Bénin : Le Maire Isidore Gnonlonfoun honore la mémoire d’un grand homme

Bénin : Le Maire Isidore Gnonlonfoun honore la mémoire d’un grand homme

Le Maire par intérim de Cotonou Isidore Gnonlonfoun est allé rendre les derniers hommages de la ville à feu Michel Amadji Gbègan, ex-Chef du premier arrondissement, décédé le mercredi 11 Avril 2018 dans sa 66ème année.

Révoqué de la mairie de Cotonou : Léhady Soglo introduit un recours gracieux

C’était à travers une cérémonie qui s’est déroulée le vendredi 11 mai 2018 au siège dudit arrondissement. A la tête d’une délégation composée de plusieurs autorités municipales, entre autre, le troisième adjoint au Maire Isaac Ahivodji, des élus municipaux et locaux et cadres de l’administration, le N°1 de Cotonou est allé apporter le soutien de tout son conseil municipal et de l’administration à la famille de l’illustre disparu. L’Adjoint au Maire et actuel Chef du premier arrondissement Mme Arlette Bello Saïzonou a mis les petits plats dans les grands pour organiser une cérémonie de belle facture à ce grand homme qui a mis, durant de nombreuses années, sa détermination et son énergie au service de l’action publique.

Devant parents, amis et anciens collègues de l’illustre disparu, le patron de l’hôtel de ville a rappelé l’engagement de feu Michel Amadji Gbègan en faveur du bien-être des Cotonois et Cotonoises qu’il a servis durant plusieurs années de sa vie sur terre. Il n’a pas manqué de faire l’éloge de cet ex-CA1 qui, pour lui, était un homme de grande rigueur intellectuelle et exceptionnelle qui sait s’adapter à toutes les situations de la vie. Ce fut un moment d’intenses émotions. Après avoir salué les membres de la famille éplorée notamment son épouse Mme Viviane Gbègan Toffo-Hossou, actuel chef service de l’état-civil, du recensement et des élections à la Mairie de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun a manifesté la disponibilité de l’administration municipale à les accompagner dans ces moments d’épreuve.

« …Je voudrais vous dire que vous pouvez être fiers de porter son nom, car nous, au conseil municipal, nous l’avons déjà inscrit au panthéon des immortels. Dans nos cœurs, Michel Amadji Gbègan vivra pour toujours », a martelé le premier citoyen de la ville vitrine du Bénin.

L’homme qui a été arraché à nos affections est un cadre émérite de la République, Ingénieur Principal en Electrotechnique, professeur certifié de l’enseignement technique, directeur fondateur de l’école CPET ‘’Les Collines’’ de Cotonou, et ex-chef du premier arrondissement de Cotonou. Après ces hommages mérités, il a été conduit dans sa dernière demeure le samedi 12 mai 2018 dans son village natal Affossouclinousis dans la commune de Savalou

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Tout en compatissant aux douleurs des familles éplorées, je suis indigné de ce que ce soit un *********** de la préfecture qui officie en tant que maire occasionnel. La mairie de cotonou est-elle annexée à la préfecture du littoral?