L’Ong Bénin Diaspora assistance présidée par Médard Koudébi a porté plainte contre le maire d’Abomey- Calavi Georges Bada.Plusieurs chefs d’accusation sont contenus dans cette plainte. Il s’agit de  « tentative de création d’épidémie afin de pouvoir escroquer le maximum de don aux partenaires », « complicité de traite des mineurs », « mis en danger délibérée de vies d’autrui » et « non-assistance à personnes en danger » entre autres.

La plainte a été motivée par un certain nombre de constats selon l’ong. En effet, le 29 juillet 2017, une délégation de l’association, accompagnée d’une équipe de reportage de la télévision France 24 a « surpris des mineurs entrain de faire le travail de fossoyeurs au cimétière d’Adjagbo, un lieu géré par la mairie d’Abomey-Calavi ». L’ong a donc saisi le bureau de l’unicef à Cotonou et les autorités béninoises pour les informer de cet état de chose.

Malgré ses démarches, constate l’association, la mairie n’a pas mis fin à ces pratiques. Le dernier fait qui a véritablement poussé l’ong à déposer la plainte  , s’est déroulé le 15 avril 2018 à quelques encablures du village d’enfants Sos d’Abomey- Calavi.

Le cadavre d’une malade mentale a été retrouvé dans la zone. Selon l’ong, la dépouille est restée sur les lieux pendant 48 heures sans être déplacée. Après plusieurs échanges téléphoniques effectués par le président de l’association, la mairie d’Abomey- Calavi a  finalement envoyé un homme qui a déplacé le cadavre  à mains nues  avec un tricycle.

L’ong rappelle qu’elle avait pourtant proposé son accompagnement gratuit au maire d’Abomey-Calavi  pour la formation des agents de la voirie de la ville. Une proposition ignorée par M Georges Bada.

11 Commentaires

  1. Toi aussi , comment que veux tu que Bada le fossoyeur de la rb originale soit inquiété pour si peu par ses copains fossyeurs de l’économie béninoise 

  2. Il faut que les autorités judicaires instruisent très vite ce dossier pour bonne correction au maire , un fait banal que la mairie néglige. Pourquoi?

  3. Un incapable ce maire. Seulement à la ******* pour chanter les louanges de la rupture au nom d’un soi-disant asphaltage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom