Bénin – Police républicaine : Nazaire Hounnonkpè signe l’arrêt de mort des brigades civiles de sécurité

Bénin – Police républicaine : Nazaire Hounnonkpè signe l’arrêt de mort des brigades civiles de sécurité

Exit les brigades civiles de sécurité au Bénin. Ces unités de sécurité sont interdites d’activité sur le territoire national.

Police républicaine au Bénin : Valentin Djènontin relève des insuffisances dans le texte de loi

C’est une décision du Dg de la police républicaine. Elle a été  rendue publique par message radio le 16 mai 2018. Nazaire Hounnonkpè a instruit tous les directeurs départementaux de la police républicaine, aux fins de  faire respecter cette mesure qui est  intervenue « suite aux nombreux désordres enregistrés dans le cadre des brigades civiles de sécurité dans les différentes localités ».

Signalons que ces brigades  civiles de sécurité travaillaient en bonne intelligence avec les chefs de quartiers et de villages, auprès  de qui, elles étaient régulièrement enregistrées. Elles avaient pour mission de relayer les forces de l’ordre lors des patrouilles de nuit. L’objectif étant de dissuader les hors la loi qui tenteraient de commettre des crimes nuitamment.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Doglo Chadrac Il y a 2 mois

    J’ai même assisté à une chose pareille à Hedomey où le monsieur a été frappé à coup de bâton pour avoir refusé de donner de l’argent parce-qu’il n’avait pas sa carte d’identité sur lui.

  • Avatar commentaire
    assouka Il y a 2 mois

    bien dit cest vrai ces nombreux désordres enregistrés dans le cadre des brigades civiles de sécurité dans les différentes localités. des soi disant policiers qui terrorisent.