Bénin – Insalubrité autour de la route des pêches : Les mises en garde de Toboula

Bénin – Insalubrité autour de la route des pêches : Les mises en garde de Toboula

Modeste Toboula a fait ce matin, une descente sur le site de construction de la route des pêches. Le préfet du Littoral est allé remonter les bretelles aux occupants des trottoirs de la route.

Déguerpissement au Bénin : Toboula condamné pour violation de la constitution

Modeste Toboula a fustigé le comportement des populations qui occupent anarchiquement les abords de cet ouvrage en construction. Une occupation anarchique qui est cause d’insalubrité.

Selon le préfet du Littoral il est inadmissible que la route des pêches soit couverte de déchets alors qu’elle est en pleine construction. Il a invité les riverains à cesser de poser ces actes d’incivisme qui déteignent sur l’image exemplaire que doit renvoyer cette infrastructure touristique.

Modeste Toboula a par ailleurs brandi la menace de la sanction contre les personnes qui oseraient encore salir les lieux. La police républicaine par le truchement du commissariat du douzième arrondissement de Cotonou, est instruite pour mener des patrouilles régulières sur le site afin de mettre la main sur les riverains indélicats.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    HONSIVI Il y a 6 mois

    Avant toute chose, la mairie doit organiser l’enlèvement des déchets ménagers.

    Sans cela il y aura toujours des décharges anarchiques, même sur les ouvrages en construction

  • Avatar commentaire

    Il faut que le gouvernement crée une police du cadre de vie pour lutter contre l’incivisme

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 7 mois

    Encore les conséquences des premières pierres de la refondation des f.o.u de l’assemblée de Dieu .
    On a rien vu de ces premières pierre….sacrée Yayi le pleureur crocrodilé.

  • Avatar commentaire
    DADOKONOU Il y a 7 mois

    On veut des actes concrets pas la distraction

    • Avatar commentaire

      je suis d’accord avec toi…des actes..

      Le préfet..aurait bien fait…d’amener avec lui…quelques nervis…une centaine….pour tout détruire..et bastonner les gens..

      C’est le seul langage que comprend…le beninois..

    • Avatar commentaire

      Il faut avertir avant d’agir..! 

      • Avatar commentaire

        Pourquoi les avertir…?…ils savaient bien…qu’ils étaient hors la loi..

        Il faut tailler…comme du lard….un point c’est tout

    • Avatar commentaire

      Je suis d’accord avec vous. Je me rends compte finalement que ce prefet vocifère beaucoup mais n’agit pas. Contre l’insalubrité et l’incivisme il faut des actes concrets et rester en alerte 24h sur 24.

  • Avatar commentaire

    Qui osera dire…au delà..des considérations..sectaires…que ce toluba….ne fait pas son job..

    Et les autres préfets…ils font quoi….?

  • Avatar commentaire

    Tout à fait d’accord avec ce préfet qui chôme depuis malgré son salaire de millions. Seulement, depuis qu’il est maire de Cotonou, cumulativement avec ses fonctions de préfet qu’a-t-il fait pour rendre Cotonou comme Singapour ou New York? Les pluies sont là et le constat est déjà triste. Casser est facile mais construire est difficile.

  • Avatar commentaire

    En dehors de la route des pêches, le préfet doit se rendre au carrefour communément appelé Legba jusqu’au niveau de la station St Michel. Je vous dire que c’est horrible l’odeur que déverse cette zone.