Bénin : Charlemagne Honfo reçoit les félicitations de la banque mondiale

Bénin : Charlemagne Honfo reçoit les félicitations de la banque mondiale

La mission de supervision du projet Emplois des jeunes de la banque mondiale, conduite par Jehan Arulpragasam, était ce vendredi 4 mai 2018, à la mairie de Sèmè-Podji.

Charlemagne Honfo : « Le président Houngbédji a l’expérience pour conduire le PRD aux réformes »

A son arrivée, elle a été reçue par le maire de la localité, Charlemagne Honfo, dans son cabinet où ils ont ensemble revisité le projet Emplois des jeunes dans son contenu.

Après avoir expliqué l’importance de ce projet pour le Bénin en général, et la commune de Sèmè-Podji en particulier, la mission a félicité l’implication personnelle du maire de Sèmè-Podji dans la mise en œuvre effective de ce projet. Malgré le satisfecit à lui décerné, Charlemagne Honfo a souhaité qu’un accent particulier soit mis sur l’implication des collectivités décentralisées pour une meilleure identification des bénéficiaires. Par la suite, la délégation s’est déplacée à la salle de délibération où l’attendait déjà une foule de bénéficiaires. Prenant la parole, le maire Charlemagne Honfo a sensibilisé l’assistance sur la gestion rigoureuse des fonds à eux alloués, car ils ne doivent pas servir à des dépenses de complaisance ou d’extravagance. « C’est votre réussite qui va conditionner la poursuite du projet… », a-t-il conseillé. A sa suite, les lauréats ont expliqué eux-mêmes à la mission, le processus de leur recrutement qu’ils jugent transparent et équitable, sans aucune influence partisane. Grande a été la joie du chef de la mission de la banque mondiale, Jehan Arulpragasam, de constater l’implication personnelle du maire, de ses adjoints et d’autres acteurs locaux, dans la réussite de cette première phase dont Sèmè-Podji aura servi de boussole. Il n’a pas manqué de souligner le rôle combien important qu’a joué la première autorité de la commune, à travers la très forte mobilisation autour du projet.

Faut-il le rappeler, ce projet prenant en compte les 77 communes du Bénin, a pour mission de professionnaliser les jeunes non scolarisés et déscolarisés, dans le but de financer leurs activités pour vaincre le sous-emploi. Il est à signaler que 380 jeunes ont été identifiés pour le compte de la commune de Sèmè-Podji, avec seulement 163 pris en compte

Commentaires

Commentaires du site 0