Bénin : « La HAAC est entrain de massacrer la presse béninoise », dixit Serge Prince Agbodjan

Bénin : « La HAAC est entrain de massacrer la presse béninoise », dixit Serge Prince Agbodjan

Le juriste Serge Prince Agbodjan était hier jeudi sur les plateaux de l’émission 100% Bénin de la chaîne de télévision privée Sikka TV.

Brouillage de Soleil FM et Capp Fm : 15 députés interpellent le gouvernement

Le président de la Coalition béninoise des défenseurs des droits de l’Homme (Cbddh) s’est prononcé sur le recul du Bénin dans le classement 2018 de Reporters Sans frontières (RSF) sur la liberté de presse dans le monde.

Le juriste a indiqué d’entrée qu’il n’était pas surpris par le rapport de  RSF. A l’en croire c’était attendu au vu des événements qui ont conduit à la fermeture des studios de Idéal Production et de plusieurs autres radios par la HAAC. Il a par ailleurs fustigé le zèle de certains journalistes qui critiquent ce rapport.

« Il faut accepter qu’il y a un problème. Ne pas l’accepter, c’est ne pas rendre service à ce peuple » a -t-il déclaré. Le juriste s’est ensuite attaqué à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).Pour le président de la CBDDH, l’institution a pour mission de garantir et d’assurer la liberté de presse ainsi que la protection de presse. Une mission qu’elle ne remplit pas selon le juriste.

« Cette mandature n’a fait que des fermetures, des interdictions, des communiqués pour dire que vous violer les règles » a regretté  M Agbodjan. Le juriste a  également évoqué le brouillage des fréquences de la radio  Soleil Fm. Pour lui, c’est une régression inacceptable dont la HAAC est le premier responsable. De l’avis du président de la CBDDH , c’est à l’organe de régulation de dénoncer cet état de chose. Il devait même saisir le parquet pour l’ouverture d’une enquête sur ce dossier croit savoir M Agbodjan qui lâche sur  un air de dépit : « La HAAC est entrain de massacrer la presse béninoise ».

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Hubert BOSSA Il y a 6 mois

    c’est simplement déplorable. c’est inimaginable que des hommes perdent leur dignité en faisant même ce qu’ils savent de pas bien.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahehenou Il y a 6 mois

    Bien dit. la HAAC est au service su régime de la rupture, et fait le sale boulot qu’on lui demande.