Bénin – Cambriolage d’une poissonnerie à Porto-Novo : les malfrats emportent 35 millions

Bénin – Cambriolage d’une poissonnerie à Porto-Novo : les malfrats emportent 35 millions

Des hors-la-loi ont cambriolé vers deux heures du matin, une poissonnerie sise au carrefour Cinquantenaire à Porto-Novo. Ils ont emporté 35 millions de FCFA selon le quotidien la Nation qui a rapporté l’information.

Bénin  – Nigéria : Emmanuel Zossou et le gouverneur Rauf Aregbesola se donnent la main

La poissonnerie Oluwa Tobi a reçu la visite des malfrats à l’aube de ce vendredi 04 mai 2018. Les truands sont rentrés par effraction dans la chambre de la propriétaire des lieux. Une chambre sise au premier étage de l’immeuble abritant la poissonnerie.

Ils ont ensuite ligoté la dame avant de lui demander sous la menace d’une arme, l’endroit où elle avait caché l’argent. Paniquée et sans défense, la propriétaire de la poissonnerie s’exécute. Les truands s’emparent donc des fonds et prennent la fuite.

L’un deux sera moins chanceux que les autres. Il emprunte dans sa fuite le toit d’un atelier qui s’écroule sous son poids. Dans sa chute, le malfrat est grièvement blessé au visage par les ferrailles entreposées dans l’atelier hermétiquement fermé. Incapable de poursuivre sa course, il se cache derrière les  ferrailles mais il est vite débusqué par les employés de la manufacture qui le confie aux forces de l’ordre.

Conduit au commissariat de Ouando il avoue avoir commis le forfait avec la complicité d’un employé de la poissonnerie. Celui-ci est vite interpellé par les éléments du commissariat . Les deux hommes sont actuellement en prison. Ils ne tarderont pas à livrer les noms de leurs frères en crime.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Castro Alexandre Il y a 3 mois

    vraiment en plein 21e siècle où y’a plein de banque elle n’a pas trouver une pour y déposé son liquide
    elle a jouez avec sa anh

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 3 mois

    La propriétaire de cette poisonnerie ne sair pas lire et écrire?
    Au 21ième siècle des gens gardent encore de l’argent liquide sous les matelas. Manque-t-il des succursales bancaires à Porto-Novo ou sur le territoire?
    C’est bien évident et les preuves sont là pour démontrer que la Conscience nous fait défaut or nous manque.
    Comme c’est un coup ou un travail intérieur, ceci revient à dire tout simplement: “On ne mord pas la main qui te nourrit”.  

  • Avatar commentaire
    MoïseChristo Bible Tora Il y a 3 mois

    Shabbat shalom. Noir Juif. Noir Chrétien. Noir Judaïsme. Noir Christianisme

  • Avatar commentaire

    si moi le sultan aziz…j’étais le directeur des limiers ou des pandores..j’auaris demandé..à mes services…de renseignements..de géolocaliser..franck makon…pour savoir..si entre temps…il ne s’est déporter.vers portish….au moment des faits..

    on peut suivre…ses déplacements…les tracer….en temps réels..

    je vous jure…que c’est lui…qui a frapper…!!!

  • Avatar commentaire
    Hounkpatin Il y a 3 mois

    Elle est simplement imprudente.

  • Avatar commentaire
    Critique Il y a 3 mois

    Il n’y a pas de banque offrant des comptes d’épargne sans frais d’opération à Porto-Novo pour que le propriétaire de la poissonnerie y dépose un tel montant au lieu de garder autant de liquide?

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 3 mois

    Courte enquête pour la police donc.