Communication présidentielle : L’Etat doit revoir sa copie

Communication présidentielle : L’Etat doit revoir sa copie

Les deux (02) ans de la gouvernance Talon continuent de faire couler beaucoup d’encre et de salive.

Etat de la Nation : Un discours qui passe sous silence la misère des populations

Après l’interview télévisée accordée par le chef de l’Etat à Tv5, Rfi et Le Monde, c’est le tour du « Bénin Révélé Magazine » de nous révéler les vingt-quatre (24) réformes inédites opérées par le gouvernement de la rupture en vingt-quatre (24) mois. Pour faire le bilan de ces deux ans, comme locataire du palais de la Marina, le Président Talon et son gouvernement ont sorti la grosse artillerie à l’interne comme à l’externe.

Les stratégies de communication mises en branle ont impliqué les hommes qui vivent du système au sens propre comme au sens figuré. Dans l’un desdits supports choisis, nous relevons « Bénin Révélé Magazine » édité depuis Yaoundé au Cameroun. L’éditorialiste énumère dans le n°3 du « Bénin Révélé Magazine », vingt-quatre reformes inédites en vingt-quatre mois à l’actif de la gouvernance Talon. Ladite publication a bien fait de ne pas parler de réalisations physiques exécutées à 100% en vingt-quatre mois. Et c’est tant mieux ! La guerre sémantique n’aura pas lieu pour ce dossier réalisé de l’extérieur avec la collaboration de la direction de la communication présidentielle. C’est tout à l’honneur de se démarquer de l’information. Il est bien dans son rôle de communicateur en tant que directeur de publication et DG d’ICT Media Stratégies. Après avoir passé du vernis et maquillé la belle dame, la publication poursuit : «toutefois le magazine n’hésitera pas de présenter les freins et obstacles au développement qui peuvent être observés par certains acteurs publics ou privés. Cela dans le but, non pas de déconstruire, mais de construire. D’attirer l’attention afin de parvenir à un développement harmonieux du pays comme le veut le Président Patrice Talon. Ce qui permettra de révéler le Bénin non seulement à l’ensemble des béninois où qu’ils soient, mais aussi à tout le monde entier».

Beaugas Orain Djoyum, le directeur de publication, est l’auteur de ses lignes. Les phrases en parenthèses suffisent à ne point douter du professionnalisme de l’homme. Ses lecteurs que nous sommes veilleront à ce que ce qui est dit soit appliqué. C’est de cela qu’il s’agit pour les professionnels que compte le Bénin révélé. Que les professionnels béninois ne prennent surtout pas la mouche ! Le président de la république confirme une fois de plus son option ; l’extérieur est la plateforme choisie par Patrice Talon pour révéler le Bénin au monde !Le chef de l’Etat a peut-être raison de se tourner aussi vers l’extérieur pour le financement de son Pag 2016-2021 malgré le nombre des milliardaires béninois. Il reste une certitude, le Président Talon doit compter sur les fils de ce pays pour bâtir le Bénin dont nous rêvons tous : un Bénin révélé, un pays de fraternité, de juste et de travail où il fait bon vivre pour chacun et pour tous.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Ulrich Il y a 8 mois

    Quand il y a tant de tare dans une publication qui réclame quelque chose comme celle-ci, il faut comprendre que celui dont il est question, ne peut s’empêcher de faire qu’avec ceux qu’il a vraiment sous la main pour passer son message.

  • Avatar commentaire
    Critique Il y a 8 mois

    L’article aussi doit revoir sa copie (voir les mots ci-après en majuscule):
    Après l’interview télévisé accordé par le chef de l’Etat à TV5 et consorts, c’est le “TOUT” du Bénin Révélé Magazine de nous révéler les vingt-quatre “REFORMENT” inédites “OPÉRÉ” par le gouvernement de la rupture en vingt-quatre mois.

    Le nom du directeur de publication s’écrit Beaugas Orain Djoyum au lieu de “BEAU GAS Orain Djoyum”