonner espoir au football béninois. Ils sont issus des clubs de première, deuxième et troisième division, ayant pris part au dernier championnat national, à raison d’un délégué par club. A eux, s’ajoutent quatre délégués issus des entraineurs, des arbitres, des anciens joueurs et des médecins et kinésithérapeutes. On a enfin les délégués des six ligues régionales de football amateur, à raison de trois par ligue.

L’article 35.4.c, déjà source de discorde

Pendant deux jours (mercredi 18 et jeudi 19 avril 2018), ces délégués vont revisiter ensemble les nouveaux textes qui sont déjà à leur disposition, apporter les amendements nécessaires et les valider. Dans ces nouveaux statuts, l’article 35.4.c est déjà source de tension. Le nouveau projet de statut stipule en son article 35.4 : Le candidat à un poste au sein du Comité Exécutif, doit « être de nationalité béninoise et résider de manière permanente sur le territoire de la République du Bénin ; être âgé de 25 ans au moins et 70 ans au plus ; être membre du bureau dirigeant d’un club ou d’une association affiliée à la FBF depuis au moins trois (03) ans, ou avoir eu au moins un mandat dans le Conseil de Gestion de la Ligue de Football du Bénin, ou de la Ligue nationale de football amateur, ou d’une Ligue Départementale de Football. Il doit avoir un casier judiciaire vierge, datant de moins de trois (03) mois. Il ne doit pas avoir été l’objet de condamnation définitive, consécutive à un délit ou à un crime ».

La Fifa, après lecture des nouveaux statuts, a demandé si cet article n’est pas pour exclure de potentiels candidats. Fawaze Baboni, membre de la commission de relecture des textes de la Fbf, tente d’expliquer le contenu de l’article. Il estime que pour être candidat à un poste du comité exécutif, l’un des critères demande d’appartenir à un club ou une association reconnus par la FBF, depuis trois (3) ans, ou à défaut il faut avoir siégé dans un bureau d’une des Ligues. L’évidence est que cet article est bien une source de discorde qui va cristalliser les débats pendant les deux jours que dure ce congrès.

En dehors de la validation des nouveaux textes, les délégués vont aussi statuer sur le rapport financier de l’actuel Comité exécutif consensuel et transitoire de la Fbf, dirigé par Anjorin Moucharafou. Et à ce niveau, certains délégués ont des récriminations contre le rapport financier qui leur a été envoyé par les soins de Anjorin. Ces derniers veulent rejeter ce rapport. Car, selon les informations, les textes en vigueur comme les nouveaux textes à valider ont prévu un bilan certifié et non un rapport.

Le cas Asvo # Upi-Onm

L’un des sujets qui fâchent en ce moment, c’est la décision de faire jouer un match Asvo # Upi-Onm, plusieurs mois après la fin des play-offs. Après plusieurs décisions pleines de contradictions, les membres du comité exécutif consensuel et transitoire de la Fbf se sont réunis ce lundi 16 avril 2018. Sur les 18 membres que compte le comité, trois étaient absents. Mais, ils ne sont pas parvenus à délibérer. Le Secrétaire général de la FBF a donc saisi les deux clubs pour les informer de ce que le contentieux est déféré devant le Congrès des 18 et 19 avril. Affaire à suivre

Commentaires

Commentaires du site 0