Bénin : Plus de 400 grossesses contractées par des élèves en 2 ans (mono-couffo)

Bénin : Plus de 400 grossesses contractées par des élèves en 2 ans (mono-couffo)

L’état des lieux de la Stratégie de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ), dans les départements du Mono et du Couffo en milieu scolaire, est inquiétante. D’après les chiffres rendus publics par la direction départementale de la santé, 426 adolescentes ont contracté une grossesse en milieu scolaire depuis 2016.

Drame: Effondrement d’un immeuble appartenant à un ancien ministre à Djougou

La situation de la reproduction facile chez les adolescentes, est alarmante dans les écoles primaires, lycées et cours secondaires des départements du Mono et du Couffo. Les chiffres relevés au premier et au deuxième trimestre de l’année scolaire 2017-2018, sont préoccupants.

C’est à l’occasion de la première réunion de la Conférence administrative départementale (CAD) du Mono, au titre de l’année 2018, que le ton a été donné sur la gravité.

En effet, d’après le document sur la Stratégie de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ), dans les départements du Mono et du Couffo pour l’année scolaire 2015-2016, 177 cas de grossesse ont été détectés dont 174 dans le Mono. Le même rapport a indiqué que pendant l’année académique 2016-2017, dans les écoles primaires, secondaires et lycées de ces deux départements, 176 cas de grossesse ont été enregistrés dont 156 dans le Mono. Enfin, au premier trimestre de l’année scolaire 2017-2018, le Mono et le Couffo ont enregistré respectivement 36 et 37 cas de grossesses chez les adolescentes. Ces chiffres qui représentent l’ampleur de la banalisation du sexe en milieu scolaire, sont à prendre très au sérieux pour une stratégie immédiate de sensibilisation. Au total, 426 cas sont enregistrés dans les deux départements en trois ans, et ce au premier trimestre de l’année académique en cours.

Les efforts des autorités locales

Pour un meilleur suivi des apprenants en situation de classe dans les deux départements, la direction départementale de la santé du Mono a entrepris depuis mai 2014 une série d’actions à l’endroit des prestataires du service de la santé. Il faut mettre à l’actif de cette direction, la formation des points focaux et l’élaboration d’une base de données au niveau départemental, afin de maitriser le phénomène. Des actions ont été également prévues pour s’étendre sur toute l’année scolaire 2017-2018, et celles d’après.

Il s’agit notamment de la poursuite des séances de sensibilisation, en mettant à contribution le Tribunal de première instance de 2e classe de Lokossa, les leaders d’opinion, les parents, les ONG et les apprenants eux-mêmes, qui ignorent les risques et les conséquences en la matière. Les jours à venir permettront d’évaluer l’impact de ces actions sur le phénomène, et les résultats en fin d’année scolaire

Commentaires

Commentaires du site 22
  • Avatar commentaire
    Moise Christo Bible Tora Il y a 6 mois

    Noir Juif Noir Chrétien. Noir Judaïsme Noir Christianisme.

  • Avatar commentaire

    Ces fillettes ont l’âge de nos enfants. Comme nous pouvons nous le permettre au Bénin, il n’est pas exagéré de dire que ces filles sont aussi nos enfabts. À ce titre je m’insurge contre ces images infamantes de notre couche juvénile, j’en suis indigné. Autant le suis-je pour ces commentaires qui frisent le ridicule pour un phénomène très sérieux engageant la vie présente et future d’une personne avec tout le scandale familial qui y va avec.

    • Avatar commentaire

      Non seulement la jeune fille est désorientée comme le jeune homme d’ailleurs, c’est la maman qui est souvent répudiée.
      C’est le lieu de rappeler en premier aux parents le caractère naturel de la sexualité à cet âge. Il est important d’aider les jeunes à traverser cette période de puberté en évitant les grissesses(accès à la contraception..Les plannings familiales doivent accroître leur rôle dans établissements scolaires.

      • Avatar commentaire

        En ce qu’il concernent les grossesses dont l’auteur serait un adulte, il s’agit bien de cas de pedophilie. La rigueur de la loi s’impose dans ce cas.
        Le même phénomène s’observe partout en Afrique et touche jusqu’à 17% de la population de moins de 18 ans en milieu urbain, et plus 35% dans les zones rurales.
        Il n’y a rien de divertissant sur cette préoccupation. 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Gbetomagnon, agadjavi ne pourra plus faire l’affaire en Allemagne, il est émasculé, aziz l’a rendu énuque pour préserver ses vaches 😂😂😂

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 6 mois

      “énuque pour préserver ses vaches” Une autre manière de faire de la politique “au cul des vaches”.. 🙂 🙂 🙂

  • Avatar commentaire

    Je ne suis pas donc…le seul nazi du forum….n’est ce pas…!!!…

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 6 mois

    Je trouve assez originales les idées des uns et des autres pour endiguer ce fléau mais la solution de @Napo me semble la plus réaliste. Ces images de fillettes à peine sorties de l’adolescence avec des ventres arrondis constituent une atteinte à la protection des mineurs voire même à la dignité humaine. Maintenant, isoler la proportion d’adultes impliqués dans ses méfaits,(malgré le nombre assez élevé de femmes célibataires mures dans toutes nos contrées) et les pendre systematiquement par les tes.ticules me parait aussi assez dissuasive comme alernative.

