Bénin : Pour sauver les populations du déluge de l’indigence, l’« ARCH » débarque à Kandi

Bénin : Pour sauver les populations du déluge de l’indigence, l’« ARCH » débarque  à Kandi

A Kandi, la phase d’enrôlement du projet Assurance pour le renforcement du capital humain est pour bientôt.

Lokossa – Bénin : Des directeurs d’écoles en colère

Les agents formateurs et les superviseurs du projet ARCH ont reçu des mains de Barizi Soibirou, chef service planification de la mairie de Kandi, et de Bienvenue Sohoundé, responsable du centre de promotion social de la commune, des kits de ciblage communautaire des pauvres extrêmes et non extrêmes pour leur enrôlement.

M Barizi Soibirou a saisi l’occasion pour  énumérer les quatre composantes du projet. Il s’agit de l’assurance maladie, de la formation, du crédit et de la retraite. Bienvenue Sohoundé a pour sa part invité les agents recenseurs à bien cibler les ménages qui sont dans une situation d’indigence avancée. Il a ensuite remercié la commune de Kandi pour son implication dans ce projet.

« Avec l’implication des élus locaux et communaux dans les comités de pilotage, le projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH) connaîtra à coup sûr une bonne exécution sur le terrain » a-t-il déclaré.

Signalons qu’il y a actuellement 14 agents formateurs et superviseurs chargés de l’opération dans la commune de Kandi. Ils devront travailler avec les comités villageois chargés de l’identification des ménages pauvres extrêmes et non extrêmes.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    On dit que le gouvernement ne fait pas du social. Mais quand il en fait on dit qu’on est septique qu’il n’en a pas les moyens. Est-il interdit d’emprunter de l’argent? Franchement je crois que quand on n’a rien de concret à dire, vaut mieux fermer son groin 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Sceptique 
    Où trouveront ils les moyens financiers , le benin étant abonné aux emprunts divers depuis la gouvernance de talon , même pour payer les salaires 

  • Avatar commentaire