Bénin – Suspension du journal « LA NOUVELLE TRIBUNE » : Franck Kpotchémè confond Adam Boni Tessi

Bénin – Suspension du journal « LA NOUVELLE TRIBUNE » : Franck Kpotchémè confond Adam Boni Tessi

Le président de l’Union des Professionnels des Médias du Bénin n’approuve pas la décision de la HAAC qui suspend jusqu’à nouvel ordre le quotidien « LA NOUVELLE TRIBUNE » .Interrogé par la radio nationale, ce matin, Franck Kpochémè dénonce une sanction qui n’intervient pas dans les normes prescrites.

Suspension de « La Nouvelle Tribune » : Adam Boni Tessi a terni l’image de Talon, selon le coach Pognon

Pour Franck Kpotchémè, le code de déontologie auquel fait allusion le président de la HAAC  dans sa décision, « n’a jamais indiqué quelque part que  lorsqu’on viole ses dispositions, il faut en référer à la loi organique sur la HAAC. Le code de déontologie prescrit que lorsqu’on viole ses dispositions, qu’on recoure à l’Odem ou aux associations professionnelles des médias (comme) l’Upmb ou le Cnpa».

Franck Kpotchémè indique que le  président de la HAAC a aussi  écrit dans sa décision que le journal la nouvelle tribune a violé les dispositions du code de l’information et de la communication. A ce niveau également, la HAAC  a outrepassé ses compétences selon le président de l’Upmb.

 « Lorsque ces (dispositions citées),   sont violées, le code de l’information a disposé qu’on recoure à un juge correctionnel qui doit si les faits sont établis, fixé une amende qui peut aller de 1 million à 5 millions de FCFA » a expliqué Franck Kpotchémè. Pour lui, la HAAC a ignoré les sanctions prévues par ces outils Elle est allée chercher une sanction dans une autre loi pour l’appliquer au quotidien « La NOUVELLE TRIBUNE ».

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Le Président de la HAAC, cherche à plaire à la télécommande du palais. Il pense à son futur. Malheureusement pour lui dans sa précipitation il a oublié de prendre le recul nécessaire. Pauvre de lui

  • Avatar commentaire

    Voilà qui est bien dit et clair. On attend encore une contre-attaque des s.b.ires du pouvoir.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 7 mois

    Et d’autres zozos disent que c’est  l’application des textes de la république par le bougnoule de la HAAC.

    Y en a marre de ces déviances à la fin !