  • Avatar commentaire
    ADAMON Il y a 6 mois

    Vous ne voyez pas que c’est le président de la république qui a causé le tort au élèves

  • Avatar commentaire
    La Foudre Il y a 6 mois

    Guin- tômè, le nom de cette localité n’est pas anodin…en plus si on voit le style musical et danse en vogue chez ses habitants, on peut comprendre aisément ces gonflements de ventres des filles. ..

    • Avatar commentaire

      la foudre..!!!

      frappes..et dis nous tout…!!

      et surtout..napo..peut bien..exporter ça en allemagne…vue que leur population vieillit..

      Style musical et danse…..dis tu ..

      Voilà..un brevet que le benin peut vendre..pour des peuples…qui vont disparaitre…

      c’est mieux que le kénninsi..

      Et comme ambassadeurs extraordinaires..et spéciaux…on enverra..allomann,tundé,agadjavi,toffa seigni yawa…comme experts..et assistants techniques…

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon Il y a 6 mois

        “napo…exporter ça en allemagne…leur population vieillit..Voilà..un brevet que le benin peut vendre..” Mdr !! 🙂 🙂 🙂

  • Avatar commentaire

    je propose…qu’à partir de désormais…tous éléves..qui va faire son entrée…au collège…soit systématiquement castré..

    Tous enseignants..qui ose dragué une petite fille subisse le mème sort…

    Ainsi donc…nos petites..filles..seront tranquilles…puisque..l’arme du délit…sera supprimé…

    Qu’en pensez vous…?

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 6 mois

    @Aziz feint d’ignorer que les précédentes statistiques ont montré que ce phénomène était plus prégnant dans le nord du Benin, notamment dans l’Atacora et la Donga. Pour mes amis Peulh il est plus facile de s’envoyer une écolière en route vu que son habillement est limité au strict minimum .!!!!!….Et puis, chez les Peulh les filles convolent à partir de 9 ans….Plus sérieusement, il faudrait castrer les adultes qui se livrent à ces jeux pervers sur les enfants surtout mineurs…

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 6 mois

    Il faudra que nous cessions ces jérémiades au Bénin et prendre le taureau par la corne à fin de venir à bout d’un fléau qui interrompe radicalement la scolarité d’une grande partie de la jeunesse femelle chez nous Avec un impacte désagréable sur leur avenir et celui du pays.

    Je recommanderai la contraception systematique aux jeunes filles en Milieu scolaire á chaque rentrée par injection aux frais de l’Etat et ce jusqu’au Baccalauréat.
    Ainsi la jouissance sexuelle précoce chez les jeunes ne fera plus de ravages irréparbles.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 6 mois

      “contraception systematique…en Milieu scolaire…par injection aux frais de l’Etat…jusqu’au Baccalauréat” Sieg Heil !!!

      Moi je propose des “Lebensborn” (maternités nazies promues par les SS), pour que assurer la pureté et la pérennité de la race…
      Un jour il faudra que “Napoléon1” nous parle de ses sources d’inspiration et de ses lectures en Allemagne…

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 6 mois

    Il serait intéressant de nous dire quelle proportion de ces grossesses est due aux relations sexuelles entre des adultes et ces élèves. Sensibiliser, c’est bien, mais il faudrait aussi punir dans les cas de violations de la loi. Et si nécessaire, faire évoluer notre législation

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 6 mois

      “Quelle proportion…due aux relations…entre…adultes et…élèves. Sensibiliser, …punir dans les cas de violations de la loi. Et…faire évoluer notre législation” Je préfère ce principe d’approche.: analyser le problème, l’évaluer, prévenir et sanctionner. 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Agadjavi doit être sûrement derrière tout ça, le sa.laud  

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 6 mois

    Mono et Couffo, les 2 départements béninois les plus arriérés juste après l’Attacora. Tout ça, juste à côté (80 km max) de la mégapole Ouidah.Cotonou.Porto-Novo ?

  • Avatar commentaire

    Autrement…dit…les adja ne badinent pas….!!!!

    Ils tirent plus vite que leurs ombres…!!!

    Je comprends pourquoi…allomann..veut m’arracher…coute que coute…ma christelle…alors…

    je me vengerai……c’est certain…!!!