Fitheb : Un beau brassage culturel entre Step Afrika et le Ballet national

Fitheb : Un beau brassage culturel entre Step Afrika et le Ballet national

L’ambassade des Etats-Unis près le Bénin, en collaboration avec le ballet national du Bénin, a animé dans la soirée ce vendredi 18 mai 2018, un spectacle de danse intitulé «le Brassage», pour les amoureux de danse. C’était à la salle de spectacle du Festival international du Bénin, à Cotonou.

Championnat d’Afrique de scrabble: 10 béninois à Abidjan

La soirée de ce vendredi 18 mai 2018, a été riche en rythmes, en couleurs et en danse, dans la salle de spectacle du Festival international du Bénin (Fitheb). Ceci, grâce à l’ambassade des Etats-Unis près le Bénin, qui a organisé un concert de danse, avec Step Afrika et le Ballet national du Bénin. Parrainé par le ministre du Tourisme, de la culture et des sports Oswald Homéky, ce concert s’est tenu après quelques heures de répétition avec des danseurs professionnels des troupes Steps Afrika, et Ballet national. Et elles ont livré un impressionnant spectacle intitulé ‘’Brassage’’. Un spectacle écrit et mis en scène par Alladé Coffi Adolphe du Bénin, (maître chorégraphe au ballet national), et Brian Williams des Etats-Unis.

Step Afrika et le Ballet national, ont offert un spectacle éblouissant intitulé «Brassage». Après avoir passé des centaines d’années aux Etats-Unis, les afro-américaines partis des côtes béninoises, reviennent à la source rencontrer leurs frères et sœurs. L’accueil chaleureux qui leur a réservé la terre béninoise, a suscité un grand moment d’émotion. Entre le Ballet national et Step Afrika, difficile de faire la différence. Les danseurs professionnels des deux troupes se sont produits en spectacle, esquivant des pas de danse du Bénin et des Etats-Unis d’Amérique.

Le trône

Mais, cette soirée a démarré par un spectacle du Ballet national, intitulé «Le trône». A travers une myriade de mouvements corporels, plusieurs tableaux et danses théâtrales, le Ballet national a raconté au public une histoire atypique du royaume de Wanignon. Ne pouvant pas accéder au trône car très jeune, Sèdami le concède à son oncle. Une fois roi, ce dernier commit les pires atrocités, arrachant même les femmes d’autrui, jusqu’à ce que Sèdami et les siens lui déclarent un combat acharné, physique et spirituel, à l’issu duquel Sèdami prit Wanignon qui retrouva sa quiétude. Ensuite, la troupe d’afro américains Step Afrika, dans son style, conduit le public dans les pas de danse époustouflants qui rappellent l’origine lointaine de cette compagnie, où les étudiants et étudiantes afro-américains de deux différentes universités, décident de conjuguer leurs efforts pour vivre dans une parfaite harmonie, partageant leurs joies et peines. Avant le «Brassage», le Cœur polyphonique un groupe de l’Ensemble artistique national, a fait une belle démonstration de timbre vocal, avec l’exécution de l’hymne national en fon et d’autres chansons.

Émerveillé par le spectacle, le ministre de la culture des sports et du tourisme Oswald Homéky, n’a pas pu s’empêcher de couler des larmes. «Ce que nous avons vu, honnêtement, c’était magique», a déclaré le ministre Oswald Homéky. Il a alors proposé qu’il faille que le gouvernement, les députés, les institutions de la République, le public béninois et le chef de l’Etat, revoient ce spectacle.

Pour Lucy Tamlyn, ambassadeur des USA près le Bénin, les membres de Step Afrika ont remarqué des similitudes frappantes entre la pratique du stepping, et de nombreuses danses traditionnelles africaines, notamment les danses traditionnelles autochtones du Bénin.

Le stepping est une danse créée il y a plus de 100 ans, par les étudiants noirs-américains. Dans son style, le groupe conduit ses spectateurs dans des pas de danse époustouflants. Leur tournée en Afrique de l’Ouest, a pris fin dans la salle de spectacle du Fitheb au Bénin, ce vendredi 18 mai 2018

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 0