Bénin : Lancement du système d’information des clients de l’Anpe

Bénin : Lancement du système d’information des clients de l’Anpe

La cérémonie de lancement de la plateforme d’intermédiation SICA, s’est déroulée hier mardi 15 mai 2018, à Bénin Marina Hôtel, sur initiative de l’Agence nationale de la promotion de l’emploi, Anpe.

Bénin : 2 milliards 500 millions dans les caisses du FNPEEJ, au profit de l’artisanat

Les participants majoritairement des stagiaires Anpe, ont suivi des explications sur les raisons qui ont présidé à l’avènement de la SICA, et à des séances démonstration de son utilisation. C’était en présence du ministre des petites et moyennes entreprises et de l’emploi, Modete Kérékou ; du directeur de l’Anpe, Urbain Amégbédji, du staff administratif de l’Anpe, et des chefs d’entreprises invités.

C’est le directeur général de l’Anpe, Urbain Amégbédji, qui a planté le décor en présentant le contexte de création du système d’information des clients de l’Anpe, SICA. Il a relevé que ce système consacre l’entrée de l’Anpe dans le monde du numérique. Et que cela va faciliter l’utilisation des services de l’Anpe, que sont les demandeurs d’emplois et les entreprises, les organisations internationales, etc. A travers ce système, l’Anpe entend mettre à profit les avantages apportés par le numérique, et les opportunités d’emplois qu’il génère.

A sa suite, le directeur technique Maurice Zannou, est venu présenter ce système en langage facile. Pour ce faire, il est parti du fonctionnement de la structure pré-numérique, quand tout était manuel. Il a rappelé les exigences de déplacements pour les clients, l’absence de statistiques consultables à distance, et l’impossibilité aux agences Anpe d’échanger des données. Toutes choses que le SICA est venu résoudre. Désormais a-t-il fait remarquer, les demandeurs d’emploi n’ont plus besoin de se déplacer pour se faire enregistrer. Ils peuvent le faire chez eux à partir d’une tablette ou d’un appareil d’un téléphone mobile. De même pour les entreprises qui lancent des appels à candidatures en vue d’un recrutement.

C’est depuis leur siège qu’elles accèdent au site de l’Anpe et expriment leurs besoins. Pour passer de la parole à l’acte, une séance de démonstration d’enregistrement sur le site de l’Anpe a été faite, et le ministre modeste Kérékou présent l’a suivie avec attention. C’est pour cela qu’au cours de son allocution de lancement du système, il a tenu à féliciter le directeur de l’Anpe et ses collaborateurs pour cette idée innovante, et surtout pour son caractère opérationnel.

Le ministre Modeste Kérékou a fait savoir que la question du chômage doit être considérée comme une question de sécurité nationale. Trouvant que les jeunes chômeurs constituent une bombe à retardement. C’est pour cela a-t-il laissé entendre, que le Président de la république Patrice Talon considère la question de la création d’emploi avec un sérieux particulier. Il encourage donc l’Anpe à poursuivre l’œuvre d’encadrement, de formation et d’accompagnement des demandeurs d’emplois. A ces derniers, le ministre a expliqué que les emplois ne sont pas à attendre du seul côté de l’Etat, mais aussi du secteur privé ou de l’entreprenariat jeune qui suppose l’auto-emploi

Commentaires

Commentaires du site 0